Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

Une 'addition renversante' pour Jacques Chirac, M. Macina
15/12/2003

15/12/03

Dans un éditorial du 11 décembre, intitulé "Executive Life: Paris bat en retraite et accepte toutes les conditions américaines", le rédacteur en chef de Revue-Politique (revue-politique.com/) n'est pas tendre pour Jacques Chirac.

De quoi faire perdre l'équilibre au chef de l'Etat français…




Qu'on en juge par ce bref extrait :

"La pression intérieure, la peur d'un procès fleuve pouvant coûter plus de 4,4 milliards de dollars - que l'Etat aurait été de toute façon incapable de payer -, et l'amorce d'une polémique sans précédent face à une nouvelle affaire judiciaire impliquant les «élites» politiques et économiques de ce pays, auront donc conduit la France à accepter exactement dans les mêmes termes ce que le 2 décembre elle s'obstinait à refuser dans un élan d'orgueil dont elle n'a manifestement plus les moyens… Petite semaine donc, pour Jacques Chirac, écarté des marchés mirifiques de l'après-Saddam, mardi, et sortant le carnet de chèques jeudi pour débourser la somme rondelette de 760 millions de dollars, soit nettement plus que les 585 que la France avait pourtant refusé[s], le 2 décembre. Les américains avaient alors proposé une amende de 100 millions de dollars à la charge du Crédit lyonnais, 475 millions pour le CDR, dont 375 millions versés au fonds des assurés, et 10 millions d'euros pour l'assureur Maaf, qui avait participé à la reprise d'Executive Life."

(Pour lire la totalité de l'article, cliquer sur revue-politique.com/7,article,rp200312,11,xpab.htm)

[Information aimablement transmise par Libertarie@aol.com.)

Menahem Macina

Mis en ligne le 15 décembre 2003 sur le site www.upjf.org