Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Jérusalem

Fatwa du Mufti de Jérusalem concernant le Mur Occidental
17/08/2002

Février 2001

D'après la liste "Reponses Israel" (texte révisé par CJE)

Ce texte peut être reproduit et diffusé sous réserve des mentions légales et surtout celle de l'adresse (intégrale) du site : www.reinfo-israel.com.


Ci-après le texte de la Fatwa (décision religieuse) rendue publique par le Mufti de Jérusalem, le Sheikh Ikrama Sabri, à propos du Mur Occidental (Kotel hama'aravi, encore appelé ‘Mur des Lamentations'). Cette Fatwa a été diffusée le 20/02/2001 sur les ondes de la radio officielle palestinienne « Voix de Palestine »:

«La question du Mur «Al-Bouraq» a été soulevée au début du 20e siècle, après la Première Guerre Mondiale, à la suite de la Déclaration Balfour sur la création d'un foyer national pour les Juifs en Palestine. Les Juifs commencèrent alors à venir nombreux en Palestine pour prier devant le Mur «Al-Bouraq», en prétendant que c'est le «Mur des Lamentations».

Il existe plusieurs versions de la raison pour laquelle les juifs pleurent devant le Mur. D'après l'une des versions, ils pleurent parce qu'ils n'ont pas respecté les Dix Commandements de notre maître Moise – la paix soit sur lui ! D'après une autre version, ils pleurent le fait que le Prophète Mohammed était Arabe et pas Juif. C'est à cause de cela qu'ils appellent ce mur le «Mur des Lamentations.»

Mais selon le droit international, il s'agit d'un patrimoine islamique consacré, puisque le Mur «Al-Bouraq» fait partie de la muraille de la Mosquée Al-Aqsa. Qui plus est, c'est le Prophète Mohammed lui même qui l'a sanctifié lorsqu'il y attacha (la jument) Al-Bouraq, qui l'avait transporté sur son dos de la Mecque à Jérusalem, dans la nuit du Mi'raj (ascension au ciel de Mohamed, selon la tradition musulmane).

C'est pourquoi nous décrétons que ce Mur appartient à l'Islam et n'a rien à voir avec les Juifs.

Concernant ce qui a été publié dernièrement sur la chute de quelques pierres du mur et l'intention qu'ont les Juifs de le réparer, nous affirmons que le ravalement de ce Mur relève de l'autorité de l'Administration des Biens Islamiques (Waqf) et qu'il est interdit aux Juifs d'y faire quoi que ce soit, car il ne leur appartient pas.»