Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme

Israël boycotte la BBC après une émission frôlant l’antisémitisme
30/06/2003

Par Ellis Shuman
israelinsider.com

29 juin 2003

Traduction française de Menahem Macina pour upjf.org

Voir l’original anglais


Les autorités israéliennes ont décidé de couper tous les liens avec la British Broadcasting Corporation (BBC) pour protester contre la diffusion d’un documentaire critiquant les armes israéliennes non conventionnelles. Le directeur du Bureau de Presse du gouvernement, Danny Seaman, a déclaré que la BBC "a tenté, à plusieurs reprises, de délégitimer l’Etat d’Israël", et que son attitude "diabolise les Israéliens". Selon Seaman, la goutte qui a fait déborder le vase est l’affirmation de la BBC prétendant qu’Israël avait utilisé du gaz neurotoxique contre les Palestiniens.

Conformément à la décision du gouvernement, les porte-parole israéliens refuseront les invitations à s’exprimer à la BBC; Israël n’aidera pas les correspondants de la BBC qui demandent à contourner les barrages militaires dans les territoires, et des restrictions de visa seront imposées au personnel de la BBC venant en Israël. On rapporte qu’une discussion est en cours sur la question d’expulser ou non tous les correspondants de la BBC.

"La BBC va découvrir que la bureaucratie peut être appliquée avec bonne volonté ou sans elle. Et après la manière dont ils ont, à plusieurs reprises, essayé de délégitimer l’Etat d’Israël, nous n’avons, en tant qu’hôtes, rien de disponible pour eux", a déclaré Seaman au Times.

La décision israélienne de couper les liens avec la BBC fait suite à la diffusion par la chaîne, samedi, d’un documentaire intitulé "L’arme secrète d’Israël", précédemment diffusé en Grande-Bretagne sur BBC 2, en mars. Le programme a été annoncé par une série de questions provocatrices inscrites à l’écran: "Quel est le pays du Moyen-Orient qui possède des armes nucléaires non déclarées? Quel est le pays du Moyen-Orient qui a des capacités non déclarées de produire des armes biologiques et chimiques? Quel est le pays du Moyen-Orient qui n’est l’objet d’aucune inspection extérieure? Quel pays a emprisonné pendant 18 ans son divulgateur de [secrets] nucléaires ?"

"Nos doléances concernent la BBC en tant qu’organisation, plutôt que son bureau ici, lequel essaye, de temps à autre, de rectifier ses erreurs", a précisé Seaman au Times. "Le programme sur les armes [israéliennes], qui contient l’affirmation, fausse et ridicule, selon laquelle nous aurions utilisé du gaz neurotoxique contre les Palestiniens, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

"Nous avons décidé que nous devions tracer une ligne à ne pas franchir, plutôt que de nous contenter de nous plaindre d’une attitude systématique de la BBC qui, de programme en programme, s’efforce de nous mettre sur le même pied que des pays totalitaires et faisant partie de l’axe du mal, tels l’Irak et l’Iran.

"L’attitude de la BBC dépasse le cadre d’un problème proprement journalistique; elle est dangereuse pour l’existence de l’Etat d’Israël, parce qu’elle diabolise les Israéliens et donne à nos ennemis terroristes des raisons de nous attaquer. Il n’y a aucun dialogue entre Israël et la BBC, ni aucun égard, à l’intérieur de cette société, pour la sensibilité d’un peuple qui a affronté une tentative d’annihilation.

"Les questions posées par la BBC [à Israël] concernant les armes nucléaires ne sont jamais dirigées contre les Etats-Unis, ni la Grande-Bretagne. M. Sharon n’est jamais mentionné sans qu’une référence critique ne soit faite à ses prétendues tendances de droite, ou à son passé militaire, alors que des terroristes islamiques sont poliment évoqués comme étant des ’ militants’, en raison de l’hésitation de la BBC à contrarier les musulmans en disant la vérité", a précisé Seaman.

Selon des rapports de Presse, Israël avait demandé, à plusieurs reprises, à la BBC, de ne pas rediffuser le programme sur les armes. La décision d’appliquer des sanctions à la BBC a été prise par des représentants du bureau du Premier ministre, du Ministère des Affaires étrangères et du Service de Presse de gouvernement, qui a affirmé que l’attitude générale de la BBC à l’égard d’Israël "confinait à l’antisémitisme".

En réponse, Richard Sambrook, directeur de la BBC, a déclaré : "Nous regrettons que les Israéliens aient cru nécessaire de prendre cette mesure, mais nous garantissons la véracité du film."

© israelinsider.com, pour l’original anglais, et upjf et Menahem Macina, pour la traduction française.

- Vous pouvez contacter la BBC à newsonline@bbc.co.uk
- ou adresser vos commentaires à newsonline.complaints@bbc.co.uk



[Information et texte aimablement communiqués par Karen Bensimhon.]

Mis en ligne le 30 juin 2003 sur le site www.upjf.org