Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Etats du monde
Etats-Unis

"Ce que veut Bush:" Indispensable manuel de géopolitique, R. Kuen
12/10/2003

Septembre 2003

[Voir, sur ce site : "Ce que veut Bush: nouveau livre de Guy Millière".]


De nombreux livres paraîtront sans doute en ces mois de rentrée, et qui tenteront d’analyser tel ou tel aspect du monde complexe et dangereux dans lequel nous vivons. Je gage qu’aucun d’entre eux n’aura l’actualité, la précision et la richesse de Ce que veut Bush, de Guy Millière. En effet, ce dernier nous a livré, disons-le, un véritable traité de géopolitique. Dans son livre, Millière nous explique non seulement la guerre en Irak et ses retombées jusqu’à ce jour, avec une extraordinaire prescience, mais également les lieux des prochains combats et des prochaines difficultés qui risquent de se dérouler un peu partout à travers le monde. Une paix précaire a été instaurée au Proche-Orient, et il est à craindre qu’elle se brise bientôt... Guy Millière explique à ses lecteurs pourquoi elle se brisera et ce qu’il en résultera.

Des tensions continueront à naître dans le monde arabo-musulman, et Millière nous donne les moyens de déchiffrer, dans toute leur complexité, ces tensions. Non content d’en indiquer les conséquences, il démontre, preuve à l’appui, comment le Japon a la capacité de devenir, en très peu de temps, une puissance nucléaire et de posséder une armée des plus performantes. Il réfute, par là même, le concept selon lequel la Chine pourrait être la nouvelle Union Soviétique de demain. Il fait de même avec la Corée du Nord, le conflit indo-pakistanais, les convulsions que connaît l’Afrique sub-saharienne, ou celles qui troublent l’Amérique du Sud, ou la Russie de Poutine. Tout cela avec une érudition rare. Il analyse ces choses à la fois comme un journaliste : chaque page du livre se lit comme un témoignage vécu, exhalant les saveurs et les impressions rapportées de multiples voyages, et comme un véritable intellectuel : les passages concernant l’islam démontrent clairement la connaissance profonde qu’a Millière, de cette religion. De même lorsqu’il parle de l’Inde ou du Japon, il le fait en maîtrisant dans le détail leurs cultures, leurs religions, leurs rites.

Mais ce qui fait, à mes yeux, l’extraordinaire qualité du livre de Millière, c’est que tous ces éléments, qui pourraient sembler disparates, il les ordonne, démontrant qu’ils forment un ensemble très cohérent. "Le monde se recompose", nous dit Millière, mais c’est un monde très différent de celui que nous avons connu voici vingt ans : c’est un monde fait de rapidités, de simultanéités, d’interdépendances, où seule une appréhension globale des choses permet de comprendre. De ce monde, peut sortir le meilleur : la démocratie et la liberté. Le pire aussi. Nous allons vivre des années décisives, et Guy Millière nous fournit une boussole pour les années à venir. Il paraît évident que ce guide contient des influences américaines, et Millière ne s’en cache pas : il a collaboré avec l’administration Reagan. Voici vingt ans qu’il vit et travaille une partie de l’année aux Etats-Unis ; et si on lui demande pourquoi, il répond comme il le fait dans son livre : "les Etats-Unis sont, que cela plaise ou non, la puissance dominante du monde occidental, voire du monde tout court". Ce que nous explique l’auteur, en définitive, ce n’est pas tant ce que veut l’Amérique que ce que veut le monde.

Ce guide a pour leitmotiv la doctrine Bush, et Millière affirme pourquoi : l’administration Bush s’est trouvée projetée, voici bientôt deux ans, dans une guerre planétaire qui se poursuit depuis le 11 septembre et qui est au coeur de la recomposition du monde. L’administration Bush agit car elle sait qu’elle n’a pas le choix. Guy Millière, qui a ses entrées à la Maison-Blanche, nous explique pourquoi et comment. Dès lors que l’administration Bush continue son action, il nous explique ce qui nous attend. Il nous donne ainsi la possibilité de ne pas rester de simples spectateurs. Mais mieux vaut ne pas se le cacher, le regain actuel d’antiaméricanisme, qui a infecté la classe intellectuelle et sociale française, fera en sorte que ce livre soit détesté, voire évité, avec une admirable hypocrisie. Toutefois, si Millière doit être réfuté, de grâce, que cela soit fait convenablement, c’est-à-dire en ayant lu et assimilé les arguments de son ouvrage. Auquel cas, les critiques qui fuseront ne seront que des tintements de casseroles supplémentaires.

Que Guy Millière soit remercié, et qu’il soit reconnu pour nous avoir gratifiés d’une étude qui sera lue et méditée longtemps encore. Cependant, l’avenir des Etats-Unis et du monde reste à écrire. Si le président Bush bénéficie d’un deuxième mandat, nous aurons la capacité, à l’issue de ces 8 années, de juger sereinement la méthode de l’actuelle administration. Je suis néanmoins certain que l’ouvrage de Guy Millière sera réédité dans les années et les décennies à venir, en raison des extraordinaires et savantes analyses dont il nous fait bénéficier aujourd’hui.

René Kuen *

* René Kuen est chercheur en sciences politiques à l’Université de Lyon.

© upjf.org



[Texte aimablement transmis par Mohamed Ibn Guadi]


Mis en ligne le 12 octobre 2003 sur le site www.upjf.org