Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Etats du monde
Etats-Unis

Bush à l'ONU: 'Israël humilie les Palestiniens'
22/09/2004

21 septembre 2004



Communiqué de Presse

The Zionist Organization of America


Jacob & Libby Goodman ZOA House
Phone: 212-481-1500 - Fax: 212-481-1515
4 East 34th St. New York, NY 10016
e-mail: email@zoa.org
Web Site: www.zoa.org


www.zoa.org/pressrel2004/20040921a.htm

A l'attention des Rédacteurs de Presse

Traduction française : Menahem Macina pour upjf.org

La recherche d'explosifs n'est pas une "humiliation"

ZOA PROTESTE CONTRE LA FAUSSE ALLÉGATION DE BUSH SELON LAQUELLE ISRAËL SE LIVRE A UNE "HUMILIATION QUOTIDIENNE DES PALESTINIENS"



NEW YORK – L'Organisation Zioniste d'Amérique (ZOA) est profondément déçue de ce que le Président Bush ait affirmé, à tort, dans son discours aux Nations Unies le 21 septembre 2004, qu'Israël est coupable "d'humiliation quotidienne des Palestiniens".

Le dictionnaire Webster définit le verbe "humilier" en ces termes : "réduire à une position inférieure à ses propres yeux, ou aux yeux des autres". ZOA précise que les mesures de sécurité israéliennes contre la terreur, telle que celle qui consiste à inspecter les voyageurs, aux points de contrôle de sécurité, afin de s'assurer qu'ils ne sont pas porteurs d'explosifs, "ne les réduit pas" davantage "à une position inférieure" que ne le fait le personnel de sécurité des compagnies aériennes américaines en vérifiant que les passagers ne détiennent pas d'explosifs, avant qu'ils n'embarquent à bord d'un avion.

Le Président national de ZOA, Morton A. Klein, a affirmé : "Les gens qui veulent franchir les points de contrôle de sécurité, que ce soit à l'aéroport Dulles ou en Judée et Samarie, doivent se soumettre à une détection d'explosifs. Cela n'a rien d''humiliant'. C'est le lot raisonnable et ordinaire de notre monde depuis [les attentats] du 11 septembre [2001]. Faire moins que cela mettrait en péril l'existence de gens innocents, tant en Israël qu'en Amérique."

Le Président Bush avait utilisé exactement la même phrase à propos de l'"humiliation", dans un discours qu'il avait prononcé en Angleterre, le 19 novembre 2003 [1].

Et le Président Klein d'interroger : "Y a-t-il quelqu'un, parmi les conseillers du président, qui s'efforce délibérément de l'amener à utiliser cette expression, à plusieurs reprises, au point qu'elle finisse par faire partie du vocabulaire populaire courant, de sorte que la perception d'Israël comme oppresseur soit ancrée dans l'esprit du public ? Ceux qui disent au président que les Israéliens 'humilient' les Arabes palestiniens l'informent mal et minent l'alliance américano-israélienne." [2]


© ZOA, pour l'original anglais et upjf.org pour la traduction française

Notes de la Rédaction d'upjf.org

[1] Nous avions alors traduit le communiqué de protestation de ZOA à ce propos. Voir Vérifier la présence d'explosifs n'est pas 'humiliant' (ZOA).

[2] Cette remarque en dit long sur la lucidité de Zoa (qui devrait être aussi la nôtre) à propos des tensions qui se font jour dans l'entourage présidentiel. Comme jadis à propos du 'Plan de sauvetage des Juifs', durant la Seconde Guerre Mondiale, puis à propos du soutien éventuel des Etats-Unis à la création d'un Etat juif en Israël, les opinions contraires des conseillers des Présidents américains s'affrontent de manière plus ou moins feutrée, ou plus au moins directe, à propos de la même pomme de discorde : faut-il prendre le parti d'Israël ou celui de ses détracteurs. Il est de plus en plus clair que l'extraordinaire montée en puissance de l'influence arabe et musulmane dans le monde et surtout à l'ONU rend de plus en plus coûteux, financièrement et politiquement, le soutien des Etats-Unis à l'Etat d'Israël. Personnellement, je considère cette phrase, comme une concession (une espèce de 'dédouanement verbal') faite (honteusement!) par le président américain aux ennemis d'Israël, dans l'esprit de la politique de 'conciliation' tant dénoncée sur notre site (voir en particulier :Voilà à quoi mène la politique de conciliation, V.D. Hanson; Conciliation avec les terroristes, Honest Reporting.


Mis en ligne le 22 septembre 2004 sur le site www.upjf.org


------------------------

L'organisation Sioniste Américaine (ZOA), fondée en 1897, est la plus ancienne organisation pro-israélienne aux Etats-Unis. ZOA œuvre au renforcement des relations entre les USA et Israël, et fait connaître au public et au Congrès américains les dangers auxquels Israël est confronté, et elle combat le parti pris anti-israélien dans les médias et sur les campus universitaires. Parmi ses anciens présidents figurent Louis Brandeis, juge à la Cour Suprême, et Rabbi Dr Abba Hillel Silver.