Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (défense - apologie d')

Vérifier la présence d'explosifs n'est pas 'humiliant' (ZOA)
20/11/2003

(22 septembre 2004) : Le président des Etat-Unis vient de récidiver sur ce point exactement dans les mêmes termes. Voir Bush à l'ONU: 'Israël humilie les Palestiniens'.

20 Novembre 2003

ZOA : Contact : (212) 481-1500

www.zoa.org/

A l'attention des RÉDACTEURS DE PRESSE

Traduction française par Menahem Macina pour upjf.org


ZOA PROTESTE CONTRE L'ALLÉGATION ERRONEE DE BUSH SELON LAQUELLE ISRAËL FAIT SUBIR AUX "PALESTINIENS DES HUMILIATIONS QUOTIDIENNES"


NEW YORK. L'Organisation Sioniste Américaine (ZOA) a vigoureusement protesté contre l'allégation erronée du Président Bush, selon laquelle Israël serait coupable d'"humiliation quotidienne des Palestiniens".

Le dictionnaire Webster définit "humilier" comme signifiant "réduire quelqu'un à une position inférieure à ses propres yeux, ou aux yeux des autres". ZOA précise que vérifier si ceux qui passent par les points de contrôle de sécurité ne transportent pas d'explosifs "ne les réduit pas davantage à une position inférieure" que ne le fait le personnel de sécurité d'une ligne aérienne américaine qui vérifie que les passagers d'un avion ne sont pas porteurs d'explosifs lorsqu'ils montent à bord de l'appareil.

Le Président national de ZOA, Morton A. Klein, le président du Conseil d'administration de ZOA le Dr Alan Mazurek, et le Dr. Michael Goldblatt, Président du Comité exécutif national, ont écrit dans un télégramme au Président Bush: "Les gens qui veulent franchir les points de contrôle de sécurité, que ce soit à l'aéroport de Dulles ou en Judée-Samarie, doivent être contrôlés pour s'assurer qu'ils ne transportent pas des explosifs. Cela 'n'humilie' pas. C'est une part raisonnable et ordinaire de notre monde après l'attentat du 11 septembre [2001]. Faire moins que cela serait mettre en danger la vie des personnes innocentes, que ce soit en Israël ou en Amérique".

Le Président Bush a fait cette remarque dans son discours prononcé en Angleterre, le 19 novembre 2003. Il a également réitéré son appel à la création d'un État arabe palestinien, "viable, indépendant", critiqué Israël de ce qu'il érige "murs et barrières" pour se protéger du terrorisme, et exigé qu'Israël "gèle la construction dans les implantations [et] démantèle les villages frontaliers non autorisés", mais il n'a pas mentionné l'activité de construction arabe illégale dans les territoires, qui est beaucoup plus étendue.

Le Président a déclaré que les Arabes palestiniens "devraient employer des moyens pacifiques", mais il n'a pas mentionné le nom de Yasir Arafat, ni celui de l'Autorité palestinienne, ni reconnu leur rôle dans le terrorisme. Il a affirmé que "les Etats arabes devaient mettre fin à l'incitation dans leurs médias", et "mettre un terme au financement public et privé du terrorisme", mais il n'a pas mentionné les noms des régimes arabes qui oeuvrent à l'incitation et au soutien de la terreur.


* * *


© ZOA, pour l'original anglais et upjf.org pour la traduction française

Mis en ligne le 21 novembre 2003 sur le site www.upjf.org

* * *


L'organisation Sioniste Américaine (ZOA), fondée en 1897, est la plus ancienne organisation pro-israélienne aux Etats-Unis. ZOA œuvre au renforcement des relations entre les USA et Israël, et fait connaître au public américain et au Congrès américains les dangers auxquels Israël est confronté, et elle combat le parti pris anti-israélien dans les médias et sur les campus universitaires. Parmi ses anciens présidents figurent Louis Brandeis, juge à la Cour Suprême, et Rabbi Dr Abba Hillel Silver.

-------------------------

Information communiquée par IMRA - Revue et Analyse indépendantes des médias - Website: www.imra.org.il