Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)

Emotion en Israël après la découverte du cadavre du soldat disparu
28/07/2003

Reproduit avec l'aimable autorisation de


www.a7fr.com/

Edition de lundi 28 juillet 2003, 28 tamouz 5763

Le corps d'Oleg Shaihat retrouvé en Galilée



Le corps d'Oleg Shaihat, le soldat de Nazareth Illit disparu lundi dernier, a été retrouvé en fin de matinée enfoui sous une oliveraie située près du village arabe de Kfar Kana, en Basse Galilée. Les recherches se sont concentrées dans ce secteur après la découverte, dimanche soir, de son calot. Lundi matin, l'étui de son arme a été retrouvé par des éclaireurs de la police. Ces derniers ont poursuivi leur progression et sont arrivés à proximité d'une oliveraie. Ils ont alors aperçu des taches de sang et vingt mètres plus loin, ont décelé la présence insolite d'un petit talus. Comprenant que le soldat avait été enseveli à cet endroit, ils ont commencé à creuser sur place avec précaution et ont déterré un peu plus tard le corps du jeune homme.

D'après les estimations de la police et des Services généraux de sécurité, le soldat a été kidnappé la semaine dernière par des terroristes vivant dans la région et a été assassiné peu de temps après son enlèvement. Il a ensuite été enterré par ses meurtriers. Il était âgé de 20 ans. L'arme qu'il portait sur lui, un fusil M16, lui a été dérobée par les terroristes.

Le commandant du district Nord de la police, Yaakov Borovski, a souligné qu'Oleg avait fait preuve de sagacité en semant ses effets personnels pour faciliter les recherches. Il a ajouté que les assassins n'avaient pas encore été identifiés et que, par conséquent, il était encore trop tôt pour établir s'il s'agissait d'Arabes israéliens ou de Palestiniens.

Le jeune Oleg n'avait plus donné signe de vie depuis lundi dernier, dans la soirée, alors qu'il se trouvait près du carrefour Golani. Il venait de quitter sa base pour rentrer chez lui, à Nazareth Illit. Des milliers de soldats, de policiers et de volontaires ont alors entrepris des recherches pour tenter de retrouver sa trace. Ce n'est que ces derniers jours qu'elles se sont concentrées près du village de Kfar Kana. Quelques heures avant la découverte de son corps, le ministre de la Défense Shaoul Mofaz s'est rendu dans la région.

La famille d'Oleg a vécu une semaine d'angoisse avant d'apprendre la tragique nouvelle. Son frère Adam a déclaré que tous ses proches étaient désemparés. Il a décrit leur tension extrême pendant les recherches.


Colère après la découverte du corps d'Oleg Shaihat

La découverte du corps du soldat Oleg Shaihat, enlevé et assassiné par des terroristes, a suscité la colère au sein de la classe politique.

Le ministre des Affaires étrangères, Sylvan Shalom, a déclaré qu'il s'agissait d'une tragédie et que tout serait mis en œuvre pour retrouver les coupables et leur infliger un châtiment exemplaire. Il a ajouté que la rupture du processus diplomatique serait inévitable si les armes des organisations terroristes n'étaient pas confisquées. Il a précisé : «Jusqu'à présent, ni Abou Mazen, ni Muhammad Dahlan n'ont pris la décision stratégique de lutter contre les infrastructures terroristes».

Le ministre de la Justice, Yossef (Tommy) Lapid, a estimé que «l'attitude maladive des assassins portait préjudice avant tout à leurs frères». Il a ajouté que ce crime, destiné à nuire au processus de paix, révoltait le public israélien.

La députée Galia Finkelstein, du Parti national religieux, a exhorté le Premier ministre à annuler la décision qu'il a prise en faveur des détenus palestiniens appartenant au Hamas et au Djihad islamique. Et de préciser : «Ces circonstances tragiques n'incitent pas à des gestes de clémence vis à vis des Palestiniens. Ce nouveau meurtre prouve que les Arabes ne parviennent toujours pas à se libérer de leur désir de tuer des Juifs».

Le vice-ministre de l'Education, Zvi Hendel, du Ihoud Léoumi, a estimé que des Arabes israéliens étaient impliqués dans le rapt et l'assassinat du jeune soldat.

Quant aux députés arabes, ils condamnent ce nouveau crime en soulignant qu'il porte atteinte aux intérêts des deux peuples.

© aroutz7.com


Mis en ligne le 28 juillet 2003 sur le site www.upjf.org