Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Conflits, terrorisme, oppression, etc.
Terrorisme

Al Qaïda menace Londres et Washington
05/08/2005

Par la voix de son numéro deux, Ayman al-Zawahiri, Al Qaïda a menacé Londres et Washington de nouveaux attentats.

04/07/05

 
Le numéro deux d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, dans une vidéo diffusée jeudi par Al-Jazira - AFP
 
 
Dans une vidéo diffusée jeudi par Al Jazira, Ayman al-Zawahiri, l’adjoint d’Oussama ben Laden, a déclaré que la politique du Premier ministre Tony Blair provoquerait d’autres destructions à Londres.

Il a aussi promis aux Etats-Unis de "catastrophes pires que ce qu’ils ont connu au Vietnam".
 
 "Quant aux Britanniques, je leur dis: [le Premier ministre britannique Tony] Blair vous a attiré la destruction jusqu’au centre de Londres, il (vous)  attirera davantage de destructions si Dieu le veut", affirme Ayman al-Zawahiri sur cette  vidéo, sans revendiquer directement les attentats de Londres en juillet.

"Quant au peuple de la coalition croisée [les Etats-Unis et leurs alliés en  Irak], nous vous avons proposé une trêve. Vous ne jouirez pas de la sécurité tant que les musulmans n’en jouiront pas dans les faits", a-t-il encore dit.

En 2004, le chef d’Al-Qaïda Oussama ben Laden avait proposé une trêve aux pays européens, le temps qu’ils retirent leurs troupes d’Irak. Cette offre avait  été rejetée par les Européens.

Zawahiri a, par ailleurs, accusé le président américain George W. Bush et ses  adjoints de cacher la vérité sur ce qui se passe en Irak.

Ayman al-Zawahiri, en fuite avec ben Laden, est un chirurgien égyptien, considéré comme le véritable théoricien de l’organisation Al-Qaïda.

Les attentats de Londres du 7 juillet, qui avaient fait plus de 50 morts, avaient été revendiqués par un mouvement se réclamant d’Al Qaïda et demandant la fin de l’occupation des troupes américaines et britanniques en Irak.
 
 
© info.france3.fr
 
Mis en ligne le 04 août 2005, par M. Macina, sur le site upjf.org