Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (diabolisation d')

Promotion par France2 d'un appel à la haine d'Israël?
06/09/2003

06/09/03

Un de nos fidèles visiteurs a adressé le mail (dont le texte) suit à certains organes de presse, à propos de l'incitation à la haine d'Israël, exprimée crûment dans la 'chanson' "Jeteur de pierres", qui figure dans le dernier album des 'Sniper'.
Et vous, qu'avez-vous fait? Allez-vous rester silencieux?

Nota : Les mises en grasses et en couleur rouge sont le fait de la Rédaction d'upjf.org. Elles ont pour but d'attirer l'attention des lecteurs - et éventuellement du Législateur - sur le caractère mensonger, subversif et incitateur à la haine, de ce texte qui prétend n'être qu'une 'chanson'...

Dans quelques semaines, le responsable technique (juif) d'un petit site Web, qui portait, avant sa fermeture, le nom symbolique de "Am Israel hai" (le peuple d'Israël vit), va comparaître en justice pour avoir - malencontreusement et sans même y prêter attention - mis en ligne une page suggérant de bastonner les Juifs qui hurlent avec les loups (les ennemis d'Israël), et poussant la colère jusqu'à accoler une étoile aux noms de ceux d'entre eux qui avaient signé de dures condamnations d'Israël.
Je pose la question: cette agressivité de jeunes sionistes anonymes (le texte n'était pas signé et a pu être écrit par n'importe qui), excédés par ce qu'ils considèrent comme la trahison des leurs, est-elle plus grave que les incitations à la haine du seul Etat que les Juifs aient jamais eu depuis la destruction du leur par les Romains et l'expulsion de leur patrie (dont faisaient partie la Judée et la Samarie), rebaptisée 'Palestina' par les vainqueurs, après l'écrasement de la révolte juive, en 135 de notre ère ? Menahem Macina.



-------------------

----- Original Message -----
From: marx
To: contact@france2.fr
Cc: toutlemondeenparle@france2.fr ; mediateurinfo@france2.fr ; telematin@france2.fr ; o.mazerolle@france2.fr
Sent: Saturday, September 06, 2003 11:26 AM

-------------------

A l'attention de la Direction de France 2


Messieurs

Un groupe de Rap, "Sniper" (je n'invente rien!), sort un album dont le principal ressort est l'incitation à la haine et au meurtre. Leur "titre-phare": "Jeteurs de pierres".

Tous les poncifs sur Israël, Sharon, les Juifs, la lutte-légitime-du-peuple-palestinien-opprimé y passent, avec, en exergue, l'encouragement à se faire dynamiter parmi les civils israéliens.

Cet album doit, paraît-il, bénéficier d'une promotion par France 2 et d'autres medias "jeunes" prochainement.


Voici donc le texte du rap du groupe "Sniper", dont France 2 s'apprêterait à faire la promo prochainement:


"S'établir dans une contrée, en devenir résident,
Se l'approprier, y [sic] expulser ses habitants,
Misérables gens, soumis par droit de conquête,
Et placés sous dépendance politique du conquérant,
Quête dominatrice à la recherche d'un Etat
.
Voilà le résultat de puissances colonisatrices,
Aidées de l'Occident, ils ont tué et chassé,
Ca justifie ces terres sacrées par présence d'antécédents.
Qui parle d'occupation, parle de résistance,
Parle de colonisation, pas forcément d'indépendance,
Danse entre deux feux, danse dans une salle,
Danse entre les pales pour esquiver un couvre-feu,
Des animaux courent dans des champs,
Des hommes sont libres, des animaux sont dans des cages,
Et des hommes sont dans des camps,
Vivre comme on l'entend, clôturés dans un enclos,
Liberté ? Pas pour le moment, Oslo est tombé à l'eau,
Sanglots, cette vie fait reup [verlan pour 'peur'],
J'ai crié - crie! - juste le combat d'un peuple qui se bat pour sa patrie.
L'Amérique s'est battue pour avoir son indépendance,
Les résistants, face aux Allemands, pour pouvoir libérer la France.
Tunisiens et Algériens eux-mêmes en ont fait autant.
Donc, les Palestiniens veulent un Etat au Proche-Orient,
Et c'est ça le blème [le problème], toi, tu parles de fanatisme,
Et le conflit ne se résume pas qu'à de l'antisémitisme. Laxiste,
Le monde laisse faire pendant que tu tues des civils et les appelles terroristes.
On fait mine d'être concernés, mais dans le fond, on s'en fout,
Regarder sans être outrés tant que ça n'arrive pas à nous,


Jeteur de pierres,
Le monde sait que ton pays est en guerre.
Pas d'aide humanitaire,
Vu que les colons te volent tes terres.
Et c'est triste, toujours la même morale,
Les mêmes balles, le même mal, la même spirale,


Je te resitue le contexte,
Pour comprendre, faut reprendre les choses à la base même du problème.
Ca dure depuis des siècles.
Terre convoitée, nombreuses ont été les conquêtes.
Différentes religions, différentes communautés,
Pour tout un lieu saint, chargé d'Histoire.
Ironie du sort, il en a vu couler du sang,
Jusqu'aux événements les plus récents, le territoire a peu connu la Paix.
Comprends : c'est un peu dur d'y croire,
Pour tous les frères, les jeunes de mon âge qui ont grandi dans cette atmosphère,
Qui ont vu ça toute leur vie,

Les mains nues face à une armée qui est prête à réti [verlan pour 'tirer'),
Se faire dynamiter s'apparente à de la résistance.
Pour qu'il arrive, c'est toujours des civils qui morflent,
Et les morts ne se comptent plus.


