Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

La rancune de la Ména ne désarme pas, M. Macina
11/11/2004

11/11/04

Je croyais réglé le contentieux épidermique entre la Ména et moi-même. Or, un internaute vient de me signaler, que parmi d’autres propos peu amènes à mon endroit, sur différentes pages du site Metula (et particulièrement dans leur forum), deux attaques se distinguent nettement du lot.

La première a ceci de particulier que son ’accroche’ figure de manière fixe dans le rectangle de droite de la page d’accueil du site de Metula, assortie d’un lien qui renvoie à un ’placard’ assez considérable, sur lequel figure le propos dépréciateur qui me vise, m’exposant ainsi en permanence au pilori, et ce depuis la ’rupture’ entre notre site et celui de Metula (début septembre 2004).

Ci-après l’amorce et le texte :



Monsieur Coursade, la Ména et Menahem Macina, par Jacques Elie Lévy.

[Titre, suivi du début du message :]

Merci Monsieur !

Vos articles sont d’une q...

suite...

[qui renvoie à un important placard contenant les propos suivants (les soulignements sont miens) :]

Le commentaire du jour :


Monsieur Coursade, la Ména et Menahem Macina, par Jacques Elie Lévy.

Merci Monsieur !

Vos articles sont d’une qualité exceptionnelle tant du point de vue de l’information que du point de vue littéraire.

A l’instar des autres journalistes de la MENA votre plume est captivante.

Quant à Macina... le pauvre, accordez-lui la circonstance atténuante de l’amateurisme.

L’expression de ses pseudo bons sentiments ne mérite sûrement pas votre attention ni surtout de figurer dans vos articles.


--------------------

La seconde attaque a ceci de particulier qu’elle est plus vulgaire que la précédente - ce qui est d’autant plus étonnant qu’elle émane d’un intellectuel, qui a une haute estime de lui-même (allant jusqu’à rappeler ’modestement’ à un interlocuteur coriace, qu’il est, lui, "docteur en philosophie"). Raison de plus d’être surpris de le voir recourir à l’insulte. Ses propos figurent dans un message adressé par lui, le 9 septembre 2004, au forum de la Mena, et qui y figure toujours, sous le titre "Mon camarade…, par Raphaël Lellouche". J’en cite les derniers mots (c’est moi qui souligne):

"Quant au pauvre Macina, le malheureux est totalement à côté de ses pompes. Voulant jouer la belle âme, c’est lui qui est véritablement immoral. Et politiquement idiot.

--------------------

Epilogue :

N’allez surtout pas croire, chers internautes, que je vais perdre le sommeil, maintenant que j’ai connaissance de ces "joyeusetés". Au contraire. Comme dit ailleurs, ce comportement incorrect, de la part d’un site qui se veut respectable - et surtout à nul autre pareil -, me délie de la réserve que je m’étais imposée pour ne pas garder rancune ni étaler le spectacle de nos divisions claniques entre Juifs. Je vais pouvoir enfin critiquer librement les journalistes de la Ména comme j’en critique d’autres, beaucoup plus doués et célèbres qu’eux, sans jamais faire acception de personne.

Mais n’allez pas me comprendre de travers : je n’exercerai qu’à bon escient et avec mesure mon droit souverain à la critique des textes de la Ména. Surtout, je me garderai de régler des comptes ou de donner des coups bas.

Il reste à espérer qu’en face, si profonds que soient les désaccords et le ressemtiment, on respectera également les règles et le respect dû à toute personne humaine.

Mis en ligne le 11 novembre 2004 sur le site www.upjf.org.