Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)

Visite guidée de l'Etat ségrégationniste d'Israël, par un citoyen israélien
10/12/2003

10/12/03

La lettre suivante a été adressée au président de l'université d'Etat Rutgers par un citoyen israélien, après qu'il ait lu la remarque de Melle Kates sur la situation israélo-palestinienne.

[Rappel des faits : D'après certaines informations, Melle Kates a organisé, à l'université Rudgers, une manifestation anti-israélienne, accompagnée d'une affiche au contenu particulièrement violent à la gloire des attentats-suicide. (voir :
www.upjf.org/documents/showthread.php?s=&threadid=4789 www.upjf.org/documents/showthread.php?s=&threadid=5362
www.upjf.org/documents/showthread.php?s=&threadid=5370])



Légende : "A l'Université de Rutgers, vous ne pouvez pas tuer des Juifs
mais vous pouvez aider ceux qui le font ! Soutenez les dynamiteurs homicides !"
Ch. Kates, organisatrice: «Israël est un état ségrégationniste et colonialiste.
Je ne crois pas que des Etats ségrégationnistes et colonialistes aient le droit d'exister. »



Traduction française par Menahem Macina pour upjf.org

[Les illustrations sont le fait de la Rédaction d'upjf.org.]


Chère Mademoiselle Kates,

Je suppose que vous êtes une femme remarquable.

Vous n'êtes ni Arabe ni Juive, vous n'étudiez pas le Moyen-Orient, ni rien qui s'y rapporte, et – corrigez-moi si je me trompe -, vous n'avez jamais visité cette région. Aussi, vous me voyez quelque peu étonné de votre opinion d'expert et de vos remarques sur Israël, que vous appelez "Etat ségrégationniste".

J'ai vécu en Israël de nombreuses années et je serais enchanté de vous faire faire une excursion virtuelle de notre pays. Permettez-moi d'abord de préciser quelques points mineurs. Israël occupe 0,1 % de l'énorme superficie des terres du Moyen-Orient, et c'est le seul Etat juif, non seulement dans cette région, qui est environnée de 22 Etats arabes, mais dans le monde.



En jaune : Israël


Commençons votre excursion virtuelle!

Vous êtes déjà passée par les services d'immigration, à l'aéroport de Tel Aviv, avec votre petit ami, que nous appellerons Ken. Vous aurez à remplir un questionnaire pour les visiteurs. Cet imprimé ne vous demandera pas, comme c'est le cas dans plusieurs des pays qui nous entourent, quelle est votre religion, et certainement pas, comme c'est le cas en Arabie Saoudite, un "certificat de religion".

C'est dimanche! Vous voudrez assister à un office religieux. Pas de problème dans l'Etat ségrégationniste d'Israël. On y tolère et autorise la liberté de culte pour toutes les religions. On ne peut pas en dire autant de la plupart des 22 nations arabes alentour. En fait, bon nombre d'entre elles n'ont même pas une seule église, encore moins une synagogue.

Après une belle cérémonie religieuse, vous et Ken irez tranquillement déjeuner, peut-être dans l'un des beaux restaurants du front de mer, à Tel Aviv. Vous reviendrez probablement à votre hôtel pour revêtir une tenue plus légère, comme il sied dans les périodes très chaudes de l'été israélien. Il pourra s'agir d'un short et d'un T-shirt court et très moulant. Pas de problème dans l'Etat ségrégationniste d'Israël. En Israël, on est libre de s'habiller à sa guise, particulièrement les femmes, qu'on n'oblige pas à revêtir de longues et larges robes encombrantes, et un voile pour se couvrir le visage - quel dommage, en effet, ce serait de couvrir cette jolie coiffure, comme ce serait probablement le cas dans la plupart des 22 états arabes alentour.

Au cours du déjeuner, Ken pourra contempler affectueusement vos yeux fortement maquillés, et soulignés d'une généreuse touche de mascara noir. Il sera libre de se pencher et d'embrasser vos lèvres, finement peintes de votre rouge à lèvres à double nuance, pourpre et brillant.



Les gens penseront probablement que vous êtes amoureux, d'autant que Ken aura fièrement fait apporter un bon vin sur la table. Dans l'Etat ségrégationniste d'Israël, les marques publiques d'affection et la consommation d'alcool n'ont rien d'exceptionnel et ne causent aucune indignation. On ne peut en dire autant pour la plupart des 22 Etats arabes alentour, où vos lèvres luisantes vous ravaleraient au rang des prostituées, et où l'alcool est interdit.

Mais voici que Ken s'est montré un brin flirteur avec l'une des jeunes serveuses pendant que vous alliez rafraîchir votre rouge à lèvres. Rien là que d'inoffensif, et, heureusement pour la jeune fille, dans l'Etat ségrégationniste d'Israël, son père et ses 6 frères ne l'emmèneront pas, le soir, à la piscine familiale pour la noyer, comme cela se fait dans certains des 22 Etats arabes alentour.

