Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Contentieux palestino-israélien

Controverse à propos de l’accès au Mont du Temple
18/08/2003

Aroutz7

17/08/03

Le ministre de la Sécurité intérieure, Tsahi Hanegbi, a promis que l’accès à l’Esplanade du Temple sera de nouveau ouvert à tous. Cependant, il semble que s’élèvent contre lui les opinions de personnalités de tous bords.

Le Mont du Temple a été fermé au public non musulman pendant près de trois années d’Intifada, puis rouvert il y a quelques semaines, puis à nouveau fermé.

Cette dernière fermeture avait été décrétée par Tsahi Hanegbi, afin de prévenir d’éventuels troubles à l’approche du jeûne de Tisha BeAv, commémorant la destruction du Temple de Jérusalem. Hanegbi avait été sommé par la Cour Suprême de justifier l’interdiction de l’accès aux visiteurs. Par la suite, le ministre s’est engagé à permettre aux visiteurs de fouler le Har HaBayit (le Mont du Temple), avec ou sans l’accord du Waqf (l’institution musulmane administrant les mosquées se trouvant sur le Mont du Temple).

Le Mont du Temple est sous souveraineté israélienne depuis 1967. Israël a ensuite donné tout pouvoir au Waqf musulman pour administrer ce lieu sur lequel se dressent des mosquées. Le Waqf a récemment déclaré se plier à la décision de Yasser Arafat, pour permettre la réouverture du Mont du Temple aux Juifs et aux chrétiens !

L’opinion publique israélienne a ainsi l’impression qu’Israël a perdu toute souveraineté sur le Mont du Temple, qui est pourtant le lieu le plus sacré du judaïsme. La fierté nationale israélienne est mise à mal du fait de cette obstruction à la liberté de mouvement des citoyens israéliens, sur le sol israélien, et des Juifs sur le lieu saint du Temple.

Mais les responsables de la Sécurité israéliens ont appelé à la prudence. La réouverture du Har HaBayit pourrait entraîner de nouvelles violences entre musulmans et Juifs. Le Président de l’Etat d’Israël, Moshé Katsav, s’est, lui aussi, inquiété d’une telle initiative hâtive.

Le maire de Jérusalem, Ouri Loupoliansky, a, quant à lui, consulté à ce sujet, le Rav Eliachiv, un des plus grands décisionnaires du judaïsme orthodoxe. Le Rav Yossef Chalom Eliachiv, guide spirituel du monde juif orthodoxe, a mis en garde le maire, contre l’autorisation d’accès aux fidèles juifs sur le Mont du Temple. Il a tout d’abord rappelé l’interdit absolu pour tout Juif, de fouler le Mont du Temple.

Cette interdiction a été formulée par la majorité des décisionnaires halakhiques. Ainsi, le Rav Aviner, un des guides spirituels du mouvement sioniste religieux, a, lui-aussi rappelé cet interdit, il y a peu, sur les ondes d’Aroutz 7. Le rav Eliachiv a aussi expliqué qu’il ne fallait pas mettre en danger la vie des fidèles juifs priant au Mur Occidental, en contrebas du Mont du Temple. Les sensibilités sont trop échauffées, et il faut, selon lui, tenir compte des craintes des responsables de la Sécurité. De plus, il a estimé que la proclamation officielle d’une telle initiative, serait considérée comme une provocation par les Arabes et le reste du monde. «Ce serait une grave erreur politique entraînant un danger réel, pour tout le pays», a-t-il ajouté.

On se souvient que les Palestiniens avaient pris prétexte de la montée d’Ariel Sharon sur le Mont du Temple en septembre 2000, pour déclencher l’intifada armée.

© aroutz7.com en français

Mis en ligne le 18 août 2003 sur le site www.upjf.org