Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Contentieux palestino-israélien

Nouvelle approche palestinienne: Un seul Etat du Jourdain à la mer, Soued
17/06/2003

15 juin 2003

Diane Bouttou est apparue lors de l'émission "Rideau Rouge"- TV5 : "Israël – Palestine : Faisons un rêve…", en direct, le mardi 10 juin à 20h 25. Certains d'entre vous connaissent déjà cette Canadienne de 30 ans, juriste, attachée à Abou Mazen pour les questions du "droit de retour des réfugiés", et qui exprime son point de vue avec force et véhémence.

Elle vient d'être interviewée par Isabelle Kirchner, reporter au Jerusalem Report, et son point de vue est analysé dans un article intitulé "The one-state solution", dans le numéro du 16 Juin 2003.

D'après cet article, il semblerait que l'approche palestinienne à l'égard du conflit avec Israël soit en train d'évoluer. Abou Mazen n'a jamais cru à la solution Bush de la 'feuille de route', qu'il serait incapable de mettre en œuvre. Il cherche à gagner du temps. Et il croit que le temps joue en faveur des Palestiniens, si l'on se base sur la seule évolution de la démographie dans la région. Lui et d'autres pensent plutôt à une solution viable à long terme: un seul Etat, du Jourdain à la mer, laïc et démocratique! Entre temps, il faut "louvoyer" et faire croire qu'on accepte la solution à deux Etats, dont un Etat juif!

Il ne faut pas perdre de vue que, par conviction ou lassitude, 10 à 20% de la population juive d'Israël ne serait pas opposée à la solution Bouttou/Abou Mazen d'un seul Etat du Jourdain à la mer, qui serait, lui, viable. Ajoutez à cela 15% à 20% d'Arabes israéliens, et on ne sera pas très loin d'une majorité dans une ou deux générations!

Bouttou affirme "étant donné l'expansion continue des implantations, la solution à deux Etats est, d'ores et déjà, une fiction. Moi-même et d'autres personnes sommes en train de nous interroger sur la logique d'une telle solution!"

Dans le passé, nous avons conclu, après analyse, que personne, du côté arabe - et en tout cas pas les dirigeants palestiniens - ne voulait d'une Palestine, dans laquelle la solution confuse actuelle est extrêmement bénéfique [aux Israéliens].

Pour sortir de ce guêpier, il est grand temps de confier les territoires de l'Autorité Palestinienne à une tutelle extérieure, américaine, jordanienne ou mieux, jordano-américaine, avec une possibilité de rattachement à terme à la Jordanie!

Albert Soued

www.chez.com/soued - Voir aussi www.nuitdorient.com

Mis en ligne le 17 juin 2003 sur le site www.upjf.org