Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Islam

"Les attentats-martyre sèment l'horreur dans le cœur des ennemis d'Allah", Tantawi
08/04/2002

08/04/2002

Dépêche Spéciale – Egypte
7 avril 2002, N° 363

En Egypte, un haut responsable religieux encourage les «attentats-martyre qui sèment l'horreur dans le cœur
des ennemis d'Allah »

En un an, le cheikh Muhammad Sayyed Tantawi (principale autorité religieuse égyptienne de l'université Al-Ahzar) a changé d'avis sur la question des attentats-suicide touchant les civils: invitant d'abord les Palestiniens à ne pas prendre pour cible des civils, (1) il a fini par déclarer qu'opérations-martyre (attentats-suicide) et meurtres de civils étaient permis et qu'il faudrait en accroître le nombre. Le point de vue de M. Tantawi a été affiché sur www.lailatqadr.com , site Internet associé à Al-Azhar. Voici quelques extraits du document :

« Le grand imam d'Al-Azhar, le cheikh Muhammad Sayyed Tantawi, a appelé le peuple palestinien, toutes tendances confondues, à intensifier ses opérations-martyre [attentats-suicide] contre l'ennemi sioniste, expliquant que les opérations-martyre représentent la forme la plus élevée de djihad. Il a ajouté que les jeunes auteurs de telles opérations ont vendu à Allah ce qu'il y a de plus précieux.
[Le cheikh Tantawi] a souligné que toute opération ayant pour cible des Israéliens, enfants, femmes et adolescents compris, est un acte légitime selon la loi religieuse [islamique], un commandement de l'islam, et cela jusqu'à ce que le peuple de Palestine récupère sa terre et force les cruelles forces de l'agression israélienne à battre en retraite... »
Ces propos ont été tenus lors d'une réception du cheikh Tantawi accueillant le dirigeant du parti démocrate arabe, Abd El-Wahhab Al-Darawsheh, et la délégation l'accompagnant. Au cours de la réunion, M. Al-Darawshah a insisté sur la force du lien rattachant les peuples palestiniens et égyptiens, affirmant que le peuple palestinien tenait bon, n'abandonnerait pas sa terre et poursuivrait ses actions jusqu'à atteindre une des deux bonnes choses suivantes : la victoire ou le martyre. (2)
Le nouveau mufti égyptien, Dr Ahmed Al-Tayyeb, a lui aussi exprimé son soutien aux attentats-suicide. Le cheikh Al-Tayyeb est entré en fonctions à la fin du mandat de son prédécesseur, Cheikh Nasr Farrid Wasil - qui n'a pas été renouvelé en raison de l'opposition de ce dernier aux préceptes religieux énoncés par le cheikh Tantawi à l'époque où il désapprouvait les attentats-suicide.
Dans toutes les interviews accordées à la presse égyptienne depuis sa nomination, le cheikh Al-Tayyeb évitait le sujet des attentats-suicide. Mais après que le cheikh Tantawi se fut prononcé en faveur de telles opérations, le cheikh Al-Tayyeb a déclaré que « la solution à la terreur israélienne se trouve dans la multiplication d'attentats fidaï [martyre] qui sèment l'horreur dans le cœur des ennemis d'Allah. Les pays islamiques, peuples et dirigeants confondus, doivent soutenir ces attentats-martyre. » (3)
Notons que le 18 mars 2002, une manifestation tenue à l'université Al-Azhar avait pour vedettes huit étudiants entraînés à perpétrer des attentats-suicide contre les Israéliens. (4) Le fait de se porter volontaire pour perpétrer de tels attentats est devenu un moyen d'expression populaire en Egypte – à tel point que Mahmoud Al-Zahhar, l'un des dirigeants du Hamas à Gaza, a pu annoncer à Koul al-Arab, hebdomadaire arabe israélien : « Il y a deux jours, à Alexandrie, on a commencé à enrôler des volontaires prêts à perpétrer des opérations-martyre. Deux mille étudiants de l'université d'Alexandrie ont signé pour mourir en martyr. C'est cela, le véritable peuple égyptien. » (5)

----------------------------

(1) Enquête et Analyse n° 53 de MEMRI (en anglais) : « De la légitimité religieuse, politique et morale des attentats-suicide ; 1ère partie : « de la légitimité religieuse », le 2 mai 2001.
(2) www.lailatalqadr.com/stories/n040401.shtml, 4 avril 2002
(3) www.lailatalqadr.com/stories/n040401.shtml, 4 avril 2002
(4) Al-Mustaqbal (Liban), le 19 mars 2002
(5) Koul al-Arab (Israël), le 5 avril 2002

------------------------

L'Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI) est une organisation indépendante à but non lucratif mettant à disposition des traductions de la presse du Moyen-Orient, une analyse originale des faits ainsi que le résultat de recherches sur le développement de la situation dans la région. Des copies des articles et autres documents cités, ainsi que toute information d'ordre général, sont disponibles sur simple demande.
Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient
BP 27837, 20038-7837 Washington DC.
Tel: (202) 955-9070 Fax : (202)955-9077 E-Mail : memri@erols.com

Trouvez les précédentes publications de MEMRI sur notre site Internet : www.memri.org