Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

Affaire Dieudonné - Communiqué de l'UPJF
08/01/2004



L'Union des Patrons
et des Professionnels Juifs de France

Communiqué de Presse



Les autorités de la République ont parfaitement saisi la gravité des propos tenus par l'humoriste Dieudonné, le 1er décembre 2003, dans l'émission de Marc Olivier Fogiel, «On ne peut pas plaire à tout le monde».

Le parquet a ouvert une enquête préliminaire pour «incitation à la haine raciale».

Dieudonné persiste et signe [1]. Réactualisant la mythique thèse du complot juif, Dieudonné pourfend, dans The Source, «ces gens que j'accuse d'avoir organisé un lobby très puissant et d'avoir la main basse [sic] [2] sur tous les médias».

Pire encore, Dieudonné se lance dans la dénonciation de juifs tels Arthur, ou Patrick Bruel, qualifiés de leaders de ce lobby, qui financeraient, de manière très active, l'armée israélienne, qualifiée outrageusement «d'armée qui n'hésite pas à tuer des enfants palestiniens».

Le délire antisémite de Dieudonné n'a plus de limites. D'incitation à la haine raciale, il passe allègrement à l'incitation au meurtre, en posant l'équation : juif = sioniste = Tsahal = meurtres d'enfants innocents.

Le développement des agressions antisémites en France est suffisamment grave pour que le Parquet se saisisse de ce nouveau dossier et que les médias s'interrogent sur la responsabilité qu'ils assument lorsqu'ils donnent la parole à un apprenti-sorcier, dont les propos sont susceptibles de concourir à l'embrasement des banlieues.

Quant au public de Dieudonné, il doit désormais comprendre que l'infranchissable ayant été dépassé, ses spectacles peuvent constituer une atteinte à l'ordre public.



Association loi 1901
Siège social : 12, rue Notre Dame des Victoires 75002 PARIS
Tél. : 01 44 54 03 54 Fax : 01 44 54 02 81 upjf@piximel.com
www.upjf.org


© upjf.org

------------------------------


Notes de la Rédaction d'upjf.org

[1] Le CRIF Rhône-Alpes nous communique le lien aux derniers propos de Dieudonné évoqués dans un article du Monde, intitulé "Dieudonné saisit la justice dans son différend avec Marc-Olivier Fogiel". Voir :
[url]http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3236,36-348279,0.html[/url]

[2] L'expression correcte est « faire main basse sur ». Avec le verbe 'avoir', c'est «la mainmise sur» qui est la construction correcte.


Mis en ligne le 08 janvier 2004 sur le site www.upjf.org