Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Conflits, terrorisme, oppression, etc.
Terrorisme

Enseignante arabe: 'L'instituteur de mon fils était un terroriste'
12/03/2005

MEMRI

THE MIDDLE EAST MEDIA RESEARCH INSTITUTE


Dépêches spéciales N° 877

11/03/05

Pour voir ce document en format HTML, visitez :
memri.org/bin/french/latestnews.cgi?ID=SD87705


Riyadh Daily NewspaperLe quotidien saoudien Al-Riyad a dernièrement publié un article intitulé "L'instituteur de mon fils était un terroriste" (1), écrit par Badria bint Abdallah al-Bish, professeur de sciences sociales à l'université du roi Séoud, en Arabie saoudite. Elle y relate certaines expériences scolaires de ses enfants après le 11 septembre 2001, évoquant sa stupéfaction lorsqu'elle a découvert que l'un des terroristes de l'attentat du 30 décembre 2004, au ministère de l'Intérieur de Riyad, n'était autre que l'instituteur de son fils. Voici des extraits de l'article.


"Maman, savais-tu qu'Oussama Ben Laden est un héros ?"

Le lendemain des événements du 11 septembre, mon fils, qui était alors en CM2, rentrait de l'école. Il a fait irruption dans mon bureau pendant que je lisais, [s'est assis] jambes croisées, et m'a dit : « Maman, savais-tu qu'Oussama Ben Laden est un héros qui a laissé le monde entier derrière lui pour aller dans les montagnes se battre pour Allah ? »

Devant ma mine effarée, il a, l'air effronté, changé de position, certain de n'avoir pas fini de me surprendre, et m'a demandé : « Maman, pourquoi ne cessons-nous pas [d'exporter] du pétrole aux États-Unis, afin qu'ils se plient à nos conditions ? [Je rétorquai] : C'est très grave de parler comme ça ! Attention à ce que tu dis ! »


"Mon fils, en CE2, a dessiné deux avions percutant les tours jumelles"

Le lendemain des événements du 11 septembre, mon autre fils, qui était alors en CE2, m'a montré un charmant dessin, sur le thème suivant: 'Dessinez les deux avions percutant les Tours jumelles'. Le professeur d'arts plastiques n'était pas conscient du fait que certains enfants n'avaient pas vu ces images pour la simple raison que leurs parents les préservent des images nuisibles. Voyant les choses d'un autre œil, l'enseignant n'a pu s'empêcher d'exprimer son opinion pendant le cours de dessin.

C'était il y a quatre ans, époque où ce genre d'incidents, qui survenaient sans arrêt, me mettaient en colère – jusqu'au jour où ce qui devait arriver est arrivé.

Après l'attentat [de décembre 2004] contre le ministère [saoudien] de l'Intérieur, les photos et les noms complets des terroristes ont été publiés. Au moment du dîner, alors que je me restaurais, mon fils m'a informée que l'un des terroristes avait été son instituteur. Je faillis m'étouffer. Son instituteur, l'un des auteurs de l'attentat du ministère de l'Intérieur et de l'immeuble des forces de sécurité ?!!

Avant l'attentat, l'enseignant avait coutume de traîner autour des salles de classe de mes enfants et de leur parler. En outre, avant l'incident, mes enfants disaient que c'était un homme bon […]

Comment un parent peut-il protéger ses enfants s'il les envoie à l'école, certain qu'ils se trouvent dans de bonnes mains, alors qu'en fait, l'un des terroristes est l'instituteur de son fils ?

Si [les enfants] se trouvent ainsi cernés par l'idéologie terroriste, que ce soit sur leurs écrans d'ordinateurs ou dans les journaux, où les pères peuvent-ils donc amener leurs enfants pour les préserver des hypocrites qui s'identifient à [l'idéologie terroriste], la justifient, pensant que nous devons libérer la Palestine avant de condamner le terrorisme ?


"L'idéologie terroriste existe depuis toujours"

L'idéologie terroriste existe depuis toujours, et nous le sentions [bien]. Nous lui donnions d'autres noms, autres que son [véritable] nom, de peur qu'elle ne soit révélée au grand jour et qu'elle ne nous détruise. [Cette idéologie] [a pris le] contrôle de nos vies, menaçant tous ceux qui n'y adhèrent pas – à tel point que nous sommes devenus faibles face à elle (…)

© MEMRI

----------------------

(1) Al-Riyad (Arabie Saoudite), le 24 février 2005.

Mis en ligne le 12 mars 2005 sur le site www.upjf.org.

----------------------

L'Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI) est une organisation indépendante à but non lucratif qui traduit et analyse les médias du Moyen-Orient. Des copies des articles et autres documents cités, ainsi que toute information d'ordre général, sont disponibles sur simple demande.


MEMRI détient les droits d'auteur sur toutes les traductions. Les textes ne peuvent être cités qu'avec mention de la source.

The Middle-East Media Research Institute (MEMRI)
Tel : 44 – (20) – 7730 8576
Fax : 44 – (20) – 7259 0274