Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme
Antisémitisme arabo-musulman

'Les canaux de la Haine', l'antisémitisme arabe, U. Ohana
22/06/2003

Update 21/01/04

Après bien des tribulations dans le report des corrections par les auteurs de cette remarquable animation - qui sont Israéliens et ne connaissent pas un traître mot de français -, ma version française, presque entièrement exempte de fautes, est dorénavant accessible, en attendant la version définitive, au lien suivant : www.conceptwizard.com/fr/pipe_fr.html

M. Macina

Mis en ligne le 21 janvier 2004 sur le site www.upjf.org

-----------------------

22/06/03

Sous le titre "Les canaux de la haine", Udi Ohana, le réalisateur de la présentation-animation "History in a Nutshell" et d'autres similaires, vient de nous gratifier d'une réalisation spectaculaire, qui constitue un outil incomparable de hasbarah et de mise en lumière de la doctrine et du militantisme antisémites, qui sont - aujourd'hui plus que jamais - à la base du combat implacable que mènent de nombreux pays arabes et leurs dirigeants pour éradiquer l'Etat juif du Moyen-Orient.

On trouvera, ci après, ma traduction des textes anglais qui accompagnent chacune des diapositives ('slides) de cette présentation. Elle a été adressée à Udi Ohana, comme la précédente ("Histoire en Bref"). L'expérience ayant enseigné qu'il faut compter un ou deux mois au moins avant que la version française soit 'incrustée' dans les diapositives qui serviront à la future animation en français, je n'ai pas cru devoir priver les internautes peu versés dans la langue anglaise de cette version qui leur permettra au moins de se rendre compte du contenu de cet important document.

Slide 1

Les canaux de la haine

Antisémitisme


conceptwizard.com/pipeline_of_hatred.html

---------------

Slide 2

Ces derniers mois, nous avons été témoins de la renaissance d'une nouvelle vague d'antisémitisme


Est-ce un ANTISEMITISME CLASSIQUE
ou
une nouvelle forme d'ANTISEMITISME ?


Quelles sont les raisons de cette nouvelle flambée ?
Quelles sont les caractéristiques de cette nouvelle vague d'antisémitisme?

---------------

Slide 3


Antisémitisme classique

Un monde débarrassé de Juifs

Le Nouvel Antisémitisme

Un monde débarrassé de l'Etat Juif

---------------

Slide 4


Cette nouvelle vague d'antisémitisme
Est manipulée par
un Islam radical
en vue d'atteindre deux buts :

Ressusciter
la peur latente
d'une domination
du monde par les Juifs

= Délégitimation de l'Etat d'Israël

L'Etat Juif, qui représente la culture occidentale moderne,
est situé au cœur même de la région panislamique,
et est considéré par les Musulmans radicaux
comme un obstacle au processus de la domination islamique mondiale.


---------------

Slide 5

Les Juifs et l'Etat d'Israël constituent-ils
une menace pour le monde ?

A moins que…

Jetez un regard attentif sur la carte qui suit

---------------

Slide 6

Les zones en vert représentent la répartition des populations musulmanes


(Carte)

---------------

Slide 7

L'Islam radical et le reste du monde

Les musulmans sont obligés de considérer tous les infidèles comme des ennemis.

Source : Livres scolaires d'Arabie Saoudite.

La conception fondamentale de l'Islam est que le monde est divisé en deux parties:
- le monde de l'Islam (Dar al-Islam)
- et le monde de l'hérésie (Dar al-Harb).

Selon cette conception, la mission de l'Islam est de donner la vraie foi à toute l'humanité, à l'aide de tactiques variées, depuis l'éducation, la propagande et la formation spirituelle, jusqu'à la subversion politique, la terreur et la guerre.

Il y a une continuité historique de l'animosité de l'Islam à l'égard de l'Occident.
Dans ce processus, les Etats-Unis sont considérés comme le Mal Majeur,
tandis qu'Israël et les Juifs sont considérés comme le Mal Inférieur.