On a tous vu la même chose aux infos:
Des balles contre des pierres jetées par des enfants. J'invente rien.
Les faits parlent d'eux-mêmes, dans les deux camps, il y a des extrêmes.
Faut pas tout confondre : contredis les sionistes,
Et tu passes pour un antisémite en deux secondes
C'est l'oppresseur qui prend le rôle de la victime,
C'est l'art de la faire à l'envers, et pour eux, elle est belle
[???]

Depuis qu'Israël a obtenu son indépendance,
Ca s'envenime, la spirale fatale du conflit commence.
L'Etat arabe promis par l'ONU ne sera pas.
S'ensuivra la Guerre des Six Jours, Sabra et Chatila.
Première Intifada, la révolution des pierres.
Massacres sur massacres, périodes meurtrières,
Et de nos jours, on ne peut pas dire que ça va en s'arrangeant.
Sujet tabou et dérangeant.
Vous devez être clairs:
Issus de la même famille, enfants d'Ismaël et d'Israël sont des cousins.
Mais trop de gens oublient que les juifs du Maghreb ont longtemps
vécu en harmonie avec les Musulmans.
Certains y vivent encore aujourd'hui.


Jeteur de pierres,
Le monde sait que ton pays est en guerre,
Pas d'aide humanitaire,
Vu que les colons te volent tes terres.
Et c'est triste, toujours la même morale,
Les mêmes balles, le même mal, la même spirale.


Le mensonge est l'art de l'intelligent, les médias l'ont compris,
Se l'approprient et l'utilisent à tes dépens.
Parlent de leurs bienfaits mais jamais de leurs défauts.
Jettent leurs carottes en sachets et jouent avec nos cerveaux.
Parlent de parents qui envoient leurs enfants au combat.
Mais pourquoi ? Pour faire passer ces gens pour des sauvages.
Tu ferais quoi, si on avait tué ton père, détruit ton toit ?
Je parle pour moi, Oumkhak Allah, j'aurais envie de faire un carnage.
Haine pour haine et plus.
Palestiniens dans les rues, Israéliens dans des bus,
Le mal par le mal, venger les tiens.

Tu ne peux plus rien enlever à ceux qui n'ont plus rien,
Plus d'accords de paix ni de cessez-le-feu,
Rien que ça: cogne,
Ca, c'est la politique de Sharon [prononcer 'charogne', pour la rime!]
Ariel comme la lessive, noire de sentiments,
Blanchie par les médias, les States comme adoucissant.
Dans ce coin du monde où la paix est difficile à défendre,
Itzhak Rabin en a fait les frais et s'est fait descendre.
Malheureusement, on ne peut pas revenir en arrière,
Les rendez-vous manqués de l'Histoire ont fait que remuer la merde,
Comme si c'était prémédité.
Processus de paix qui foire,
Et toujours des territoires occupés,
Des blindés qui tirent, des gosses qui jouent sur des mines.
Ceux qui veulent mourir en martyrs,
Prêts à partir.
Terre de convoitise, Lieux Saints, posez les armes,
Je vous dis bonjour, shalom et salam,
J'suis pas l'avocat du pauvre,
Mais ça me fait mal.
Et tu sais, si j'en parle, c'est parce que personne le fait [!!!].
Refré [verlan pour 'frère'), vire tes oeillères!
Y'en a assez, ça m'a soulagé, même si je ne peux rien y changer,
Si, à tes yeux, on prend position,
Comprends bien qu'on parle pas en tant que Musulmans,
Mais rien qu'en tant qu'être humains.


Jeteur de pierres,
Le monde sait que ton pays est en guerre,
Pas d'aide humanitaire,
Vu que les colons te volent tes terres.
Et c'est triste, toujours la même morale,
Les mêmes balles, le même mal, la même spirale…"


-----------------------------------------------

Peut-être l'information à propos de cette promotion est-elle fausse, ou peut-être vos services ignorent-ils [la nature du] texte qu'ils s'apprêtraient à promouvoir.
Ce qui ne peut plus être le cas maintenant.
Je veux croire que votre chaîne n'acceptera pas de se joindre à cette promotion.
Veuillez croire, Messieurs, à mes sincères salutations.

Gérard MARX

------------------------------------------------


Mis en ligne le 06 septembre 2003 sur le site www.upjf.org