Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Des Chrétiens aux "12 heures", Cpte-rendu J. Caruel
07/07/2003

Chers amis,

Ci-après, compte-rendu de la merveilleuse journée de Dimanche, que je viens d'adresser à mes frères chrétiens, en particulier membres et contacts de notre liste de diffusion ICCC France.

Je vous laisse le soin de juger de l'opportunité d'en diffuser tout ou partie sur vos listes respectives.

Croyez en notre amitié sincère et reconnaissante,

Jacques CARUEL
Président ICCC France


Les 12 heures de l'amitié France-Israël

Comment exprimer en quelques mots l'émotion intense que nous avons ressentie au cours de cette journée inoubliable de Dimanche 22 Juin, organisée, comme nous vous l'avons écrit, à l'initiative des principales organisations juives de France, sur le thème: "Les 12 heures de l'amitié France-Israël", au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris.

Plus de 50.000 visiteurs sont venus, selon les organisateurs, en grande majorité des Juifs de toute la France, mais aussi des non-Juifs, dont de nombreux chrétiens de 'tous bords'.
  • Ahava-Sion était hélas dans un stand séparé des quatre autres associations, regroupées, quant à elles, dans deux stands contigus, sous une bannière commune: "Oeuvres Chrétiennes pour Israël", due à notre frère Gilbert Degrande (Mouvement Judeo-Chrétien)
  • Il s'agissait de: C.A.I. (Chrétiens Amis d'Israël), avec André et Hélène Van Nieuwenhuyse, assistés de Jean-Pierre Després.
  • ACIJ (Ambassade Chrétienne de Jérusalem), avec Jean et Suzanne Fauvel et Nathalie Charron (de Jérusalem, quelle bonne surprise !)
  • La Communauté évangélique des soeurs de Darmstadt (Allemagne) . Je n'ai pas mémorisé ni noté les noms de leurs deux représentantes, pardonnez-moi.
  • I.C.C.C France (Chambre de Commerce Chrétienne Internationale) avec Jean-Pierre Cauhapé, André Dulas, Fabienne Petit, et votre serviteur.
  • Outre d'autres amis chrétiens connus et inconnus, comme Gérald Fruhinsholz (Shalom Israël), qui avait confectionné des badges portant l'inscription : "Je suis chrétien et je bénis Israël";
  • Franck Pecastaing (Opération main dans la main), et tant d'autres... Pardonnez-moi, surtout, si j'oublie des noms, c'est bien involontaire.
  • Dans un autre espace, contigu à l'U.P.J.F, se trouvait également le stand des "Amis de l'U.P.J.F", avec François Celier.
  • De très nombreux visiteurs se sont arrêtés aux stands des "Oeuvres Chrétiennes pour Israël"

Que de contacts émouvants et bénis !
Beaucoup s'arrêtaient seulement pour nous dire, avec parfois de vraies larmes dans les yeux, en nous serrant chaudement la main : "Vous ne pouvez pas savoir combien votre présence nous fait chaud au coeur... (expression qui revenait constamment)... Nous ne savions pas que des chrétiens nous aimaient vraiment... Nous nous sentons si seuls et abandonnés... Il faudrait qu'il y en ait plus comme vous...

Un Juif a dit que ces stands chrétiens étaient, pour lui, les plus importants de toute l'expo !

J'aimerais dire que la chaleur extérieure de la salle des exposants - pas de climatisation, sueur à gogo - était à mes yeux une image physique de la chaleur des coeurs.

Certains posaient des questions du type: "Mais pourquoi une chambre de commerce chrétienne ? Qui êtes-vous vraiment ? Pourquoi cet accord de coopération économique avec Israël ? Qu'est-ce qui vous motive réellement ?

Un couple juif m'a même demandé : "Répondez-moi franchement, quel est votre but réel: nous convertir ?"

Ils avaient peine à croire que notre seule motivation était de manifester l'amour immuable du Dieu d'Israël pour son peuple, au travers de l'amour des chrétiens.
(A ce sujet dans son article du 25 juin 2003 "Douze heures ensemble..." , pour Guysen Israël News (www.guysen.com/articles.php?sid=1206), Claude Bensoussan écrivait, entre autres : ... "Et puis je n'oublierai pas ces chrétiens qui ont voulu être là pour nous manifester leur amitié, sans arrière-pensées prosélytes…" )

J'espère que, par la grâce du Seigneur, nous avons pu répondre à chacun avec amour, compassion et sagesse, selon la direction de l'Esprit - soulignant surtout la signification, pour nous, du mot "chrétien" (disciple de Jésus-Christ, donc de Yeshoua, le Juif, que nous croyons être le Messie annoncé par les prophètes d'Israël...), et leur affirmant et réaffirmant qu'on ne peut prétendre être chrétien (donc porter le Nom du Christ) si on n'aime pas Israël et le peuple juif de tout son coeur, comme Il l'aime Lui-même et n'a cessé de l'aimer.