---------------

Slide 8

Conflits violents dans lesquels l'Islam est engagé de par le monde :

La guerre en Tchétchénie et au Daghestan
La guerre au Kosovo entre Chrétiens
Subversion des nationalistes musulmans
Serbes et Musulmans albanais
Ouigours en Chine orientale
Le conflit israélo-arabe
La guerre civile entre Chrétiens et Musulmans au Soudan
La guerre entre l'Inde et le Pakistan à propos du Cachemire
La guerre entre l'Ethiopie chrétienne et l'Erythrée musulmane
La guerre entre les régimes musulman et chrétien aux Philippines pour le contrôle de Mindanao
La guerre entre les Musulmans indonésiens et les Chrétiens au Timor oriental

---------------

Slide 9

L'immigration incessante en provenance des pays musulmans est un sujet d'inquiétude croissante en Europe et aux Etats-Unis


Un seul exemple :

Il y a environ 5 à 6 millions de Musulmans qui vivent en France actuellement et il en arrive de plus en plus chaque jour.

---------------

Slide 10

L'Islam radical utilise la 'globalisation' pour exciter les passions de l'antisémitisme.

Un lien étrange se tisse entre la Gauche radicale, particulièrement en Europe,
et les représentants de l'Islam fondamentaliste.

1ère étape – Comprendre la situation économique

Mouvements radicaux de gauche

(Cliquez pour passer à l'étape suivante)

Le capitalisme global est considéré comme une menace, du fait que le monde devient un village global et que le travail à bon marché met l'emploi en danger.

---------------

Slide 11

L'Islam radical utilise la 'globalisation' pour exciter les passions de l'antisémitisme.
Un lien étrange se tisse entre la Gauche radicale -particulièrement en Europe - et les représentants de l'Islam fondamentaliste.

2ème étape – L'Islam radical présente un nouveau bouc émissaire

(Cliquez pour passer à l'étape suivante)

Islam fondamentaliste

Le capitalisme global est présenté comme une conspiration juive

Mouvements radicaux de gauche

Le capitalisme global est considéré comme une menace du fait que le monde devient un village global et que le travail à bon marché met l'emploi en danger.

---------------

Slide 12

L'Islam radical utilise la 'globalisation' pour exciter les passions de l'antisémitisme.
Un lien étrange se tisse entre la Gauche radicale, particulièrement en Europe, et le représentants de l'Islam fondamentaliste.

3ème étape – La 'coalition' prend corps

L'Islam radical et les mouvements anti-globalisation démarquent un ennemi commun:
les Juifs en tant que nation
et moteur du capitalisme global,
qui constitue une menace pour l'un et l'autre
mondes très différents

Mouvements radicaux de gauche

Le capitalisme global est présenté comme une conspiration juive

---------------

Slide 13

La globalisation est perçue comme une menace pour le monde arabe et islamique
à cause de ses effets sur la cohésion sociale et la culture islamiques

L'Islam radical présente les Juifs comme la force motrice de la globalisation :
"La conspiration juive pour dominer le monde en prenant le contrôle de son économie, du capital et des médias."

Antisémitisme

Le Canal de la Haine

Les mouvements anti-globalisation mondiaux

---------------

Slide 14

L'antisémitisme est en voie d'islamisation

Le processus est intensifié par l'Islam fondamentaliste qui, par un usage sélectif de textes du Coran, pousse à l'extrême la démonisation d'Israël et fournit des motivations rationnelles au rejet du sionisme, d'Israël et des Juifs.

---------------

Slide 15

Islam et antisémitisme

Haj Amin Al Husseini, l'ancien dirigeant des Arabes palestiniens, qui collabora avec les Nazis durant la Seconde Guerre mondiale, vit dans la conception nazie
une solution finale qui s'appliquait aussi au problème des Juifs vivant en Palestine.

