Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

Un Nobel du 'terrorisme légal' pour ouléma génocidaire, Menahem Macina
07/07/2004

07/07/04

Youssef Al-Qardawi, est arrivé lundi au Royaume-Uni pour participer à deux événements concernant la communauté musulmane, qui se tiennent dans des locaux prêtés par la mairie de Londres.

Rappelons que cet ouléma [savant théologien] influent dirige le Centre européen de la Fatwa, basé à Londres. Il vit au Qatar en raison de son interdiction de séjour en Egypte - dont il est originaire. Il est, par ailleurs, le principal guide spirituel des Frères musulmans dans le monde.

Il n'est donc pas étonnant qu'avec un tel pedigree, l'homme ait été au centre d'une interpellation de l'opposition conservatrice, mercredi, à la Chambre des Communes, lors de la séance hebdomadaire de questions au Premier ministre.

"Êtes-vous d'accord avec moi que quelqu'un qui accepte que des enfants soient des kamikazes et qui est interdit de séjour aux Etats-Unis, en raison de ses relations présumées avec des organisations terroristes, ne devrait pas être admis dans ce pays?", a demandé à Tony Blair Michael Howard, le chef des Conservateurs.

Le ministre de l'Intérieur, David Blunkett "va regarder cela de très près. Il y a des règles à respecter", a répondu M. Blair, sans vouloir se prononcer sur ce cas particulier.

(D'après une dépêche AFP)

-------------------------------------

P.A.H., notre correspondant, qui nous a informé de l'événement, a joint à son message le texte d'une fatwa (décision légale religieuse) affirmant la "légalité des opérations-martyre en Palestine occupée."

Nous reproduisons donc, ci-dessous, dûment corrigé par nos soins, le résumé de la traduction française du texte arabe de la fatwa, qui figure à l'adresse www.palestine-info.cc/french/article_195.shtml.

8 janvier 2004

Au nom d'Allah le miséricordieux et le très miséricordieux

La légalité des opérations martyres en Palestine occupée

Par Dr. Youssef Al-Qardawi


«Beaucoup, après les opérations effectuées à Al-Quds [Jérusalem], à Tel-Aviv et à 'Asqalane [Ashqelon], dans lesquelles plusieurs jeunes du Hamas ont perdu la vie, ont posé les questions suivantes :
  • Est-ce que ces opérations "suicidaires" sont considéré[es] comme du Jihad ou du terrorisme?
  • Les jeunes se tuant dans ces opérations, sont-ils des martyrs, ou sont-ils simplement suicidaires ? - Car ils se jettent dans la mort, et le Coran dit : "Et ne vous jetez pas, [de] vos propres mains, dans la destruction" (sourate 2, verset 195).
J'aimerai affirmer que
ces opérations sont du terrorisme légal [comme l'atteste] le saint Coran : "Et préparez (pour lutter) contre eux (les ennemis) tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d'effrayer l'ennemi d'Allah et le vôtre" (sourate 8, verset 60).

Ce ne sont pas des actes suicidaires. Celui qui se suicide est un être sans aucun espoir, il se tue pour fuir ses problèmes. Tandis que le Moudjahid, le combattant, utilise cette méthode comme une nouvelle arme, comme une bombe humaine qui s'explose dans un lieu et à un moment donné, contre les ennemis d'Allah et de la patrie. L'ennemi restera devant eux sans [force] [malgré toutes ses armes sophistiquées].

Ces jeunes ne sont pas des suicidaires. Loin de [là]. [Ce] sont des combattants obligés de suivre ce chemin difficile, chemin du martyre, contre un ennemi agressif, fort et appuyé par les grandes puissances.

[Ce] ne sont pas [des] terroristes. Ils résistent contre ceux qui ont occupé leur terre et confisqué leur droit et leur avenir.

L'acte de ces héros est une [belle] aventure qui fait mal à l'ennemi, tue quelques-uns de ses membres, [et] fait peur aux autres…

La société sioniste est une société militaire. Ses hommes et ses femmes sont des soldats dans son armée. Si un enfant ou un vieillard sont touchés, c'est par erreur, ou par nécessité militaire. »


---------------------------

Nul ne contestera que la sourate, "Et ne vous jetez pas, de vos propres mains, dans la destruction" (2, v. 195) désigne clairement l'interdiction du suicide, comme est bien obligé de l'admettre notre belliqueux ouléma.

Tout autre est le cas de "Préparez contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d'effrayer l'ennemi d'Allah et le vôtre." (sourate 8, v. 60), dont argue Al-Qardawi pour justifier les bombes humaines.

Pourtant c'est à ce texte vague que recourt notre casuiste. On est loin de l'interprétation A LA LETTRE du Coran que l'Islam préconise. Mais faites confiance aux oulémas et à leur savante exégèse !

Je suppose donc que "tout ce que vous pouvez comme force" inclut les explosifs (qui n'existaient évidemment pas au temps du Prophète, d'où la nécessité «d'actualiser»).

A moins qu'une "cavalerie équipée" ne préfigure, dans les impénétrables desseins d'Allah, la charge – non plus équestre, comme jadis – mais explosive, comme aujourd'hui.

Et d'ailleurs, pourquoi chercher si loin ? La sourate n'invite-t-elle pas le fidèle à "effrayer l'ennemi d'Allah et le vôtre" ? Et quoi de plus effrayant qu'une bombe humaine ?

Comme quoi la casuistique peut tout justifier sur n'importe quelle base.

"Ces opérations sont du terrorisme légal", a statué Sa Sainteté Qardawi.

Après celui d'Arafat le menteur, à quand un Nobel du "terrorisme légal" pour cet ouléma génocidaire.


Menahem Macina

© www.palestine-info.cc et upjf.org pour les corrections et le commentaire de la visite de l'ouléma


Mis en ligne le 07 juillet 2004 sur le site www.upjf.org.