Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

Israël: cause ou prétexte de la haine des Juifs, en France ? M. Macina
29/09/2004

29 septembre 2004

Pour servir de témoignage !

Pour savoir quel est l'impact du discours de Dieudonné, l'auteur de la séquence consacrée à 'l'humoriste', dans l'émission de France2 "Complément d'enquête", sur l'antisémitisme", du 20 septembre (1), s'est rendu dans la Cité de la Muette, à Garges-les-Gonesses, banlieue parisienne dans laquelle la liste Euro Palestine a fait son meilleur score. Il y a interrogé quelques jeunes. Il vaut la peine de retranscrire ici leurs propos.

Le journaliste :

- Qu'est-ce qui vous plaît, chez Dieudonné ?

Premier jeune :

- Non, Dieudonné, euh, y dit des trucs bien, et c'est vrai qu'il est un peu plus proche des mecs qui z'habitent en banlieue. Et bon, il est un peu plus proche, euh, il est pas dans l'même cas qu'nous, mais y dit des trucs qui nous, qui nous correspondent.

Deuxième jeune :

- Nous on vote pour lui, parce que, bon, c'est vrai que quand on r'garde c'qui s'passe en Palestine : d'un côté, des armes à feu, et de l'autre des pierres, alors, j'comprends pas, les mecs, y viennent avec des militaires, y passent avec des chars, et les autres, en face, y z'ont qu'des pierres, donc…

Le journaliste :

- Ce que les Juifs de France lui reprochent [à Dieudonné] c'est de mélanger les rapports Juifs-Musulmans en France [avec ce qui se passe en Palestine].

Troisième jeune :

- Mais non, y disent c'qui les arrange…

A nouveau, le premier jeune :

- Et c'est normal qu'Ariel Sharon, euh, c'qu'y fait, là ? C'est pas normal. C'est pire qu'Hitler, c'mec-là !

Le journaliste :

- Ce que reprochent les Juifs de France, c'est de mélanger le conflit là-bas et la situation en France. Est-ce qu'à votre avis, il faut l'faire, ou c'est deux choses différentes.

Deuxième jeune, à nouveau :

- Non c'est deux choses différentes, mais bon, les gens y sont ici, y savent qu'y peuv' rien faire contre Israël vis-à-vis d'la Palestine, donc y font c'qu'y z'ont à faire ici. Donc tout d'suite, obligatoirement, ben qui c'est qu'est mis en cause ? - C'est la communauté juive, c'est elle qu'y punissent.

Le journaliste :

- Ce qui est reproché à Dieudonné c'est que ses sketches sont mal interprétés et qu'après, les gamins balancent : "Sale Juif !", "Sale Youpin !"…

Premier jeune :

- Non, mais "Sale Arabe !" ç'a toujours existé. "Sale Arabe !" "Sale Portugais !" Sale c'que tu veux… ç'a toujours existé. Tout' façon, on s'le dit même pour rigoler. C'est pas un problème. Alors pourquoi eux, ils ont une plus grande impor[tance] ? J'comprends pas pourquoi "Sale Juif !" c'est plus grave que "Sale Arabe!". C'est la même insulte. Mais comme l'autre, c'est un Juif, non, c'est plus important. C'est pas normal. C'est la même insulte.

Pourquoi [c'est ainsi]? Parce c'est eux qu'y z'ont l'pouvoir, c'est eux qui maintiennent [=dominent] l'économie. Bien sûr, c'est eux qui z'ont l'économie en France. En France et partout.



De cette phraséologie maladroite, émergent deux motifs d'hostilité, voire de haine antijuives :

L'un, fortement politisé, qui s'apparente à la théorie du bouc émissaire : On tape sur les Juifs parce qu'on ne peut pas taper sur les Israéliens.

L'autre, carrément antisémite, qui se nourrit de fantasmes : Les Juifs sont intouchables parce qu'ils ont le pouvoir, et surtout la mainmise sur l'économie mondiale.

  • Si l'on ne porte pas d'urgence remède à cette peste,
  • si l'Etat français, par le biais de ses instances idoines, ne demande pas des comptes aux semeurs de haine, tels Dieudonné et Soral, responsables de cet incendie des esprits et de la violence qui en résulte et qui ne peut que s'aggraver,
  • si un effort pédagogique sans précédent n'est pas fait pour stigmatiser publiquement les propos séditieux dénoncés, et mettre au pilori les histrions et écrivains dévoyés qui en sont les auteurs,
la France, ainsi que les autres pays où ces comportement sont tolérés, passeront à la postérité comme des exemples de lâcheté et de compromission inadmissibles vers l'un des maux idéologiques, responsables des pires crimes qui ont déshonoré l'humanité.


Menahem Macina

© upjf.org


------------------

Note

(1) Voir aussi : "Un antisémite à Auschwitz: Dieudonné tel qu'en lui-même" ; "Soral, pyromane antisémite victime de l'incendie qu'il provoque".

------------------

Mis en ligne le 29 septembre 2004 sur le site www.upjf.org.