---------------

Slide 16

L'antisémitisme a toujours existé dans le monde arabe

(Photo d'un prétendu crime rituel)

Livres
Livres d'école
Magazines
Oeuvres de fiction

---------------

Slide 17

La délégitimation de l'Etat d'Israël est réalisée par le fait d'associer Israël et les Juifs à des symboles nazis

(caricatures)

---------------

Slide 18

La délégitimation de l'Etat d'Israël est réalisée par la négation de l'Holocauste

L'HOLOCAUSTE est décrit comme une INVENTION juive
(illustration)

---------------

Slide 19

La délégitimation de l'Etat d'Israël est réalisée en accusant Israël de GENOCIDE des Arabes palestiniens

Le terme GENOCIDE signifie: "L'extermination de masse d'êtres humains d'une race ou d'une nation particulières."

Jetez un coup d'œil sur ces chiffres, publiés par le Bureau Central Palestinien des statistiques :

Arabes palestiniens sur la Rive Ouest et à Gaza :

1967 : 1, 1 Million
2002 : 3, 5 Millions

(Source : Bureau Palestinien de Statistiques)

Ces chiffres indiquent-ils une "extermination de masse d'êtres humains ?
Cliquez pour voir la véritable signification du terme "Génocide"

---------------

Slide 20

La délégitimation de l'Etat d'Israël est réalisée en accusant Israël de GENOCIDE des Arabes palestiniens

Le terme GENOCIDE signifie: "L'extermination de masse d'êtres humains d'une race ou d'une nation particulières."

GENOCIDE

Juifs dans le monde

1939 : 15 Millions
1945 : 9 Millions

---------------

Slide 21

La critique politique d'Israël n'est pas de l'antisémitisme.
Utiliser des symboles nazis et une terminologie nazie, c'est dépasser les bornes.

En février 2001, Anis Mansour, un journaliste en vue de la presse égyptienne bien pensante, écrivit dans 'Al-Ahram': "à l'avenir, le monde verra clairement que ce qui est arrivé aux Juifs d'Allemagne, de Pologne et de Russie, était justifié."

Remarques antisémites – de 2001 à aujourd'hui
  • Le poète Tom Paulin veut que l'on abatte les colons juifs comme des Nazis.
  • L'ambassadeur français à Londres condamne Israël comme étant "un petit pays de m…".
  • L'écrivain A. N. Wilson compare les dommages - plutôt légers – causés à la basilique de la Nativité à la destruction des Buddhas à Bamyian.
  • Le lauréat portugais du prix Nobel, Jose Saramago, compare les événements qui ont lieu dans les territoires palestiniens à Auschwitz.
  • L'Osservatore Romano, du Vatican, parle de "'l'agression israélienne qui tourne à l'extermination" (New York Times, 4 août 2002).
  • Le Professeur Mona Baker, qui venait d'arriver à ses fins en licenciant deux Israéliens libéraux de son Comité de Rédaction, décrit les opérations israéliennes comme "une sorte d'Holocauste", et comme "dépassant les crimes de guerre". (Sunday Telegraph, 7 juillet 2002).
  • Le ministre syrien de la Défense, Mustafa Tlas, émet des remarques telles que: "Je veux m'installer quelque part et tuer tout juif qui se présente devant moi. Si chaque Arabe tue un juif, il n'y aura pas plus le moindre juif. Nous combattrons comme le Hezbollah combat contre eux au sud-Liban. En commençant par le front du Golan, naturellement – et sur tous les fronts où ils se trouvent".
  • Le 21 mars, le directeur général de l'Agence Syrienne d'Informations écrit dans Tishrin-Internet que le monde comprend que l'Holocauste des juifs est, pour une grande part, un tissu de mensonges et de descriptions exagérées, et ce dans le but de cacher la vérité sur les actes criminels d'Israël à l'encontre des Arabes.
  • Dans un commentaire diffusé sur les ondes de Radio Damas, le 7 mai, une attaque personnelle est lancée contre le premier ministre Ariel Sharon: "Manifestement, tous les signes indiquent que Sharon marche sur les traces de Hitler et qu'il s'est mis à commettre les crimes les plus horribles".
  • Le 7 mai, le rédacteur du journal Tishrin consacre un long éditorial détaillé à l'appui théologique de la haine envers Israël. Selon lui, un examen du droit civil et religieux dans l'histoire juive lui a appris que le racisme est devenu, en fait, une croyance religieuse sacrée et une composante centrale du comportement moral et politique des juifs au quotidien. Le commentateur soutient que le but des juifs, comme c'était déjà le cas au temps [du royaume] de Juda, est de provoquer l'effusion de sang. C'est exactement ce que les forces sionistes d'occupation ont mis en application au détriment de la nation arabe palestinienne, avant même la création de l'entité malhonnête [l'Etat d'Israël] en 1948, sous la forme de massacres incessants, de meurtres, d'effusion de sang innocent, d'incendies et de destructions de maisons, d'expulsions collectives d'habitants arabes, accompagnées de bombardements et de destructions, de déracinement d'arbres et de massacres d'enfants en bas âge - qui sont ce qu'il y a de plus pur dans la création -, ne témoignant d'aucune pitié, d'aucune compassion ni d'aucun scrupule moral ou humain.



