Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme

Veut-on nous rayer aussi de la Boekenbeurs [Foire du Livre] ?
09/11/2005

Les responsables de l’information et de la culture de l’Ambassade d’Israël en Belgique s’émeuvent, à juste titre, de l’exclusion d’une manifestation culturelle, dont la littérature juive et israélienne risque d’être victime. Ci-après le texte de leur protestation (Menahem Macina).
08/11/05
 
[Clichés ajoutés par upjf.org]
 
 
 
« Cette année, pour la première fois,  l’Ambassade d’Israël en Belgique et au Luxembourg participera, du 1 au 11 novembre 2005, à la 69ème édition de la prestigieuse Foire du Livre d’Anvers - la Boekenbeurs, dans le but de promouvoir, sur son stand, la littérature israélienne. »
 
C’est en ces termes que nous annoncions, avec une certaine fierté, notre participation au Boekenbeurs. Jusqu’à aujourd’hui, un public nombreux a visité notre stand et s’est intéressé à la littérature israélienne.
 
C’est dire quelle fut notre surprise à la lecture du De Standaard d’aujourd’hui, mardi 8 novembre 2005, où deux articles sont consacrés à notre stand, somme toute assez modeste.
 
Le premier article, en page 24, s’intitule « Plus que des éditeurs à la Boekenbeurs. L’année prochaine, il n’y aura plus d’ambassades à la Boekenbeurs, cela cause trop de problèmes ».
 
En feuilletant plus avant le journal, on découvre, en page 49, un article de Ramsey Nasr [1], intitulé « La différence entre Fiction et Propagande ».

De plus, en se rendant sur l’édition en ligne du journal, sur le site du De Standaard, on peut découvrir le sondage du jour.
 
En gras et en gros caractères :
 
« Israël a, cette année, un stand à la Foire du Livre. Des visiteurs l’ont fait remarquer et ont des problèmes à ce sujet. Parmi eux, Ramsey Nasr. »
 
En plus petit et en italiques :
 
« Pensez-vous que les ambassades peuvent avoir un stand sur la Foire du Livre ? »
 
Le pluriel est superflu, l’Ambassade d’Israël étant la seule ambassade représentée cette année.
 
La réalité : des centaines de visiteurs qui découvrent le stand et montrent leur appréciation
 
La fiction : des articles dans la Presse.
 
Veut-on nous rayer aussi de la Boekenbeurs ? 
 
 
Rachel Samoul, Service d’Information         
et Agnès Bensimon, Service culturel
Ambassade d’Israël en Belgique et au Luxembourg
 
 
----------------------
 
Note de la Rédaction d’upjf.org
 
[1] Un de nos internautes, M. Macchias, nous rappelle, fort opportunément l’information suivante, publiée dans la Libre Belgique du 31 janvier 2005 : "Ramsey Nasr est devenu le deuxième poète officiel de la ville d’Anvers. Lors d’une cérémonie à l’hôtel de ville, jeudi dernier, Ramsey Nasr a pris la succession de Tom Lanoye, qui occupait la place de premier poète officiel de la ville depuis 2003. Ramsey Nasr (30 ans) est également écrivain, acteur et réalisateur. D’origine palestinienne, il est né aux Pays-Bas mais a étudié au Studio Herman Teirlinck, à Anvers, où il vit depuis. En octobre dernier, sa nomination au titre de poète officiel de la ville d’Anvers avait fait grincer les dents des échevins de la ville d’Anvers, qui lui reprochaient un article d’opinion dans lequel l’auteur critiquait violemment la politique israélienne."
 
 
Mis en ligne le 08 novembre 2005, par M. Macina, sur le site upjf.org