Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

Rapport du MRAP : Une indignation vertueuse sélective, M. Macina
22/07/2003

Texte du billet radiophonique hebdomadaire de Menahem Macina, sur Aroutz7

22/07/03, 20h 15

"Les 'extrémistes juifs' ne brûlent pas les mosquées, ils n'éduquent pas leurs enfants pour en faire d'efficaces 'bombes humaines', ils ne montent pas, contre leurs ennemis désignés, des opérations comparables aux attentats anti-américains du 11 septembre 2001." (Pierre-André Taguieff).


Citoyens de tous les pays unissez-vous : un danger mortel menace la paix civile dans le monde. C'est à peu près le message que vient de proclamer, sur des tonalités alarmistes, voire mélodramatiques, le MRAP, MOUVEMENT CONTRE LE RACISME ET POUR L'AMITIE ENTRE LES PEUPLES, dans un copieux rapport de 184 pages dont 89 d'annexes, intitulé "La naissance d'une nouvelle extrême droite sur Internet".

L'introduction nous avertit, en substance. Aujourd'hui, une forme nouvelle de racisme meurtrier se fait jour sur Internet, et il est de notre devoir de dénoncer les effroyables collusions auxquelles nous sommes confrontés. En effet, qui aurait pu croire que la haine anti-arabe cimente une alliance entre les éléments d'une extrême droite néo-nazie, des extrémistes juifs et certains militants d'une extrême droite pro-israélienne… regroupés dans cette nébuleuse de sites Internet?...

Le décor est planté. Les mots qui révulsent proclamés d'entrée de jeu :
racisme meurtrier, effroyables collusions, haine anti-arabe, extrême droite néo-nazie, extrême droite pro-israélienne, nébuleuse, extrémistes juifs, etc.

Contrairement à la majorité des journalistes qui ont sonné le tocsin, et sont montés, rhétorique vertueuse en bandoulière, à l'assaut de cette nouvelle Bastille, j'ai lu intégralement ce pesant document. Et autant vous rassurer tout de suite :
c'est beaucoup de bruit pour pas grand chose, et il n'y a pas péril en la demeure.

Bameh dvarim amourim. De quoi est-il question? D'une bande de garnements plus ou moins jeunes qui profitent de l'immense liberté du Net et de l'extrême difficulté d'identifier les délinquants, pour déverser leur logorrhée agressive, en des termes souvent choquants.

Certains objecteront sans doute: rien de nouveau sous les sunlights. Et de fait, depuis qu'Internet s'est démocratisé, se sont créés des dizaines de milliers de sites qui s'en prennent à des idéologies, à des personnes, ou à des institutions qu'ils abhorrent.

- Certes, mais, si odieux que soient leurs propos, ils ne donnent pas, eux, dans le péché capital ici dénoncé :
l'anti-islamisme JUIF.

Car la victime, cette fois, ce n'est plus, la femme, le juif, l'homosexuel, ou le noir, c'est le musulman.

Vous dire que j'approuve: certainement pas. Mais je m'étonne de cette
indignation vertueuse sélective.

Que des Palestiniens ou leurs partisans – arabes ou non – se répandent en appels au meurtre, injures et accusations médiévales à l'encontre des Juifs d'Israël et, parfois, des Juifs tout court, ne semble pas préoccuper outre mesure le MRAP, qui, effleurant le sujet, reconnaît qu'il y a là un problème, tout en précisant que ce n'est pas l'objet de son rapport.

Ce dernier contient nombre de détails intéressants sur les méthodes rouées des semeurs de haine et de zizanie. Il donnera même pas mal d'idées à celles et ceux qui ont envie de "faire enrager le bourgeois". En effet, l'essentiel du document est consacré à décrire les techniques de ces mauvais sujets pour échapper à la traque - le MRAP lui-même ayant piteusement échoué à identifier l'un des plus nocifs, qu'il nomme le Raciste.

Au fait, j'ai parlé de traque. Mais il est temps de se poser la question: les affreux juifs que pourchasse le MRAP tombent-ils sous le coup de la loi? On peut le penser, mais la police est curieusement absente de cette Croisade du MRAP contre l'homme juif raciste. Question.

Il est temps de conclure.

Ce rapport malgré la masse d'informations qu'il fournit sur les sites juifs incorrects, voire insupportables, pèche par trois défauts majeurs :
  1. Il ne situe pas la dérive qu'il déplore par rapport au phénomène global de la criminalité ou du harcèlement informatiques, et en particulier, il ne fournit aucune donnée, même approximative, permettant d'évaluer le nombre réel de ces Juifs imprécateurs.
  2. En focalisant sur les seuls contrevenants juifs et en insistant lourdement sur l'aspect conspirateur de leurs activités, il remet en course, nolens volens, la vieille théorie meurtrière du complot juif mondial.
  3. En dénonçant une prétendue collusion entre d'authentiques racistes et ces exaspérés, poussés à bout par la recrudescence d'un antisémitisme meurtrier, le MRAP ne prend pas garde qu'il pratique le même amalgame en mettant dans le même sac ces quelques Juifs qu'égare le désespoir et les millions d'autres, subtilement diabolisés, alors que, à l'instar de la majorité des musulmans nationaux de nos Etats occidentaux, ils sont, dans l'ensemble de loyaux citoyens, même s'ils expriment leur soutien à l'Etat d'Israël, tout comme maints musulmans expriment le leur aux Palestiniens.
    Menahem Macina

    © Menahem Macina et upjf. Org


    P.S.: J'ai été offusqué de trouver, dans ce rapport, au nombre des contrevenants à l'éthique socialo-politique du MRAP, le professeur Guy Millière, qualifié d'auteur d'extrême droite. Je reviendrai, en son lieu et en temps utile, sur cet amalgame (un de plus!), que je juge indigne.

    Mis en ligne le 22 juillet 2003 sur le site www.upjf.org