Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
A-Dura / France2 ; des origines (2001) jusqu'au 15 novembre 2007

Manifestation contre la désinformation: les contre
03/10/2002

Editorial de Clément Weill-Raynal sur RCJ,
jeudi 3 octobre 2002
Thèmes : Désinformation

Le prix de la désinformation


La manifestation du collectif contre la désinformation a donc eu lieu hier soir devant France 2. Plusieurs centaines de personnes se sont réunies. Sans incident. C'est déjà un motif de satisfaction. Les dirigeants de France 2, forcément irrités par cette manifestation - on les comprend - ont tenté de s'expliquer, de faire valoir leurs arguments, c'est aussi une bonne réaction. A cet égard, je vous recommande de lire l'interview que le directeur de l'information de France 2, Olivier Mazerolle, a donnée à l'excellent site Internet: Proche-Orient.Info

Le débat a également lieu au sein de la communauté juive. Hier sur cette antenne, Jacques Tarnero, a dit en termes peu amènes tout le mal qu'il pense de la manifestation. De nombreuses associations juives, et non des moindres, se sont désolidarisées de cette initiative.

Ce qui est certain, c'est que ce qui s'est passé hier soir devant France 2, est révélateur d'un malaise dont on peut essayer d'analyser les causes.

Une partie de la communauté juive est encore légitimement traumatisée par la vague de violences antisémites qu'a connue la France depuis deux ans. Les juifs dans leur ensemble ont très bien saisi le lien de causalité entre les déséquilibres pro palestiniens de la presse et les incidents antisémites survenus ici sur le sol français.

Mais aller manifester devant France 2 pour exiger la diffusion d'un reportage est pour le moins maladroit et témoigne d'une méconnaissance totale du fonctionnement d'une chaîne de télévision.

Plus grave encore, quels que soient les griefs que l'on a contre Charles Enderlin, on ne peut accepter d'aller conspuer son nom dans une manifestation collective sur la voie publique. Cela autorise tous les dérapages, on ne peut répondre au lynchage médiatique que nous avons subi, par un contre lynchage.

L'hystérie collective, à propos de l'affaire du Petit Mohamed Al Dura, a atteint un tel niveau, que circule actuellement sur Internet une incroyable rumeur propagée par plus d'un site juif : Le petit Mohamed ne serait pas mort. La scène filmée par France 2 ne serait qu'une mise en scène palestinienne.

C'est un peu l'équivalent juif de la rumeur selon laquelle aucun avion ne ce serait écrasé sur le Pentagone.

Après tout, les juifs ne sont pas plus immunisés que les autres contre ce genre d'intox et de délire.

Voilà pourquoi on n'a pas le droit, dans la situation difficile dans laquelle nous nous trouvons, de nous laisser aller à hurler n'importe quoi.
Nous avons le devoir d'être plus rigoureux que nos détracteurs et nos ennemis, qui - eux - sauront parfaitement exploiter les moindres de nos faux pas et de nos maladresses.

----------------


----- Original Message -----
From: Connec'Sion - Informaticiens Juifs de France
To: courrier@reinfo-israel.com
Sent: Wednesday, October 02, 2002 12:36 PM
Subject: E-SRAEL INFO : débat sur la manifestation contre France 2


Connec'Sion ne s'associe pas à cette manifestation en tant qu'association.

Ses membres peuvent le faire à titre individuel sans représenter Connec'Sion.

Nous attirons cependant votre attention sur ces divers communiqués.

Nous ne comprenons pas non plus comment ce prix de la désinformation a pu s'appeler Prix Goebbels, ce qui est choquant pour la mémoire de nos disparus pendant la Shoah.

Enfin, nous allons mettre en place sous peu une commission Information dans laquelle Connec'Sion apportera ses actions à la lutte contre la falsification de l'information.

Nous considérons que cette manifestation s'attaque à l'effet, et non à la cause du mauvais traitement de l'information.

Nosu comprenons aussi que notre démarche soit critiquée et nous acceptons les débats d'idées, mais pas les querelles de personnes.

Notre démarche sera basée sur le rétablissement des faits sur le fond, l'éducatif et sur le juridique.
Vous êtes les bienvenus pour nous aider.

Cordial Shalom,

Bernard Musicant
Président de Connec'Sion - Informaticiens Juifs de France
------------------------------------------------------
Derniers mails reçus par Connec'Sion
------------------------------------------------------
UEJF:déclaration de Patrick Klugman sur la fréquence Juive.
A 10h30 l'UEJF a annoncé qu'elle n'irait pas car une manif avec ces risques de débordement n'est pas la réponse appropriée à FR2 pour leur faire publier un dossier sur le sujet.

BNAI BRITH
Le Bureau National s'est prononcé contre la participation au collectif
les membres peuvent assister à titre individuel, mais ils ne représentent pas le BB

WIZO
SUITE AU COMMUNIQUE DU CRIF STIPULANT QU'IL SE DESOLIDARISE DU PRIX DE LA DESINFORMATION QUI SERA DECERNE A FRANCE 2 ET CHARLES ENDERLIN LE MERCREDI 2 OCTOBRE

JE VOUS INFORME QUE LA WIZO SE RETIRE DU COLLECTIF DE LA DESINFORMATION.


LA WIZO EST MEMBRE DU CRIF ET NE SOUHAITE PAS ETRE DISSIDENTE DES POSITIONS DE ROGER CUCKIERMAN.

SI DES MEMBRES DE LA WIZO SOUHAITENT PRENDRE PART A CET EVENEMENT, C'EST A TITRE PERSONNEL QU'ELLES POURRONT LE FAIRE.


EN REVANCHE, NOUS ADRESSERONS A FRANCE 2 UN COURRIER DEMANDANT DES EXPLICATIONS QUANT AU REFUS DE DIFFUSER LE REPORTAGE ALLEMAND.

NOUS NE MANQUERONS PAS DE DIFFUSER LA REPONSE S'IL Y EN A UNE.
MERCI DE VOTRE COMPREHENSION
BIEN A VOUS
Nathalie COHEN-BEIZERMANN
Présidente Wizo France

LES FILS ET FILLE DES DEPORTES JUIFS DE FRANCE

il y a aussi Beate et les FFDJF dont on a utilisé les noms sans leur accord (dans ce collectif).

COMMUNIQUE DE PRESSE ( collectif contre la désinformation)
Notre association ne fait partie d'aucun collectif contre la désinformation
Nous avons pour ligne générale de soutenir l'Etat d'Israël, mais notre vocation
n'est pas de participer à de pareilles opérations.
Serge Klarsfeld ( 29/09/02)

MENA
Communiqué de la rédaction du mardi 1er octobre 2002

Les organisateurs de la manifestation de la remise du Prix Goebbels de la Désinformation, demain, mercredi 2 octobre à France 2 et à Charles Enderlin, mentionnent dans leur appel que la Metula News Agency, la Ména ou la Métula News (sic) participent à l'organisation de cet événement.

Il s'agit d'une imposture. La Ména n'a jamais participé d'aucune manière à l'organisation voire à l'appel à participer à cet événement. Pour le surplus, nos correspondants à Paris ont vivement protesté auprès des organisateurs contre cette usurpation d'autorité mais en vain. Lesdits organisateurs passent outre et continuent de publier notre nom sur leurs manifestes, au mépris de tous les usages.