Articles de la Presse égyptienne:

Le 6 mars, Al-Ghomhouriya publie ce qui suit, dans la chronique de Kamel Zuheiri: "Comme le Nazisme, le Sionisme a adopté les théories racistes selon lesquelles il y a des races supérieures et des races inférieures dans le monde".

Le 14 mars, le philosophe Mahmud Amin Al-Aalem accorde une interview au journal Al-Ahali, dans laquelle il déclare: "Nous affrontons un nouveau Nazisme qui menace sérieusement l'humanité. Il est donc de notre devoir, en ce moment critique, de détruire le projet sioniste et l'attitude sioniste basée sur une légende, puisque c'est une mentalité qui rejette le prochain, l'accuse d'hérésie et de mépris de toutes les valeurs humanitaires et culturelles. Le monde entier doit s'unir contre cette orientation nazie et, partout dans le monde, des groupes doivent se dresser contre le mouvement sioniste, qui est un néo-nazisme".

Le 13 avril, Al-Akbar Internet publie un article niant l'Holocauste, dans lequel l'auteur dénonce les "cérémonies stupides" organisées en Israël pour marquer ce que [l'Etat juif] appelle "Journée de l'Holocauste". L'auteur souligne le fait que "pour préparer ses élèves aux cérémonies commémorant ce jour, le professeur israélien leur raconte des histoires mensongères au sujet du meurtre des juifs dans les crématoires", et que "les médias israéliens fournissent des descriptions détaillées de ces crématoires". Selon l'auteur, "les Sionistes ont inventé cette affaire des crématoires pour exercer un chantage sur le monde, et particulièrement sur l'Allemagne"… "et cela bien que l'Holocauste ne soit qu'un mythe et que les historiens du monde entier aient réfuté les affirmations israéliennes à ce propos et montré que c'est une histoire montée de toutes pièces, et que les crématoires nazis ont, en fait, été utilisés pour brûler les corps de soldats."

Le 27 avril, Akbar Asaa publie un article intitulé "Le Néo-nazisme et le Concept de Pouvoir Absolu de Sharon", dans lequel il affirme qu'il n'y a aucune différence fondamentale entre Sharon et Hitler, et qu'"il n'y a pas non plus de différence essentielle entre le Nazisme et le grand dommage qu'il a causé, et les massacres perpétrés par le Sionisme".

