Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Un document chrétien pseudo-humanitaire (ACAT)
28/03/2002

00/11/2001
Ce texte, dont le but transparent est de diaboliser Israël et son armée, est intitulé "Appel de l'Association 'Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture' (ACAT) en faveur des mineurs palestiniens en détention en Israël"

Voir le document : sur le site de l'ACAT [url]http://www.acat.asso.fr/aplmois/apl0111.html#faits[/url]

Analyse, par Menahem Macina

Ce document, dont, de prime abord, les motivations et les buts paraissent au-dessus de tout soupçon, se révèle, à l'examen, d'une unilatéralité suspecte. Aucune référence n'est fournie. La source des accusations, n'est pas indiquée (à l'exception de Be-Tselem [association de défense des droits humains], mais sans références ni contexte). Aucune vérification des allégations n'est donc possible. L'inspiration est, à l'évidence, palestinienne. Une lecture attentive du ‘rapport' fait apparaître le choix systématique d'un vocabulaire destiné à diaboliser les forces de police et militaires israéliennes.

Quelques exemples :


- Les enfants palestiniens, dans les territoires occupés, sont la cible privilégiée de l'armée israélienne. Sur les 390 Palestiniens tués depuis le 29 septembre 2000, 200 sont des enfants, la plupart touchés par balles à la tête
[Comprenez : le soldat israélien tire pour tuer, surtout les enfants].

- Les verdicts sont sévères pour les enfants jugés et leurs parents, complaisants pour les assassins d'enfants lorsqu'ils sont colons.
[Comprenez : la justice israélienne est un simulacre de justice. Elle protège ses ressortissants. Quant au "Colons", c'est bien connu : ce sont des assassins d'enfants palestiniens.]

- La torture commence déjà à l'arrestation.
[Doit-on déduire de cette accusation délirante que les véhicules militaires sont des salles de torture mobiles - réminiscence blasphématoire des camions de la mort où les Juifs périssaient asphyxiés par les gaz d'échappement dirigés vers l'intérieur de l'arrière du véhicule ? En supposant que le rédacteur de ce 'rapport' ait visionné, dans un reportage télé, des scènes d'embarquements musclés de manifestants par des policiers ou des gendarmes mobiles français, lors de la révolution estudiantine de 1968, quel vocabulaire utiliserait-il pour les flétrir, après avoir épuisé son stock de mots dramatiques à propos ce qui n'est, en fait, que la conséquence pratiquement inévitable de l'emploi de la force. L'auteur connaît-il un pays où les manifestants qui agressent violemment la population – et a fortiori les forces de l'ordre – sont raccompagnés chez eux avec des sourires, des accolades, des brassées de fleurs et des alleluias !?]

- Conditions d'existence inhumaines
[en fait, le rapport lui-même énumère ce qu'il considère comme tel : "le manque de fenêtre et de ventilation, l'éclairage insuffisant, la nourriture inadéquate et souvent immangeable et le manque de toilettes". L'auteur n'a visiblement pas mené d'enquêtes dans les prisons de France et de Navarre, ni ailleurs dans le monde. S'il l'avait fait il aurait constaté les mêmes défauts dans nombre d'établissements pénitentiaires.]

- Ces conditions de détention déjà nuisibles semblent avoir été aggravées par les autorités des prisons israéliennes
[Ah bon, comment ? – En 'aggravant' le manque de fenêtres ? En commandant au traiteur local les aliments les plus immangeables ? En fermant ou en rendant inutilisables les rares toilettes existantes ?… Qui peut prendre au sérieux ces calomnies ? - Ceux qui veulent se convaincre et convaincre le monde entier que les israéliens sont des monstres sadiques, inhumains, et tueurs d'enfants.]

- … en juillet 2001, les avocats palestiniens de Cisjordanie et de la Bande de Gaza n'ont pas reçu l'autorisation de rendre visite aux prisonniers condamnés
[Pourquoi ? – Le ‘rapport' n'en souffle mot. Peut-être ont-ils été victimes de barrages, suite à un attentat ou une opération de police en cours. Que tout cela soit vrai ou faux, peu importe, ce qui compte c'est de jeter toutes les ordures possibles et imaginables à la figure du Juif israélien, pour le déshumaniser, le rendre haïssable, jusqu'à ce que sa mise à mort apparaisse comme un service rendu à la paix du monde... A quand la curée meurtrière? - "qui finira par arriver, Monsieur, je peux vous le prédire. Car ils l'ont bien cherché"… C'est drôle, j'ai déjà entendu cela quelque part, dans un jadis qui fume encore dans ma mémoire en cendres…]

Une pré-Shoah médiatique, en quelque sorte…

Menahem Macina

Reproduction et diffusion autorisées sous réserve de mention du Copyright de l'ACAT, pour le rapport, et des commentaires et de la mise en page de M. Macina pour reinfo-israel (avec mention de l'adresse du site : www.reinfo-israel.com )



[chrétiens_contre_Israël]