Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Le pape invite le président Katsav
03/10/2005

02/10/05

Reproduit du site "Un écho d’Israël".

 
Le président de l’Etat d’Israël, Moshe Katsav, se rendra, le mois prochain, au Vatican, à l’invitation du pape Benoît XVI. Ce sera la première fois qu’un chef d’Etat israélien effectuera une visite d’Etat au Vatican. Le journal Haaretz annonce, en première page de son édition du dimanche 2 octobre, la rencontre, qu’il qualifie déjà d’historique.
 
Le pape et le président israélien s’entretiendront de l’élargissement et de la coopération entre Israël et le Saint-Siège ainsi que de l’approfondissement du dialogue judéo-chrétien.

Katsav devrait demander à Benoît XVI de permettre aux chercheurs israéliens d’accéder aux archives du Vatican. Il sera également question de la lutte contre l’antisémitisme. Selon l’ambassadeur d’Israël près le Saint-Siège, Oded Ben Hur, cet événement s’inscrit dans la dynamique de rapprochement entre le Vatican et Israël : « Cela symbolise les bonnes relations entre nous » affirme-t-il.

Selon le conseiller du président de l’Etat, Avi Granot, cette rencontre a deux aspects : « Israël et le Vatican sont deux Etats qui ont entre eux des relations diplomatiques, mais, au-delà, il y a aussi une reconnaissance, de la part du Saint-Siège, de ce qu’Israël représente le peuple juif, et le Vatican, le monde catholique. De là, l’importance d’une telle rencontre. »
 
Haaretz précise que Moshe Katsav effectuera une visite d’Etat selon le strict protocole en vigueur dans la Cité du Vatican. Le président israélien fera également une visite officielle en Italie, au même moment.

Katsav s’était déjà rendu au Vatican pour l’enterrement du pape Jean-Paul II, en avril dernier.

En dehors de l’ambassadeur d’Israël, Oded Ben Hur, aucune personnalité israélienne n’avait pu se rendre à l’intronisation de Benoît XVI, qui avait lieu le jour de la pâque juive.
 
Dernièrement, après la visite du pape à la synagogue de Cologne, le Premier ministre, Ariel Sharon, avait envoyé une missive au Souverain Pontife, pour lui exprimer combien Israël le considérait comme un ami. Enfin, le 15 septembre dernier, Benoît XVI avait reçu, en visite privée, les deux Grands Rabbins d’Israël.

Pour Haaretz, il est clair que, dorénavant, les relations entre l’Eglise catholique et le peuple juif passent aussi par Israël et non plus seulement par la communauté juive américaine.
 
© Un écho d’Israël
 
Mis en ligne le 03 octobre 2005, par M. Macina, sur le site upjf.org.