Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme

Violences antisémites. Incendie Gagny. Interview de R. Badinter
19/11/2003

19/11/03

L'incendie qui a touché l'école juive de Gagny a ravagé un bâtiment de 4 000 m2, destiné à accueillir des élèves de maternelle et de primaire (photo Guez/AP)




Les violences antisémites augmentent-elles ?

Oui. A partir de 1992, le nombre et la gravité des actions antisémites avaient diminué régulièrement jusqu'en 1998, avant de remonter légèrement en 1999. Mais en septembre 2000, les services de police ont constaté un accroissement exceptionnel du nombre des actions antisémites, correspondant à la reprise des affrontements israélo-palestiniens. L'année 2002 a amplifié la hausse de 2000 et atteint un niveau jamais égalé au cours des dix dernières années. Selon les chiffres du ministère de l'intérieur, un pic a été marqué en octobre 2002, avec 184 actions contre des biens et des personnes et 685 menaces. Un nouveau pic de moindre importance a été marqué d'avril à juin 2003, soit durant le conflit irakien.

Lire la suite à www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=989312&rubId=4076


www.la-croix.com/afp/index.jsp?docId=1000150&rubId=1295

-----------------

Dans une interview à La Croix, Robert Badinter dit son inquiétude devant la résurgence d'un antisémitisme islamique, qui se nourrit du même discours et de la même violence que le vieil antisémitisme européen. : «Aujourd'hui nous sommes en présence d'un nouvel antisémitisme : l'antijudaïsme islamiste. Il faut le dénoncer et le combattre. (…) L'antisémitisme a eu, au cours de l'histoire, de multiples expressions : religieuses, culturelles, racistes. Le voici maintenant antisioniste. Mais à travers le temps, les propos et les violences, c'est la même haine des juifs qui court comme un fil tragique tout au long de leur histoire. »
D'après lui, l'antisémitisme ne cessera pas même si la paix est établie entre Israël et les Palestiniens : (…) A voir ressurgir sur les sites Internet la propagande antisémite de jadis, à apprendre que les professeurs ne peuvent plus enseigner la Shoah, je m'interroge douloureusement. L'Etat d'Israël est né de la Shoah ce que beaucoup paraissent avoir oublié, et voici qu'on refuse tout enseignement de la Shoah, en rêvant de détruire Israël. Alors pourquoi l'antisémitisme disparaîtrait-il de ce monde, parce que la paix serait enfin établie entre l'Etat d'Israël et l'Etat palestinien dont je souhaite la reconnaissance ? »

D'après le site du CRIF (www.crif.org/)

[Informations aimablement communiquées par Michele D.]

Mis en ligne le 19 novembre 2003 sur le site www.upjf.org