Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

L'antisionisme, c'est le socialisme des imbéciles, Menahem Macina
02/05/2002

Texte originellement mis en ligne le 3 mai 2002. Il n'avait eu alors que 172 lecteurs. C'est que nous étions peu connus, ou que le sujet n'intéressait pas ! Le voici remis en ligne et updaté, ce 22 décembre 2004. C'est le moment de vérifier ce qu'il en est, bien que la période soit peu propice aux gros scores de visite, en raison des congés et des vacances d'hiver. Mais comme je suis en congé, moi aussi, je me paie le luxe de quelques remakes. Les internautes jugeront. Menahem Macina.


Sachez-le, Antenne 2 [A2 par abréviation : à l'époque, c'est ainsi que la chaîne se nommait] se 'moyen-orientalise' et perd le sens du temps. J'en veux pour preuve le (menu) fait suivant.

Une zélée correspondante francophone qui vit en Israël et nous fournit régulièrement en nouvelles, nous fait savoir (son à l'appui) que, selon A2, Arafat a subi un siège de 5 mois !

En fait, il a duré 34 jours très exactement. Mais, pour la chaîne nationale,

• 5 mois qui n'en sont qu'un,
• des centaines de morts Palestiniens qui s'avèrent être 50 [le fameux "massacre de Jénine"],
• un prêtre catholique tué par les Israéliens, puis 'ressuscité' - j'en passe et des meilleures...
... quelle importance?

Ce qui compte c'est de plaquer sur la réalité des faits la grille de lecture du quai d'Orsay: Israël est le bourreau; les Palestiniens sont les victimes.

Alors, un petit coup de pouce aux chiffres, une ligne éditoriale thuriféraire d'Arafat et anathématisante de Sharon, cela fait très moyen-oriental - l'équivalent verbal du keffieh, en quelque sorte.

Ou une espèce de remake oriental du syndrome de Stockholm, que l'on pourrait, d'ailleurs, appeler 'le syndrome d'Arafat'.

En sont atteints tous ceux et celles qui ont su décoder le message des événements de cette deuxième Intifada.

• Les pays arabes soutiennent un Arafat qu'ils méprisent, mais qui est utile à leur stratégie inexorable de destruction de l'Etat Juif.
• L'Europe soutient les pays arabes qui ont la bourse de l'or noir.
• Les pays en voie de développement et les Etats musulmans qui s'identifient aux Palestiniens ont, en vertu de leur nombre, une majorité automatique à l'ONU, qui leur permet de faire voter des textes systématiquement défavorables à Israël...

Alors, monsieur et madame tout le monde, dont le courage moral n'est pas la vertu majeure, éprouvent, pour Arafat, l'amour ignoble du vaincu pour son vainqueur, et l'admiration éperdue du pervers inhibé pour le scélérat confirmé qui ose poser les actes qui titillent les désirs de l'impuissant.

Tous les vitupérateurs d'Israël ne descendent pas à ce degré d'abjection. C'est, en particulier, le cas des socialistes - il y en a beaucoup en Europe et il est de bon ton d'être socialiste.

Pourquoi donc les socialistes sont-ils aussi hostiles à la politique d'Israël ? Par sympathie pour les démunis, pour les victimes - en l'occurrence, les Palestiniens, entend-on souvent dire.

Soit, mais Arafat, tout de même!

• Ses magouilles, ses mensonges,
• les attentats sanglants qu'il commandite ou qu'il couvre,
• son obstination paranoïaque à refuser tous les compromis,
• ses délires pseudo-mystiques...

Arafat, bon sang! messieurs et mesdames les socialistes, ce n'est tout de même pas le Mahatma Gandhi!

Cela ne suffit pas pour justifier votre antisionisme irrationnel.

.....................

Je ne sais pas pourquoi, en cet instant, s'impose à ma mémoire la phrase, aussi cinglante que célèbre, de Bebel : "l'antisémitisme, c'est le socialisme des imbéciles"... Mais bien sûr! Comment n'y ai-je pas pensé plus tôt ? Il suffit de changer un mot pour qu'à un siècle de distance, sa boutade vous entarte, mesdames et messieurs les socialistes vitupérateurs d'Israël-quoi-qu'il-fasse :

L'antisionisme, c'est le socialisme des imbéciles.


Menahem Macina

P.S. Un de nos visiteurs (JJESFR) fait remarquer avec pertinence que Yasser Arafat est membre de l'Internationale socialiste. Et de déplorer : "de cela personne ne parle". Dont acte. Update du 22 décembre 2004.