Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (diabolisation d')

Israël cherche par tous les moyens à s’aliéner l’opinion publique internationale…
26/07/2006

L’incident grave qui a coûté la vie à quatre soldats de l’ONU a réveillé de vieux démons. Les agences de presse ne manquent pas de rappeler que "déjà", en 1996, pendant la campagne israélienne "Raisins de la colère" au Liban, un avion israélien avait bombardé un complexe de la Finul à Kana, un village du sud du Liban, tuant 106 civils qui s’y abritaient. Ici comme ailleurs est à l’œuvre le même processus de diabolisation médiatique, que nous dénonçons sans relâche sur le présent site. Il présente chaque erreur de tir, chaque dommage collatéral comme résultant d’une intention israélienne délibérée, même si, comme c’est le cas, en l’occurrence, il faudrait qu’Israël ait perdu la raison pour se mettre aussi gravement en tort dans les circonstances actuelles. Mais la haine est irrationnelle. Nous en avons une preuve supplémentaire. (Menahem Macina).
26/07/06
 
Notre titre est ironique. Nous espérons qu’on l’aura compris. Il n’empêche, comme dit ci-dessus, aussi irrationnels et imbéciles qu’ils soient, les arguments des ennemis d’Israël se nourrissent des préjugés et des rumeurs les plus invraisemblables. Il est extrêmement dommage que le Secrétaire Général des Nations Unies ait été contaminé par cette vilaine maladie. Et l’on s’étonnera qu’Israël ne fasse aucune confiance à ce "machin" (@ De Gaulle)… (Menahem Macina).
 
Ci après : 1) le texte officiel de la déclaration de Kofi Anan à propos de l’incident ; 2) Des extraits des réactions de représentants d’Israël.
 
1. Le Secrétaire général choqué par l’attaque israélienne intentionnelle
contre un poste d’observation au Liban, qui a tué deux soldats de la paix
 
Département d’Information Publique – Division Journaux et Médias – New York
 
Sur le site de l’ONU.
 
Secrétariat Général
 
SG/SM/10577
 
Traduction française : Menahem Macina
 
[Les mises en grasses sont le fait de notre Rédaction.]
 
La déclaration suivante a été émise aujourd’hui à Rome par le Secrétaire général de l’ONU, Kofi Anan :
 
« Je suis choqué et profondément attristé par le fait qu’apparemment les forces aériennes israéliennes ont délibérément pris pour cible un poste d’observation au sud-Liban, tuant deux observateurs militaires des Nations Unies, outre deux autres dont on craint qu’ils soient décédés.
 
Cette attaque délibérée d’artillerie et d’aviation contre un poste des Nations Unies, installé à Khiyam, de longue date, et clairement reconnaissable, s’est produite en dépit des assurances personnelles que m’avait données le Premier Ministre Ehoud Olmert que les positions des Nations Unies seraient épargnées par les tirs israéliens. De plus, le général Alain Pelligrini, commandant des forces des Nations Unies au sud-Liban, a été en contact répété avec des officiers israéliens durant toute la journée de mardi, insistant sur la nécessité de protéger cette position précise des Nations Unies de toute attaque.
 
J’appelle le Gouvernement d’Israël à diligenter une investigation approfondie concernant cet incident très inquiétant, et j’exige que cesse dorénavant toute attaque contre les positions et le personnel des Nations Unies.
 
Les noms et nationalités des victimes ne seront pas communiqués avant notification à leurs familles. J’adresse mes sincères condoléances aux familles de nos soldats de la paix qui ont trouvé la mort. »
 
 
2. Réactions d’officiels israéliens
 
 
Mark Regev, porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères :
 
"Nous ne prenons pas pour cible le personnel des Nations unies et, depuis le début de ce conflit, nous nous sommes constamment employés à garantir la sécurité de tous les membres de la Finul. Cet événement tragique fera l’objet d’une enquête approfondie".
 

Dan Gillerman, ambassadeur d’Israël auprès des Nations unies :
 
"Je suis choqué [...] par les commentaires précipités du secrétaire général, qui a laissé entendre qu’Israël avait délibérément pris pour cible le poste de l’Onu […] Je suis surpris par ces affirmations prématurées et erronées du Secrétaire général qui, tout en demandant une enquête, livre déjà ses conclusions".
 
 
Mis en ligne le 26 juillet 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org