Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Mouvements d'idées, Groupes d'influence, etc.

L'UJFP : "le CRIF aux ordres de Sharon: Importer la guerre"
07/10/2003

07/10/03

[Nous recevons de J.-P. de Belmont le communiqué suivant de l'Union Juive Française pour la Paix (UJPF). Il est suivi d'une réponse cinglante de de Belmont. Que vous en semble ?... Menahem Macina.]


U J F P Section de l'UNION JUIVE FRANÇAISE POUR LA PAIX


COMMUNIQUÉ DE PRESSE


7/10/03 - pour diffusion immédiate

Le CRIF aux ordres de Sharon : Importer la guerre


Un appel émanant du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France), et de "plusieurs organisations communautaires", était lancé le 5 octobre par l'animateur d'une des radios juives, sur la fréquence 94.8 FM. Cet appel à manifester, à la suite de l'attentat de Haïfa, demandait à tous les Juifs de se rendre devant la Délégation Générale de la Palestine à Paris, le mardi 7 octobre, et le commentateur d'ajouter : "il faut faire passer le message dans toutes les synagogues d'Île de France ".

Ainsi, le CRIF, représentant autoproclamé de "tous les Juifs de France", manifeste à nouveau le manque d'intelligence, de modération et de réserve qui le caractérise depuis le début de la seconde Intifada. Depuis trois ans, il n'a cessé de prendre en otage les Juifs de France en parlant en leur nom, en les embrigadant, de gré ou de force, dans un soutien inconditionnel au gouvernement Sharon et à ses exactions.

Aujourd'hui le CRIF franchit un étape dans l'ignominie : il ose appeler à une manifestation devant la mission diplomatique palestinienne. A travers cette dernière, c'est le Président Arafat (toujours prisonnier à Ramallah) et l'Autorité palestinienne que le CRIF veut désigner comme responsables des attentats. Ainsi, il s'agit de justifier les décisions d'expulsion, voire d'assassinat, qui ont été prises par le Conseil des ministres israélien, se[sic] faisant de les faire assumer par la communauté juive de France.

Et ce faisant, toujours aux ordres de Sharon, le CRIF choisit d'importer la guerre à Paris et d'imposer ce choix à travers un nouveau réseau politique : les synagogues qui, de ce fait, changent d'étiquette et de lieux de culte et deviennent centres d'embrigadement de la politique israélienne actuelle. Que n'aurait-on entendu si les institutions musulmanes de France avaient appelé par les radios à utiliser toutes les mosquées de la région parisienne pour lancer une manifestation devant l'ambassade d'Israël en protestation contre la répression israélienne dans les territoires occupés?!

En tant que citoyens juifs français, nous exigeons que les synagogues restent des lieux de culte sereins, à la disposition de tous les Juifs quelles que soient leurs opinions, et qu'aucune confusion du politique et du religieux ne puisse avoir lieu.

En tant que citoyens juifs français, nous dénonçons publiquement l'attitude du CRIF
qui agit en véritable va-t-en guerre dans un climat social difficile et qu'il s'emploie à empoisonner. Cet organisme doit cesser d'agir avec cette irresponsabilité dangereuse envers tous les Juifs de France : en les apparentant de gré ou de force à la politique criminelle du gouvernement israélien. Il les désigne comme responsables, et provoque un antisémitisme réactionnel qui sert Sharon. Il est temps que le CRIF cesse de mettre en danger les Juifs de France. Rappelons-nous que le premier ministre israélien attend toujours une émigration massive vers Israël en provenance de France.

Nous appelons tous nos concitoyens juifs à se désolidariser de cet appel, et à exprimer publiquement leur désapprobation de la politique irresponsable menée par le CRIF.


[Richard WAGMAN, Président
BP 102 - 75960 PARIS Cedex 20
Tél.: 01 42 02 59 76 - Fax: 01 42 02 59 77
(Coordonnées figurant sur le moteur de recherche Google.]

-------------------------

----- Original Message -----
From: Jean-Paul DE BELMONT
To: ujfp@filnet.fr; Abecassis, Frederic
Sent: Tuesday, October 07, 2003 11:47 PM
Subject: Re: Communiqué : Le CRIF aux ordres de Sharon

Monsieur Wagman,

Voulez-vous bien cesser de parler comme vous le faites "au nom des citoyens juifs français"?

Vous me faites penser à ce comédien un peu raté, qui joue son "One man show" devant un public de 3 ivrognes venus là cuver leur vin, et qui après 2 heures de représentation pathétique, ne s'est toujours pas aperçu que la femme de ménage du théâtre attend dans l'encadrement de la porte d'entrée que vous daigniez bien jeter l'éponge et enfin reconnaître l'indigence de la pièce que vous êtes en train de jouer.

Monsieur Wagman, vous rendez-vous compte de votre extrême solitude? Vous ne vous croyez pas seul parce qu'entourés de ceux que vous appelez vos "amis", ceux qui caressent le rêve de voir le peuple auquel vous apparteniez, rayé de la surface du globe?

Sachez qu'il ne vous ont accordé qu'un sursis. Le temps que vous les aidiez dans leur sale boulot. Si par malheur ils arrivaient à leur fin, un conseil: changez vraiment d'identité. Je sais que vous l'avez déjà perdue, mais là je parle d'état-civil.

Vous comprenez bien pourquoi les "otages du CRIF" que nous sommes ne veulent surtout pas vous ressembler et ne sont pas jaloux de votre singularité si ridicule qui doit sans doute correspondre à une inquiétante mutation génique.

Faites ce que vous voulez dans votre coin mais, de grâce, cessez de parler au nom de vos "concitoyens juifs français". L'idée de partager la moindre concitoyenneté avec vous nous est déjà bien pénible.

Ah, tiens! Encore un spectateur pour vous...

Non, finalement, il s'était trompé d'entrée...


Jean-Paul de Belmont


Mis en ligne le 8 octobre 2003 sur le site www.upjf.org