Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme

La nouvelle affaire Dieudonné
23/02/2005

Réactions d'internautes, en fin de document.

L'humoriste français dérape à Alger

lundi 21 février 2005

afrik.com/article8139.html

Extraits :

Nouveau dérapage de Dieudonné, accusé d'antisémitisme à la suite de propos tenus lors d'une conférence de presse donnée à Alger, mercredi 16 février. Aujourd'hui, l'humoriste français pourrait risquer de un à cinq ans de prison et une forte amende pour avoir qualifié de «pornographie mémorielle» la mémoire de la shoah. De retour en France, il a tenté de se défendre samedi au théâtre de la Main d'Or.
……………………………………………

Le dérapage de trop...

En présentant son spectacle «Mes excuses» à Alger, Dieudonné a une nouvelle fois été mis sous le coup de l'accusation d'antisémitisme en s'exprimant sur l'exploitation de la shoah faite par la France. Selon le journal en ligne Proche-orient.info, le comique aurait dit en parlant de la shoah qu'il s'agissait d'une «pornographie mémorielle».

Propos qu'il réfute aussitôt. « Je n'ai pas qualifié la shoah de 'pornographie mémorielle', j'ai parlé de l'exploitation du souvenir de la shoah et j'ai cité l'historienne israélienne Idith Zerthal». A Paris, Dominique Perben, ministre de la Justice, demande une enquête préliminaire du Parquet visant à établir les propos précis du comique et à déterminer dans quelle mesure ils sont susceptibles de poursuites, puisque prononcés à l'étranger. Dans les colonnes du site Proche-orient.Info, Dieudonné a critiqué «la soumission totale des dirigeants et responsables français à la volonté du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France, ndlr)».

Il surenchérit en accusant ouvertement Jean-Pierre Raffarin, le Premier ministre français, de «lécher le cul à cette équipe de malfrats, de mafieux (les sionistes, ndlr) qui est en train d'entraîner la République française dans la guerre civile». De leur côté, des collectifs comme le Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples), SOS Racisme, la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) et l'UEJF (Union des étudiants juifs de France) étudient la possibilité d'engager des poursuites judiciaires.


"Incitation à la haine raciale"

Pour Dieudonné, les condamnations tombent comme un couperet : François Hollande, le secrétaire général du parti socialiste n'a pas tardé à réagir, rappelant que «les propos de Dieudonné sur la shoah tombent sous le coup de la loi. Ils sont déshonorants pour celui qui les exprime. Il y a une tragédie du peuple noir liée à l'esclavage, elle doit être reconnue. Il y a une tragédie du peuple juif. La minorer, la sous-estimer, la disqualifier en parlant de pornographie mérite non pas simplement l'accusation judiciaire, mais l'accusation politique».

Les déclarations fusent : «Ces propos sont une nouvelle preuve de dérive antisémite [...] c'est une volonté d'inciter à la haine raciale qui favorise une opposition entre juifs et Noirs qui est inquiétante, d'autant que, contrairement à Jean-Marie Le Pen, il tient ses propos au nom de l'antiracisme», estime pour sa part Dominique Sopo, président de SOS Racisme. «On fera ce qu'il faut faire, trop c'est trop. Mes avocats (dont Me Zaoui) sont dessus», a déclaré Patrick Gaubert, président de la Licra. Pour Yonathan Arfi, président de l'UEJF : «Dieudonné a définitivement sombré dans la paranoïa et l'obsession antisémite» et «doit être marginalisé». «L'ensemble de ses propos incite à la haine raciale. Il banalise le fait d'être antisémite, en donnant l'idée que l'antisémitisme n'est pas un délit, mais une opinion», a-t-il ajouté.


« Je n'ai fait que citer une historienne israélienne, Idith Zertal »

Samedi dans son théâtre parisien, La Main d'Or, l'humoriste a tenté de se défendre en convoquant la presse, pour écouter l'enregistrement de son intervention à Alger, mais reste sur une pente glissante et risque très gros d'un point de vue judiciaire. Entouré d'une trentaine de supporters venus se mêler à la foule des journalistes, Dieudonné se lance dans ses explications : «Je conteste formellement cette phrase, je ne l'ai jamais prononcée». La shoah est «un drame que je n'ai jamais remis en cause, qui appartient à l'histoire de l'Humanité, qui est terrible». Puis il revient sur l'expression qui a secoué pas mal de monde : «pornographie mémorielle»... «Je n'ai fait que citer une historienne israélienne, Idith Zertal»
  • .

    ……………………………………………

    © afrik.com


    Note de la Rédaction d'upjf.org

  • Edith Zertal, dans La nation et la mort, la Shoah dans le discours et la politique israélienne. En fait, cette expression de l'auteur, si elle figure bien dans la version anglaise de son livre, n'a pas été reprise dans l'édition française. (Voir sur le site de Proche-Orient.info : www.proche-orient.info/xjournal_pol_der_heure.php3?id_article=37058).

    Mis en ligne le 23 février 2005 sur le site www.upjf.org.
  • 1. Transmis par L'amitié judéo-noire

    De : Jean Yves PARAISO
    Envoyé : lundi 21 février 2005 21:32
    À : amitiejudeonoire@free.fr
    Objet : Solidarité avec la communauté juive : Dieudonné ne représente pas la communauté noire

    Chères amies, chers amis,

    Dieudonné récidive. Ses récents propos sur la "pornographie mémorielle" ne peuvent susciter que réprobation, indignation et condamnation ferme. C'est une évidence, mais je voudrais tout de même dire à la communauté juive que Dieudonné ne représente que lui-même; il n'est pas le porte-parole des Noirs. Je suis d'origine africaine (Bénin). Je ne me sens pas comptable des actes et propos des uns et des autres; je ne pense pas en des catégories de race ou de religion, mais je dois avouer que, là, j'ai vraiment honte. Germaniste de formation, j'ai la prétention de connaître quelque peu l'histoire de l'Allemagne. De tels propos sont vraiment abjects. A l'ensemble de la communauté juive, meurtrie encore une fois, je voudrais dire toute ma solidarité.

    Jean-Yves Paraïso/Perpignan

    Transmis par L'Arche

    -----------------------------------

    2. Messages spontanés d'internautes

    ----- Original Message -----
    From: G.C.
    To: m.macina@skynet.be
    Sent: Tuesday, February 22, 2005 2:53 PM
    Subject: Un message de soutien dont vous avez sans doute besoin...

    Bonjour Menahem Macina.

    En tant que non-Juif, Français, républicain et profondément démocrate, je tiens à vous soutenir dans vos combats et à vous assurer que vous n'êtes pas seuls face à des gens comme Dieudonné et un antisémitisme montant. En lisant les articles sur les spectacles (ou plutôt 'meetings') de ce triste personnage, j'ai été particulièrement choqué par les déclarations de ce dernier et de sa 'clique', et surtout par le soutien que lui accordent des groupes de dégénérés surexcités.

    Vous pouvez être sûr de mon soutien!

    Gabriel C. de l'Isère.