Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Conflits, terrorisme, oppression, etc.
Terrorisme

56 morts et plus d’une centaine de blessés dans des attentats contre 3 hôtels d’Amman
10/11/2005

Dernière minute : un ressortissant israélien figure parmi les victimes. Selon certaines sources, il est malheureusement à craindre que d’autres victimes juives et/ou israéliennes soient découvertes lors des opérations d’identification et de dénombrement actuellement en cours. (Menahem Macina).
10/11/05, 01h 30
 
Dernière minute (10/11, 12h 30) : Dans une dépêche mise en ligne vers 9h 30 ce matin, Arouts7 en français rapporte que "l’ambassade d’Israël indique qu’un ressortissant israélien se trouve parmi les victimes des attentats d’Amman". Toujours selon A7, au début de la matinée, "des ressortissants israéliens ont été soudainement évacués de l’hôtel Radisson, après que des indications sur une possible attaque-suicide soient parvenus aux renseignements israéliens. Les touristes ont alors été escortés en Israël par des membres du personnel de sécurité israélien qui ont l’habitude d’assurer leur protection dans des lieux réputés sensibles." 
 
 
Des terroristes-suicide se sont fait exploser, mercredi soir, vers 21h (heure locale) – 19 heures GMT - dans trois hôtels de luxe d’Amman, la capitale jordanienne. Il s’agit du Radisson, du Grand Hyatt et du Days Inn, des établissements de luxe, fréquentés pas des hommes d’affaires et des diplomates américains et européens, et appréciés des touristes occidentaux et israéliens.
 
L’AFP fait état d’au moins cinquante-sept tués et 300 blessés.
 
Le vice-Premier ministre jordanien, M. Marwan Moacher a annoncé que jeudi serait jour de "deuil national en Jordanie", et que les services publics, ministères et écoles fermeront leurs portes.
 
Le Jerusalem Post signale que le Radisson, est particulièrement prisé par les touristes israéliens et a été l’objet de plusieurs tentatives d’attentat qui ont toutes été déjouées, jusqu’à celle d’hier soir.
 
Selon certaines sources, les services de secours israéliens du Magen David Adom ont proposé d’envoyer une assistance médicale en Jordanie, comprenant notamment le rapatriement en Israël de toute personne nécessitant des soins.
 
Menahem Macina avec Agences de presse (AFP, AP, etc.)
 
 
Dépêche de Arouts7 en français 
 
09/11/05, à 23 h 30
 
Le terrorisme islamique international poursuit son Djihad sanglant contre les alliés des "infidèles" occidentaux. Cette fois, c’est la Jordanie qui est frappée par un attentat sans précédent. Selon la police d’Amman, des terroristes probablement affiliés à Al Quaïda sont responsables des fortes explosions dans trois grands hôtels de luxe de la capitale.
 
Le bilan provisoire des victimes, qui ne cesse de s’alourdir, s’élève déjà à 53 morts [update : 57] et 120 blessés. Le roi Abdallah, actuellement en visite à l’étranger, va rentrer d’urgence dans son pays. Le souverain hachémite a accordé une interview à CNN durant laquelle il a promis que "les responsables de ce crime seront sévèrement poursuivis par la justice". Une journée de deuil national a été décrétée pour demain.

Un homme d’affaires américain a raconté aux agences de presse qu’une bombe a explosé dans le lobby de l’hôtel "Grand Hyatt", où résident de nombreux diplomates et touristes occidentaux. La déflagration aurait complètement démoli l’entrée de l’établissement. Une autre bombe a explosé dans la salle des fêtes de l’hôtel "Radisson", où se déroulait un mariage auxquels participaient plus de 300 personnes. Une troisième bombe aurait explosé dans l’hôtel "Days Inn", situé dans la même zone.
 
Le ministère des Affaires étrangères a déclaré qu’aucun israélien n’a été blessé dans ce triple attentat. Le passage frontalier du pont Allenby sera toutefois ouvert cette nuit, exceptionnellement, pour permettre aux citoyens israéliens présents en Jordanie de rentrer au pays. Par ailleurs, le directeur du Maguen David Adom, Elie Bin, a immédiatement proposé son soutien à ses homologues du Croissant rouge. La "banque de sang" du MDA a mis sa réserve à la disposition des forces de secours jordaniennes. DG
 
© Arouts7
 
Mis en ligne le 10 novembre 2005, par M. Macina, sur le site upjf.org