Le journal d'opposition [égyptienne] Al-Arabi, qui rejette le processus de paix, a réservé un accueil odieux au ministre des Affaires étrangères, Shimon Peres, lors de sa visite au Caire, en avril, en publiant, en première page, une énorme photo de lui en uniforme nazi et portant un brassard à croix gammée. Légende de la photo, en grandes lettres rouges : "le Nazi - le boucher de Kafr Kana".

Dans l'édition du 5 mai de Al-Gomhouriya Internet, Kamel Zuheiri se plaint de ce que "la propagande sioniste nie les relations entre Hitler et le mouvement sioniste. Elle dissimule même la connexion entre Hitler et l'émigration des juifs d'Allemagne vers la Palestine. Bien que les faits historiques prouvent l'existence de liens entre le Nazisme et le Sionisme, Israël les nie cependant, parce qu'il préfère évidemment les oublier".

En février 2001, dans Al-Ahram, Anis Mansour, un des journalistes les plus en vue de la presse égyptienne traditionnelle et membre du Conseil de la Shura et du Comité suprême de la Presse, écrivait qu'"à l'avenir il apparaîtrait clairement à tout le monde que ce qui est arrivé aux juifs d'Allemagne, de Pologne et de Russie était justifié. Il est faux que tous les juifs soient des gens pacifiques. Il y a parmi eux un certain nombre de personnes suicidaires qui ne veulent pas vivre et suscitent la haine et l'hostilité des gens. En conséquence, ces derniers se retournent contre eux. Bien qu'il y ait un très grand nombre de personnes intelligentes parmi [les juifs], ils se servent de leur intelligence pour susciter de nouveaux types de haine et des groupes qui s'opposent à eux partout. Le sentiment de supériorité prévaut, au sein du peuple juif, et au lieu de baisser la tête pour pouvoir vivre... ils choisissent de se mettre à la remorque des Etats-Unis et de l'Europe, tout en continuant à [s'efforcer de] susciter la sympathie".

---------------

Slide 22

L'antisémitisme a toujours existé de manière souterraine.
Quand on presse au bon endroit, cette infection fait de nouveau surface.

A l'aube du XXIe siècle, n'est-il pas temps d'enterrer ce préjugé si profondément qu'il ne puisse plus jamais réapparaître?

---------------

Slide 23

(Page précédente)

(Lancer la présentation)

Cette présentation ne prétend pas être exhaustive dans sa portée, mais ambitionne seulement de présenter les points marquants et d'éveiller l'attention de celui ou celle qui la lit.

Notre but, dans cette présentation, est de fournir les faits fondamentaux qui caractérisent cette nouvelle vague d'antisémitisme, et d'en faire un signal d'alarme pour les habitants du monde libre.

Les libertés démocratiques ne doivent pas être considérées comme allant de soi. Elles doivent être cultivées et défendues contre le radicalisme islamique, qui considère comme étant un devoir religieux: le djihad mondial, les actes de violence contre les "infidèles" (c'est-à-dire les non-Musulmans) et le renversement de tous les gouvernements démocratiques et laïques, pour les remplacer par la loi islamique.

History in a Nutshell (L'histoire en bref), Nutshell Too (En bref aussi), Imagine (Imaginez), et Pipeline of Hatred (le Canal de la Haine), sont des créations de Udi Ohana

---------------

© www.conceptwizard.com

[Bandeau]

Antisémitisme et expansionnisme islamique sur CD

Notre travail est bénévole. Nous ne sommes financés ni par le gouvernement israélien, ni par aucune des grandes organisations juives. Vos dons nous aident à poursuivre notre mission et à réaliser de nouvelles présentations. Il est également possible d'acheter le CD "Antisémitisme" par PayPal, ou par chèque, au prix modique de 25 $, qui représente un petit don et une participation aux coûts de production et d'expédition.
Pour des dons et pour acheter le CD, cliquer sur le bandeau ci-dessus.

Pour plus d'information sur cette présentation. Update du 21 janvier 2004.