Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (diabolisation d')

Olmert, Peretz et Halutz, criminels de guerre! Compétence universelle belge
27/07/2006

AVIS AUX BELGO-ISRAELIENS DU NORD D’ISRAËL : Si vos proches et/ou vos biens ont subi des préjudices, du fait des Katiouchas tirées par le Hezbollah, hâtez-vous de constituer avocat, en Belgique, pour demander réparation aux juges ’universellement compétents’. Et surtout, n’oubliez pas de préciser que votre plainte vise précisément Monsieur le Mollah Nasrallah, le Président et le Premier Ministre du Liban, et, accessoirement, les Présidents syrien et iranien, dont les acteurs libanais ne sont que les exécutants. (Menahem Macina).
27/07/06
 
Dans un article intitulé "Belgique/Liban : manipulation politico-judiciaire contre Israël ?", paru sur son site, le Centre Européen d’Intelligence, de Stratégie et de Sécurité (ESISC) attire notre attention sur un nouvel épisode de ce Clochemerle à la belge [1].
 
 
Le quotidien belge Le Soir nous apprend ce matin qu’une plainte sera déposée aujourd’hui, à Bruxelles, « contre Israël, pour crimes de guerre ». La loi belge, et plus particulièrement la "Loi de compétence universelle", adoptée en 1993 et modifiée à plusieurs reprises depuis [2], permet en effet de déposer plainte pour des crimes contre l’humanité à condition qu’il existe un « élément de rattachement » avec la Belgique (victimes ou auteurs des faits belges ou résidant en Belgique, etc.)
 
 
 
C’est précisément le cas puisque les deux plaignants, M. Ali Abdul-Sater et son épouse, Mme Farkad El Husseini sont deux ressortissants belges d’origine libanaise, qui passaient leurs vacances à Beyrouth lorsque la guerre a éclaté. Leur appartement a été détruit et ils ont dû fuir le pays via la Syrie dans des circonstances particulièrement traumatisantes. La plainte déposée vise nommément MM. Ehud Olmert, Premier ministre, Amir Peretz, Ministre de la Défense, et Dan Halutz, Chef d’état-major.
 
 
 
Sans mettre en cause la souffrance, certainement bien réelle, de ces plaignants, on ne peut que s’interroger sur le climat de manipulation politique qui semble entourer cette plainte.
 
 
 
Mais arrêtons-nous d’abord un moment sur cette fameuse Loi de compétence universelle : celle-ci, qui permet de poursuivre des criminels qui, sans cela, pourraient jouir de l’impunité, serait à l’honneur de n’importe quelle démocratie.
 
 
En Belgique, malheureusement, elle ferait plutôt sourire. Ce pays a atteint un niveau de corruption rarement égalé dans le monde industrialisé (depuis des mois, les affaires de prévarication présumées touchant le Parti socialiste, principal parti de gouvernement, se sont multipliées), le justiciable moyen y attend des années avant de voir son affaire traitée par des tribunaux qui, dans de nombreux arrondissements judiciaires, ne poursuivent même plus les délits mineurs pour cause d’arriéré judiciaire.
 
Enfin, plusieurs dossiers brûlants n’ont jamais été élucidés, à commencer par celui des « tueries du Brabant » qui firent une trentaine de morts, dans les années 80. Et c’est cette justice, dont nous dirons (pour rester poli envers des magistrats qui sont avant tout les victimes du système) qu’elle est lente, inefficace et politisée, qui va faire la lumière sur de possibles crimes de guerre commis à l’autre bout du monde ? Grotesque…

Mais venons-en à la plainte elle-même. L’avocat qui la dépose, Maître Georges-Henri Beauthier, est une figure connue et respectée du barreau. C’est aussi un homme très marqué à gauche - ce qui est son droit le plus strict -, et qui, concernant Israël, n’en est pas à son coup d’essai.
 
 
Il y a quelques années déjà, il avait déposé plainte, toujours au titre de la même loi de compétence universelle, contre Ariel Sharon pour les massacres de Sabra et Shatila (qui, pour rappel, ont été commis par une milice chrétienne libanaise, pas par l’armée israélienne).
 
 
Aujourd’hui, donc, il prend fait et cause pour M. Ali Abdul-Sater et pour quelques autres, puisqu’il nous apprend que « d’autres plaintes vont suivre ».
 
 
Au passage, il nous apprend que son client « est vice-président de l’Association Pour un Liban Laïque, qui regroupe des citoyens modérés de toutes confessions, préoccupés par l’avenir du Liban. Il ne s’agit nullement d’un mouvement pro-syrien ou extrémiste »
 
 
 
 
On remarquera que l’association « Pour un Liban Laïque » semble être de création bien récente, ce qui n’enlève rien, bien entendu, à sa pertinence : sur Google, on ne trouve que trois ou quatre occurrences se rapportant à ce groupe et toutes datent des tout derniers jours.
 
 
Quant au site Internet de l’association, il s’agit d’un blog créé en… juillet 2006 et sur lequel les messages les plus anciens remontent au 23 juillet.
 
 
Une association qui pourrait n’être que de pure circonstance, une plainte orientée, un avocat militant et de quoi faire la "une" des quotidiens : il y a dans cette affaire, nous semble-t-il, nettement plus de politique que de soif de justice.
 
 
© Esisc
 
 
Notes de la Rédaction d’upjf.org
 
[1] Dès le début de la plainte contre A. Sharon, en vertu de cette loi, j’avais ironisé sur le ridicule des situations qu’elle créait; voir "Ubuesque, inénarrable Belgique…, Menahem Macina.
 
[2] Voir, entre autres : "Modification de la loi dite ’de compétence universelle’, Texte".
 
 
[Les mises en grasses et en italiques sont de l’Esisc. Le montage photos a été réalisé et ajouté par M. Macina.]
 
Mis en ligne le 27 juillet 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org