Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Shoah

Pdt de la Knesset: responsabilité de la Lituanie dans la Shoa
24/09/2003

23 Septembre 2003

Aroutz7 en français


A l’occasion du cinquantième anniversaire de l’insurrection du ghetto de Vilna, qui a été totalement décimé par les Allemands en septembre 1943, le président de la Knesset Ruby Rivline a pris la parole mardi devant le parlement lituanien à Vilnius.

Ruby Rivline, qui effectue actuellement une visite officielle en Lituanie, a estimé que ce pays devait reconnaître sa responsabilité historique vis-à-vis du peuple juif avant de rejoindre, en tant qu’Etat indépendant et démocratique, l’Union européenne.

Il a en outre demandé que les biens dont les Juifs lituaniens ont été spoliés pendant la seconde guerre mondiale soient restitués à leurs propriétaires ou à leurs descendants.

Dans son allocution, Ruby Rivline a remercié le Premier ministre lituanien, Algirdas Brazauskas, pour les paroles qu’il a prononcées il y a quelques années à la Knesset lors d’une visite en Israël. Ce dernier avait en effet demandé pardon, au nom de son peuple, pour les crimes contre l’humanité perpétrés contre les Juifs pendant la Shoah. Il s’agit, pour Rivline, d’une initiative qui revêt une grande importance. Mais, a-t-il souligné, la Lituanie a commis une grave erreur par le passé lorsqu’elle a décidé d’accorder l’amnistie à des criminels de guerre qui avaient versé le sang juif. Il a estimé qu’il fallait instruire la jeunesse lituanienne afin que celle-ci connaisse la vérité sur le passé.

Le président de la Knesset a ensuite évoqué la situation actuelle, soulignant qu’une menace permanente pesait sur l’Etat d’Israël. Il a souligné que des centaines de missiles étaient dirigés vers son territoire et que des milliards de dollars étaient investis par des régimes fondamentalistes corrompus dans le développement des armes de destruction massive. Il a rappelé qu’Israël devait faire face au terrorisme arabe qui s’inspirait de l’idéologie des mouvements islamistes extrémistes.

Ruby Rivline a conclu son discours en appelant la Lituanie à resserrer ses liens avec Israël. Il est ensuite descendu de la tribune sous un tonnerre d’applaudissements. Les autorités lituaniennes craignaient que les propos de Rivline ne suscitent la polémique mais aucun parlementaire n’a émis la moindre contestation après l’allocution du président de la Knesset. CDP


© aroutz7.com en français

Mis en ligne le 24 septembre 2003 sur le site www.upjf.org