Après le déjeuner, vous et Ken irez faire un tour en voiture. Vous avez même le droit de conduire. Ce n'est pas interdit en Israël. Vous traversez une aire de jeux pour enfants. Les enfants courent partout et s'amusent. On ne les fait pas s'asseoir pendant des heures pour réciter par coeur des pages de texte de livres religieux sans signification [pour eux]. Leurs jeux ont pour théâtre les bacs à sable ou les balançoires.

Ils ne sont pas infestés de haine et on ne leur a pas dit que la seule chose honorable dans la vie, c'est la mort. Dans l'Etat ségrégationniste d'Israël, on se réjouit de la vie et du fait de vivre. On n'incite ni au meurtre ni à la violence en soumettant les enfants à un lavage de cerveau rempli de haine, comme cela se fait dans plusieurs des 22 Etats arabes alentour.

En fin de journée, vous et Ken croisez un rassemblement politique. Des milliers de gens se sont massés pour manifester. Dans l'Etat ségrégationniste d'Israël, tous les citoyens, hommes, femmes, Juifs, Arabes et Chrétiens, sont libres de voter.

On peut critiquer ouvertement le gouvernement ; et les médias, y compris la télévision et la presse, expriment, sans préjugé, toute une gamme d'opinions. Chacun a le droit d'approuver ou de condamner ouvertement le gouvernement. On ne peut certainement pas en dire autant de la plupart des 22 Etats arabes alentour, dirigés qu'ils sont par des dictateurs tyranniques, et où toute dissidence expose à de terribles conséquences. Naturellement, la plupart des 22 pays arabes environnants ne peuvent vous offrir un bon vieil attentat mortel à l'explosif comme attraction touristique. Cela ne peut se produire que dans l'Etat ségrégationniste d'Israël, entouré comme il est de tant de pays hostiles, déterminés, comme vous l'êtes, à nous faire disparaître de la surface de la terre.

En quel autre endroit pouvez-vous monter dans un autobus bondé, souvent rempli d'enfants, et vous trouver face à face avec un pauvre diable de Palestinien malheureux, qui pense que la vie n'est pas très agréable, et qui, nourri et soumis à un lavage de cerveau par des organisations malfaisantes comme le Hamas, croit que la seule issue est d'assassiner des innocents. Cette créature déshumanisée aura été soumise, 365 jours par an, à un régime de mensonges et d'incitation à la haine, on l'aura appâté par une récompense de 72 vestales vierges qui l'attendent au paradis. Sa démoniaque mère dansera dans la rue en agitant son chèque de 10.000 dollars. Tandis que les Israéliens entassent leurs enfants morts sur les trottoirs, les Palestiniens font des feux d'artifice et dansent dans la rue pour honorer ce meurtrier de masse comme un héros, souvent pour que leurs enfants soient systématiquement entraînés à être la prochaine génération de meurtriers de masse.



"Des Juifs meurent : des Palestiniens dansent".


L'Etat ségrégationniste d'Israël. Pardonnez-moi Melle Kates, mais vous ne semblez pas avoir une idée claire de la signification du mot apartheid. Il désigne habituellement la ségrégation. Il est piquant - n'est-ce pas ? - de constater qu'une grande partie des Juifs qui vivent dans cet Etat ségrégationniste ont dû fuir, pour sauver leur vie, de la quasi-totalité des 22 Etats arabes alentour. Non seulement ces pays n'ont aucune tolérance envers les juifs, mais ils appellent infidèles et ennemis tous les non-Musulmans. Je trouve tout de même un peu curieux que vous ne voyiez rien de "ségrégationniste" dans ces pays. Peut-être devriez-vous faire une enquête sur le nombre d'églises en Arabie Saoudite. Permettez-moi de vous aider - il n'y en a aucune. Elle n'y serait pas tolérée.


Je suis fier de vivre dans cet Etat ségrégationniste. En 55 ans nous sommes devenus l'une des nations les plus avancées de cette planète en matière de technologie, avec beaucoup d'inventions qui ont fait d'Israël un réel leader dans beaucoup de domaines.

Il est tragique que nous devions vivre dans une région qui se sent menacée par nos réussites. Israël n'est pas un état ségrégationniste, et il est choquant qu'une personne comme vous, réputée intelligente et réfléchie, puisse aller d'un lieu à un autre pour invoquer de piètres excuses au meurtre de masse.

Melle Kates, il n'y a aucune justification, dans quelque société que ce soit, au fait de monter dans un autobus bondé, souvent rempli d'enfants, de faire exploser une ceinture explosive, souvent remplie de clous et de morceaux de métal, et de détruire des vies innocentes.



Un tel homme n'est pas un combattant de la liberté, ni quelqu'un qui cherche la justice, mais un être chroniquement et irréversiblement mauvais.

Je puis seulement supposer qu'un jour, dans un proche avenir, Melle Kates, vous ferez voler en éclats votre épaisse couche de maquillage et découvrirez votre conscience.

Salutations distinguées,

DAVID

© upjf.org

Mis en ligne le 10 décembre 2003 sur le site www.upjf.org