Bien aimés, je crois de tout mon coeur que ce Dimanche, beaucoup de juifs ont non seulement lu nos "écriteaux" comportant nos déclarations d'amour et de soutien envers Israël, mais qu'ils ont lu surtout, sur nos visages et dans nos yeux, cet écriteau, cette "lettre ouverte de Christ", puisque nous nous présentons comme chrétiens, c'est-à-dire porteurs du Nom de Christ.

De très nombreux stands d'oeuvres juives étaient présents, et nous avons pu avoir, ici et là, mais trop courtement hélas, quelques contacts, outre ceux que nous avons déjà avec l'U.P.J.F, notamment, et qui se sont renforcés.

L'après-midi, un spectacle magnifique nous a été offert dans l'immense salle de spectacles contiguë, un "son et lumière" avec l'orchestre symphonique des solistes français (60 musiciens), chanteurs solistes, choeurs, danseurs, chofar, sur le thème: "De Paris, ville des lumières, à Jérusalem, Lumière des villes", avec la participation, notamment, de célèbres chanteurs et chanteuses juifs comme Rika Zaraï, Enrico Macias, David Levi, Nourith...

La "Hatikvah" (hymne national d'Israël) a notamment été jouée et chantée, à plusieurs reprises. Frères et soeurs chrétiens évangéliques, quand vous chanterez la prochaine fois ce beau chant "Oh, oh! prends mon âme, prends-la Seigneur...", n'oubliez jamais - et rappelez-le - qu'il s'agit de la musique de la Hatikvah !

Enfin, de très nombreuses personnalités politiques israéliennes et françaises ont prononcé une allocution: M. Benjamin Netanyahou, M. Shimon Peres (par vidéo depuis Jérusalem, pour ce dernier), M. Nicolas Sarkozi, M. François Hollande, M. Alain Madelin, M. Eric Raoult, M. François Zimmermann, M. Bertrand Delanoë, M. Alain Juppé (lecture d'un message), M. François Bayrou, M. François Léotard...
Les thèmes étaient surtout (je rapporte sans commentaire) :
  • Rappel de l'amitié réciproque entre la France et Israël depuis 1948.
  • Dénonciation ferme et sans détour de toute forme de racisme et d'antisémitisme, et détermination à punir sévèrement toute parole ou acte antisémite sur notre territoire. Toute insulte contre un juif ou acte antisémite est une insulte envers la France elle-même et la République, pays des droits de l'homme et ne saurait être tolérée.
  • Rappel qu'au-delà d'Israël et du peuple juif, ce sont toutes les démocraties qui sont menacées et visées par le totalitarisme islamique meurtrier.
  • Mais qu'"Israël" vaincra, comme il l'a toujours fait... ("Il ne dort ni ne sommeille, Celui qui garde Israël !")


Si, parmi vous qui avez assisté à cette inoubliable journée, il en est qui ont des pensées pour compléter ce qui précède, merci de nous les communiquer.

Il nous faut notamment, je crois (merci de prier avec nous à ce sujet et de nous faire part des pensées que vous pouvez recevoir) :
  • Veiller à garder notre identité propre intacte, pour éviter toute confusion, car, pour la quasi-totalité des Juifs, 'chrétien' signifie essentiellement 'catholique', et désigne une religion. Pour nous, c'est une VIE.
  • Il nous faut toujours, je pense, expliquer et rappeler ce qu'est un vrai chrétien, selon la parole de Dieu.
  • Rester toutefois ouverts et non sectaires, car c'est Dieu seul qui connaît les coeurs. On ne détient pas la vérité mais on marche, ou non, dans la vérité !

A Dieu, seul Sage, soit Gloire, Honneur et Louange, aux siècles des siècles, Amen !

Votre frère dans le service ICCC

Jacques Caruel


© upjf et J. Caruel



Mis en ligne le 07 juillet 2003 sur le site www.upjf.org