Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Pie XII ne voulait pas rendre les enfants juifs (Haaretz)
30/12/2004

30/12/2004
Haaretz
www.haaretz.com/hasen/spages/520912.html
www.haaretz.co.il/hasite/spages/521150.html

Le pape Pie XII avait recommandé à l'Église de France de ne pas rendre à leurs parents les enfants juifs cachés, selon une lettre datée du 20 novembre 1946, publiée mardi par le Corriere della Sera.

Ces enfants avaient été confiés aux institutions catholiques pour les sauver des nazis, mais après la guerre, elles ont reçu pour consigne de ne les rendre que s'ils n'avaient pas été baptisés.

La lettre contenant ces instructions a été envoyée par le Saint-Office au nonce Angelo Roncalli, le futur Jean XXIII, qui représentait alors le Vatican à Paris.

« Veuillez noter que cette décision a été approuvée par le saint-père » souligne la lettre, faisant référence à Pie XII.

Angelo Roncalli et Pie XII
Angelo Roncalli (à droite) et Pie XII

Cette lettre révèle comment le pape controversé de ce temps de guerre a tenté de restreindre le nombre d'enfants rendus à leur famille en ordonnant, entre autres choses, que les enfants baptisés « ne soient pas confiés à des institutions qui ne leur garantissent pas une éducation chrétienne. »

Quant aux orphelins non baptisés, l'Église ne devait en aucun cas les confier « à des personnes qui n'ont pas de droits sur eux. »

Auparavant, envoyé du Saint-Siège à Istanbul, Angelo Roncalli s'était acquis une réputation d'ami des Juifs.

Par la suite, à Paris, il aida de nombreux Juifs à fuir en Israël, et désobéit aux instructions du Vatican en aidant les enfants juifs à retrouver leur famille.

Le 19 juillet 1946, il écrivit au Grand rabbin d'Israël, Isaac Herzog (père de l'ancien président Haïm Herzog) pour l'autoriser « à se recommander de lui [Roncalli] pour que ces enfants puissent retrouver leur milieu d'origine. »

Amos Luzzato, président de l'Union des communautés juives italiennes, a déclaré mercredi « ces documents montrent que le Vatican a complètement méconnu l'Holocauste et le meurtre des Juifs. On s'en tient aux arguments théologiques comme s'il s'agissait d'une situation ordinaire, alors qu'en réalité, ces enfants n'ont pas été confiés à l'Église pour les convertir au christianisme, mais pour les sauver de l'assassinat. »

La publication de cette lettre à Angelo Roncalli ne fait qu'ajouter à la controverse sur le rôle de Pie XII, rendant plus difficile pour le Vatican d'ignorer les accusations de ne pas avoir, durant son magistère, suffisamment combattu la persécution des Juifs, et même d'avoir aidé les criminels nazis à échapper à la justice.

Ces récentes révélations devraient vraisemblablement aussi gêner les efforts du pape Jean-Paul II pour préparer la voie à une béatification de Pie XII.


Amiram Barkat correspondant Haaretz

© Haaretz pour l'original et Upjf.org, pour la version française.


Mis en ligne le 30 décembre 2004 sur le site www.upjf.org.