Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Etats du monde
Etats-Unis

USA: la TV du Hezbollah bientôt classée organisation terroriste
17/12/2004

16 décembre 2004

Voir aussi l'utile article de David Ouellette sur Judeoscope.ca
(www.judeoscope.ca/isla/041216_manar_usa.htm), signalé par S. Pilczer.

Original anglais : "U.S. to name Hezbollah TV a terrorist organization
edition.cnn.com/2004/WORLD/meast/12/15/hezbollah.tv/

Traduction française : Menahem Macina pour upjf.org


WASHINGTON (CNN) – Selon un officiel de ses services, le Département d'Etat envisage de classer la station de la télévision du Hezbollah, Al-Manar, comme organisation terroriste, en raison de sa diffusion de provocations.

Cette définition pourrait intervenir vers la fin de cette semaine, a précisé l'officiel.

Le Hezbollah est une organisation sise au Liban. Elle est impliquée dans l'explosion de casernements de Marines, à Beyrouth, en 1983, qui a coûté la vie à 241 soldats américains. Elle est déjà classée par les Etats-Unis comme organisation terroriste (cf. l'article à ce sujet).




La chaîne Al-Manar, qui a été homologuée par le gouvernement libanais en 1997, a fait l'objet d'un nouvel examen minutieux, en raison de plaintes selon lesquelles l'organisation incite au terrorisme et formule des accusations scandaleuses à l'égard d'Israël et d'autres nations.

Selon le New York Times, Al Manar aurait, dans une émission récente, affirmé qu'Israël répandait le virus du SIDA et d'autres maladies dans tout le monde arabe.

La chaîne, qui peut être captée aux Etats-Unis par satellite, a également diffusé des images d'une Statue de la Liberté, en forme de squelette dégoulinant de sang, et des images d'Adolf Hitler et de ses troupes, juxtaposées avec celles du Président Bush et des troupes américaines.

Le site Web de la chaîne déclare : "Al-Manar est la première organisation arabe à lancer une guerre psychologique efficace contre l'ennemi sioniste".

L'expert en terrorisme, Avi Jorisch, auteur de l'ouvrage récent, "Beacon of Hatred", qui observe de manière critique cette chaîne de télévision, a une opinion différente.

"Al-Manar donne d'Al-Jazeera l'image d'une annonce publicitaire de petits gâteaux pour éclaireuses (scouts)", affirme ce membre de haut rang de la Fondation pour la Défense des Démocraties, organisation anti-terroriste sans parti pris, sise à Washington.

Al-Jazeera est une chaîne de télévision par satellite, de langue arabe, située au Qatar.

Un cadre supérieur de Al-Manar a admis que la chaîne partage la philosophie du Hezbollah, mais il a refusé d'admettre qu'elle obéit aux directives de cette organisation.

"George W. Bush dit qu'il est un ami de la paix et un homme de paix", ironise Ibrahim Mousawi, directeur des programmes politiques d'Al-Manar. "C'est une distorsion des réalités et des faits. Mais nous ne diffusons rien qui incite à la haine."

Mercredi dernier, au lendemain de l'interdiction, par la plus haute autorité administrative française, des émissions de cette chaîne, diffusées par satellites, ordre a été donné de priver Al-Manar d'antenne en France,.

Interdire la diffusion de Al-Manar aux Etats-Unis a été plus compliqué.

La Commission Fédérale des Communications a affirmé que l'agence ne pouvait faire rien faire à propos de Al-Manar, parce que cette chaîne est diffusée par satellite, et que ce n'est pas une chaîne américaine.

Mais si le Département d'Etat classe la chaîne organisation terroriste, comme il est prévu, la mesure aura pour résultat d'empêcher radicalement Al-Manar d'émettre aux Etats-Unis, du fait que les sociétés, tels les opérateurs de satellites, qui continueraient à relayer la chaîne, s'exposeraient à de lourdes amendes ou à des poursuites pénales.

Brian Todd, de CNN, a contribué à ce compte-rendu

CNN International, pour l'original anglais, et upjf.org, pour la version française.



Mis en ligne le 17 décembre 2004 sur le site www.upjf.org.