Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Judaïsme

Qu’est-ce une mezouza ?
10/11/2005

Un internaute de Jérusalem nous adresse cette petite blague - méchante, mais fort bien tournée. Sa cible : le judaïsme réformé, bête noire des rabbins orthodoxes, tout autant que des conservateurs. Qu’on l’aime ou non, le trait – quoique gros et très caricatural – déclenche le rire. C’est du moins l’effet qu’il a eu sur mon zygomatique. Honni soit qui mal y pense ! (Menahem Macina).
09/11/05
 
[Texte anglais reçu de Mike T., Jérusalem. Les clichés ont été ajoutés par upjf.org.]
 
Traduction française : Menahem Macina
 
 
 
Un Juif qui a réussi dans les affaires s’est offert une Lamborghini.
 

 
Après l’avoir achetée, il éprouve des remords. Aussi, se rend-il chez un rabbin orthodoxe, auquel il demande une mezouza [1] pour sa Lamborghini.
 
- « Vous voulez une mezouza pour quoi ? »
- « Pour une Lamborghini. »
- « C’est quoi une Lamborghini ? », questionne le rabbin.
- « Une voiture de sport. »
- « Quoi ? C’est un blasphème ! », s’écrie le rabbin. « Allez donc chez les Conservateurs ! »
 
Déçu, notre homme se rend chez un rabbin conservateur et lui demande une mezouza.
 
- « Vous voulez une mezouza pour quoi ? »
- « Pour ma Lamborghini », répond l’homme.
- « C’est quoi une Lamborghini ? », questionne le rabbin.
- « Une voiture de sport. »
- « Quel genre de voiture de sport ? », demande le rabbin.
- « Une italienne. »
- « Quoi ? C’est un blasphème ! », s’écrie le rabbin. « Vous voulez une mezouza pour une voiture goïe ? Allez donc chez les Réformés ! »
 
Décontenancé et culpabilisé, l’homme va tout de même trouver un rabbin réformé.
 
- « Rabbi », dit-il, « je voudrais une mezouza pour ma Lamborghini. »
- « Vous avez une Lamborghini ? », s’exclame le rabbin.
- « Vous savez ce que c’est ? », s’étonne l’homme.
- « Bien sûr ! C’est une voiture de sport italienne formidable… MAIS C’EST QUOI, UNE MEZOUZA ?
 
 
------------------------
 
Note de la Rédaction d’upjf.org
 
[1] Plus sérieusement : « La Mezouza est constituée de deux extraits du Deutéronome (6,4-9 ; 11,13-21) écrits sur un parchemin et qui font aussi partie intégrante d’une prière récitée deux fois par jour: le Chema’. Ces quelques versets renferment l’essentiel de la foi juive : proclamation du monothéisme et de l’amour de D.ieu, affirmation de l’importance de l’étude et de l’enseignement à ses enfants de la Torah, engagement formel de se soumettre aux commandements divins, et de traduire ainsi les sentiments de la crainte et de l’amour de D.ieu par des actes concrets, par l’observance scrupuleuse des mitsvot, dans leur totalité et leur intégrité. » (D’après un texte du Grand rabbin, Michel Gougenheim, que l’on peut lire sur le site viejuive.com).
 
 
Mis en ligne le 09 novembre 2005, par M. Macina, sur le site upjf.org