Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Jérusalem

Jérusalem: le nouveau mémorial de Yad Vashem (Presse israélienne)
14/03/2005

Extrait de la Revue de Presse Ambassade de France en Israël du 14 mars 2005

www.ambafrance-il.org/diplomatie/revuepresse.php?id=2903&rub=3



Des hôtes du monde entier

Depuis hier déjà, la presse israélienne couvre l'arrivée de dirigeants du monde entier – 41 pays selon le Maariv – qui viennent participer à l'inauguration du nouveau Musée de Yad Vashem, prévue pour demain mardi à Jérusalem. Le Maariv parle de «défilé des chefs», le Haaretz, de «pont aérien en force» ; et le Yediot Aharonot, qui relègue le sujet dans ses dernières pages, annonce que «la capitale sera paralysée demain par la circulation».

Les journaux soulignent que «depuis les obsèques de Yitzhak Rabin, on n'avait pas vu en Israël un tel afflux de présidents – 9 en tout – de Premiers ministres - 6 - et de ministres du monde entier». Parmi eux, on note le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan. On trouve aussi les présidents de Pologne, Croatie, Slovaquie, Bosnie-Herzégovine, Serbie, Monténégro, Suisse et Macédoine ; les Premiers ministres de France, Italie, Suède, Belgique, Pays-Bas, Danemark et Roumanie ; les ministres des AE d'Allemagne, Espagne, Norvège et Portugal. Les Etats-Unis seront représentés par le maire de New York.

Selon le Maariv, tous les hôtels prestigieux de Jérusalem ont été mobilisés, dont le «King David», où seront logés 23 visiteurs avec leur suite, qui vont occuper les 4/5 des chambres. La répartition exacte est maintenue secrète pour des raisons de sécurité.

La commémoration commencera mardi matin et durera jusqu'à mercredi. C'est le Président de l'Etat, Moshé Katsav, qui présidera la cérémonie inaugurale elle-même, en ouvrant officiellement le nouveau musée, en présence du Premier ministre Ariel Sharon. Mercredi, le Premier ministre offrira un déjeuner solennel à tous les hôtes éminents, à l'Hôtel King David.

Dans un reportage très fourni, le Maariv parle de «Mémoire longue» : il se demande si «la participation impressionnante à l'événement témoigne de la grande importance qu'on accorde dans le monde à cet événement – ou bien s'il y a un rapport avec le nouveau climat d'optimisme prudent qui prédomine dans la région». Une chose est sûre : il s'agit d'une opération logistique presque sans précédent pour le ministère israélien des AE, la Police et les services de sécurité.

Le nouveau Musée de la Shoah est quatre fois plus grand que l'ancien, et il est construit selon des conceptions entièrement nouvelles. Mais, parallèlement aux cérémonies, des rescapés de la Shoah veulent manifester pour protester contre les atermoiements du ministère des Finances concernant le versement des indemnités aux victimes de spoliations de différentes sortes, précisent les médias.




Le Premier Ministre, Jean-Pierre Raffarin se rendra, les 15 et 16 mars, à l'inauguration du nouveau mémorial de la Shoah à Jérusalem, le Yad Vashem. Sa présence manifestera, en cette soixantième année anniversaire de la libération des camps, la force du devoir de mémoire qui s'impose face à cette abomination. La présence de nombreux autres dirigeants européens souligne que la mémoire de la Shoah est un élément constitutif de l'identité de l'Europe d'aujourd'hui. Elle est fondée sur les décombres d'une tragédie unique dans l'histoire et rassemblée par la volonté de construire la paix dans le monde.

La visite du Premier Ministre sera aussi l'occasion d'un entretien avec le Premier Ministre israélien, Ariel Sharon, à un moment où les relations franco-israéliennes sont marquées par une volonté mutuelle d'approfondissement des liens qui unissent deux sociétés. Il se rendra également sur le site de Roglit pour une cérémonie sur le mémorial des déportés Juifs de France, puis rencontrera la communauté française.


© Ambassade de France en Israël

Mis en ligne le 14 mars 2005 sur le site www.upjf.org.