Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Etats du monde
Etats-Unis

Une raclée palestinienne pour Bush, HonestReporting
29/06/2003



www.honestreporting.com/

29 juin 2003

Communiqué du 26 juin 2003


Cher abonné de HonestReporting,

Imaginez que le gouvernement israélien traite le Président Bush de "tête du serpent", présente l'Amérique comme un "marais putride", et fasse des remarques sexistes et racistes sur Condoleezza Rice.

Comment cela affecterait-il l'image d'Israël dans les médias – en particulier, sa sincérité dans la poursuite de l'effort de paix dirigé par les Américains ? Nul doute que ces propos seraient largement rapportés pour illustrer le violent rejet officiel israélien de l'autorité de l'Amérique et de son projet de surmonter les anciennes haines.

Voici maintenant ce qui s'est réellement produit:

Le 3 juin, dans le journal Al-Hayat Al-Jadida, le ministre-adjoint des affaires étrangères de l'Autorité Palestinienne, Adli Sadeq, surnommait le Président Bush "la tête du serpent de l'oppression américaine" et émettait l'avis selon lequel : "L'Amérique est en train de couler de plus en plus profond dans un marais putride, et elle n'en sortira qu'en perdante battue et puante."

Puis, le 26 juin, dans Al-Ayyam, le quotidien officiel de l'Autorité Palestinienne, l'éditorialiste Hassan Al-Batal traçait un portrait sexiste et raciste de Condoleezza Rice, Conseillère à la Sécurité nationale, faisant remarquer qu'"elle a au moins aussi belle allure que le super modèle Naomi Campbell", pour la surnommer ensuite "la célibataire noire", et avertir: "prenez garde à la dame de fer".

Pourquoi ces déclarations n'ont-elles pas fait les manchettes [de la presse] occidentale? Pourquoi n'ont-elles pas été jugées dignes d'être rendues publiques pour mettre en question la sincérité des positions palestiniennes officielles envers l'effort de paix dirigé par l'Amérique?

Sur un point connexe, les lecteurs de HonestReporting devraient trouver intéressante la libre opinion de Martin Peretz, qui exprime sa stupeur de ce que certains Occidentaux continuent à avoir une vision romantique de la cause palestinienne. Peretz écrit: "la vérité est qu'aucun de ceux qui ont une réelle audience parmi les Palestiniens n'a jamais développé une vision de la Palestine dont les présupposés soient fondés sur une conception de la justice sociale, un nouveau rapport entre les classes, parmi les clans et les tribus, entre les sexes."


Parallèles qataris

Dans le monde arabe, il n'y a pas que l'Autorité Palestinienne qui demeure engluée dans des stéréotypes dangereux.

Le Qatar a récemment servi de centre des opérations militaires des forces américaines dans la guerre d'Irak. Pourtant, même dans cet Etat arabe modéré, la haine anti-israélienne et antiaméricaine persiste. Le journal qatari, Al Watan, dont le Président et le détenteur de la moitié des parts sont de hauts fonctionnaires du gouvernement, a récemment publié la caricature suivante:



Au milieu: "Les Etats arabes"


Alors que La Ligue contre la Diffamation et l'Antisémitisme lui montrait une série entière de caricatures antisémites et antiaméricaines [parues dans la presse] qatarie, Condoleezza Rice qualifia ces images de "répugnantes" et "inacceptables" et fit savoir que le Président Bush avait soulevé la question dans ses rencontres avec des dirigeants arabes, lors de son voyage récent au Moyen-Orient.

Si c'est le cas, où sont les comptes-rendus à ce sujet dans les médias?

HonestReporting encourage ses abonnés à insister pour que leurs médias locaux fassent état du sentiment antiaméricain dans l'Autorité Palestinienne et dans le monde arabe, qui continue à miner le progrès vers la paix au Moyen-Orient.

Merci de votre participation continue à la bataille contre le parti pris médiatique.


© HonestReporting.com pour l'original anglais, et upjf.org pour la traduction française.

Mis en ligne le 29 juin 2003 sur le site www.upjf.org