Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

La raison islamiste est toujours la meilleure, Menahem Macina
11/09/2004

11/09/04

Pastiche de la fable "Le Loup et l'Agneau", de Jean de La Fontaine *


La raison islamiste est toujours la meilleure :
Nous l'allons montrer tout à l'heure.
Deux reporters français roulaient
Dans Bagdad, pour eux ville sûre.
Un Loup d'Allah survint en quête de pâture.
Indifférent au fait qu'ils soient Français :
Vous humiliez l'Islam dans tous vos reportages !
Dit le forcené plein de rage :
Vous serez châtiés, sales chiens de Croisés !
- Sire, font les pauvrets, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que la France est dans le camp
Des Musulmans,
Soutenant votre cause avec zèle,
Et que, par conséquent, en aucune façon,
Nul ne veut votre humiliation.
- Vous l'humiliez, reprit-il de plus belle,
Et je sais que de nous sans fin vous médisez.
- Nous sommes avec vous, Sire, vous vous trompez!
Jurèrent-ils sur le nom de leur mère.
- Si ce n'est vous, ce sont vos frères.
- Il n'en est rien. – Ce sont donc vos cousins :
Tous à notre Islam font la guerre,
Infidèles, fils de chiens.
Aujourd'hui, sur vous deux, c'est l'Islam qui se venge.
Là-dessus - gloire à Mahomet ! -
Leur vie devient monnaie d'échange
Contre voile et laïcité.



* Texte de La Fontaine à l'URL : poesie.webnet.fr/poemes/France/lafontai/21.html

J'ai rédigé ce pastiche après avoir entendu, au JT de 13h, un Italien gémir sur l'enlèvement de ses deux jeunes compatriotes, volontaires d'une ONG humanitaire. Autant je comprenais son inquiétude, autant j'exécrais son argument : « Nous n'avions rien à faire en Irak. Il faut retirer nos troupes de là-bas » affirmait-il avec conviction.
L'antienne est presque universelle. La théorie qu'elle ponctue est la suivante : les crimes des Islamistes fanatiques ne sont que le résultat de la provocation, qu'a représenté, pour les Musulmans, la 'croisade' entreprise par les Américains et les quelques pays qu'ils ont réussi à rallier. Cette croisade s'est traduite par l'envahissement et l'occupation de pays musulmans, et la mort de milliers d'innocents, en vue de leur imposer de force une démocratie, qui arrange bien l'Occident, mais que ne souhaitent pas les peuples de ces régions, dont la culture et les valeurs sont radicalement différentes des nôtres.
Pourtant, à part des poches de rébellion, force est de constater que l'Irak semble s'accommoder fort bien de ce changement de régime. Mais surtout, comment peut-on encore mettre les attentats, les enlèvements et les assassinats d'otages, au compte de l'agression et de l'occupation des alliés occidentaux, alors que l'argument vient de voler en éclats ? En effet, les deux journalistes récemment enlevés et menacés de mort viennent d'un pays qui non seulement n'a pas pris part à la coalition, mais jouit d'une grande faveur dans le monde arabe : la France !
On ignore, pour l'instant, si les ravisseurs ont commis une erreur en s'en prenant à des Occidentaux dont ils ignoraient la nationalité réelle, ou s'ils ont voulu adresser un message à la France, dans le style : Ne croyez pas que votre lutte contre la guerre en Irak et votre non-coopération depuis, suffisent à vous dédouaner aux yeux de l'Islam. Il faut aller plus loin. En votant la loi islamophobe d'interdiction du voile à l'école, vous, les Français, avez agi en ennemis de notre religion. Si vous êtes pour nous, vous ne pouvez rien faire ni laisser faire qui porte atteinte à nos valeurs et à nos convictions.
Aussitôt, m'est venue à l'esprit la fable "Le Loup et l'Agneau". L'agneau n'a rien fait au loup. Naïvement il plaide sa bonne foi et son innocence. Il ne comprend pas que le loup a décidé de le croquer. Mieux, le loup 'justifie' son crime par avance : « Si ce n'est toi c'est donc ton frère. » Ta race entière est coupable. Vous êtes tous contre l'Islam. Les pseudo-attendus du pseudo-procès ne sont là que pour la forme. La cause est entendue et le sort de la victime est scellé.
Telle est - ironiquement illustrée par ce pastiche - l'attitude de l'Islamisme fanatique, en Irak et ailleurs. Ses partisans implacables sont des maîtres-chanteurs, des menteurs, des meurtriers, des égorgeurs, et tout cela au nom de Dieu, d'un Allah qui - espérons-le, au moins - ne reconnaîtra pas pour siens de tels 'fidèles' !

Menahem Macina

© upjf.org


Mis en ligne le 11 septembre 2004 sur le site www.upjf.org.