Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

Et pour dix mille dollars de plus... par Menahem Macina
24/09/2002

Pour voir la photo, cliquer ici

Le cliché que vous venez de voir m'a rempli de dégoût.

Car enfin, ce chèque est le salaire de la peur... des innocents.

Mais cela ne semble pas avoir troublé Madame Kefauah Eshatah; ni le photographe qui a fixé sur la pellicule ce moment de gloire; ni les journalistes et l'organe de presse qui ont publié le cliché...

Je propose qu'on l'agrandisse aux dimensions de l'horreur.

Qu'on en fasse une affiche géante, comme pour une marque de parfum, ou de sous-vêtements (avec l'indécence qui va avec)...

Si j'en avais les moyens, je financerais une campagne internationale d'affichage. Et en premier lieu, j'inonderais l'Europe moralisatrice et aveuglement pro-palestinienne de cette incitation au meurtre, que je propose de sous-titrer ainsi :


"Et pour dix mille dollars de plus, Saddam-Moloch...
je t'offrirai mon autre fils!"


- "Et que comptez-vous obtenir comme résultat?", m'a demandé un collègue, devant lequel j'avais parlé tout haut.

- Surpris par la question, j'ai répondu, bravache : "Je veux voir les haussements d'épaule et les regards des morts-vivants qui ne veulent pas le savoir."

Et j'ai eu la faiblesse d'ajouter qu'il me restait un espoir - bien ténu, au demeurant : que le nombre des passants qui détournent les yeux avec gêne, ou (on peut toujours rêver...) qui exhalent leur dégoût à haute voix, l'emporte sur celui des lâches.

Au regard du collègue, j'ai compris qu'il ne pensait pas comme moi, et j'ai regretté ma confidence. D'ailleurs, tous comptes faits, je pense que c'était une très mauvaise idée.

Pourquoi? Mais parce que ce serait du pain bénit pour les myriades d'antisémites qui s'ignorent et les dizaines de milliers qui en sont fiers. Je les entends déjà :

"Quel culot! S'ils crevaient de faim comme les Palestiniens qu'ils écrasent en Palestine, ils ne se moqueraient pas de cette pauvre femme, ces salauds d'Israéliens. Après tout, c'est eux qui sont responsables des malheurs de ce peuple."