Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Mort de Jean-Paul II : réactions en Israël
05/04/2005

Comme il fallait s’y attendre, la Rédaction du site www.afiq.net qui héberge la revue virtuelle intitulée Un écho d’Israël, rédigée par des prêtres et des laïcs catholiques vivant en Israël et qui ont toujours témoigné d’une grande estime pour le peuple juif en général et pour l’Etat d’Israël en particulier *, se fait largement l’écho des événements, des prises de position et autres manifestations ayant trait à la vie et à la mort du pape Jean Paul II. Nous nous en faisons largement l’écho sur notre site. Menahem Macina .

www.afiq.net/echo/article.php3?id_article=1024

Les Israéliens ont le sens des événements. Evénements qui bouleversent le monde même si apparemment, ils ne sont pas directement concernés. Les deux plus grandes chaînes de télévision israélienne ont interrompu leurs programmes à l’annonce de la mort du Pape Jean-Paul II pour faire place à près de deux heures de magazines et d’actualités dont des directs depuis la place Saint-Pierre. Les stations de radio ont également changé leurs grilles de programmes. Les quelques chrétiens qui parlent hébreu sont sollicités déjà depuis deux jours par les journalistes israéliens. En moins d’une demi-heure, après l’annonce du décès du pape, sur le site d’actualités le plus populaire en Israël, Ynet, il y avait près de 80 réactions. La majorité des lecteurs ont écrit la bénédiction que l’on dit lorsqu’on apprend le décès d’un proche : «Que son souvenir soit une bénédiction.»

Shevah Weiss

La mort du souverain pontife est un événement en Israël parce que, comme l’ont souligné de nombreux intervenants israéliens, dont l’ancien président de la Knesset d’origine polonaise, Shevah Weiss, «Jean-Paul II était un ami, un ami des Juifs.» Il a ensuite expliqué : «Jean-Paul II a grandi avec des Juifs et ses amis d’enfance racontent que, très jeune, il fut considéré comme un garçon très moral et que ses parents avaient des liens intimes avec des Juifs.» Pour Shevah Weiss, qui a rencontré le pape lors de sa visite historique, en mars 2000, au Yad Vashem, Jean-Paul II est celui «qui a supprimé toutes les déclarations antijuives. Ce pape s’est exprimé régulièrement de façon positive sur les Juifs. Il nous a appelé "les frères aînés". Il est venu à la synagogue de Rome après l’attentat qui a lieu là-bas. A Auschwitz, il a prononcé des paroles très dures pour condamner l’antisémitisme.»

Une heure après l’annonce du décès du pape, le St Sépulcre, ouvert pour la procession traditionnelle des orthodoxes qui sont encore en carême, était vide de chrétiens. Seuls quelques moines et moniales orthodoxes et arméniens, et de nombreuses équipes de télévision qui s’attendaient à voir converger les foules chrétiennes vers la basilique, "mère des Eglises" comme l’avait dit Jean Paul II, en mars 2000, étaient présents.

Le vice premier Ministre, Shimon Pérès a déclaré : «Il est sûrement l’un des plus grands dirigeants spirituels de ce siècle», tandis que le président israélien, Moshé Katsav, qui a exprimé sa tristesse dans un communiqué, affirmait, pour sa part : «Le peuple juif se souviendra de lui comme de celui qui s’est courageusement levé pour mettre fin à une injustice historique en réfutant les préjugés et accusations anti-juifs à l’origine des souffrances de notre peuple et de notre religion d’un antisémitisme venimeux, de poursuites et de meurtres.»

Le ministre israélien des affaires étrangères, Silvan Shalom, dans un communiqué officiel, a déclaré : «Israël, le peuple juif et le monde entier ont perdu aujourd’hui un grand champion de la réconciliation et de la fraternité entre les religions. Nous nous souviendrons du pape Jean Paul II pour son courage et sa vision qui a permis d’établir des relations entières entre Israël et le Saint Siège.»

Rav Meïr Lau

L’ancien grand rabbin d’Israël, le Rav Meïr Lau, qui a eu l’occasion de rencontrer cinq fois le pape, en tête à tête, a déclaré : «En dehors de Jean-Paul II, il n’y a jamais eu, dans la période moderne, un pape aussi pro-Juif que Jean-Paul II. En plus de son énorme contribution à l’effondrement du communisme et la chute du mur de Berlin - ce qui a permis à des centaines de milliers de Juifs de rejoindre leur patrie et de monter en Israël - il faut se souvenir que ce pape a contribué à lutter contre l’antisémitisme dans les 120 pays qu’il a visités au cours de ces 25 ans de pontificat. Je souhaite pour nous, pour le monde entier, pour les chrétiens comme pour les Juifs, que celui qui lui succédera ne soit pas moins ami des Juifs et de l’Etat d’Israël que Jean-Paul II.»

L’actuel Grand Rabbin d’Israël, le Rav Metzger, a rendu hommage au Pape en rappelant un souvenir personnel : «Lorsque je l’ai rencontré au Vatican il y a moins d’un an, il m’a dit que le terrorisme est l’ennemi de la paix, et que le judaïsme et le christianisme doivent lutter contre la violence au nom de Dieu.»

Le Premier ministre Ariel Sharon a ouvert la réunion hebdomadaire du gouvernement en rendant hommage à Jean-Paul II. Il a rappelé que le pape lui avait affirmé : «si Israël est terre sainte pour les trois religions, elle n’a été promise qu’au peuple d’Israël», et A. Sharon de conclure en disant : «Le monde a perdu hier l’un des plus grands dirigeants de notre génération dont la contribution au rapprochement des cœurs, à la compréhension mutuelle et à la tolérance nous accompagnera encore de nombreuses années.»

Le ministre israélien du tourisme, Abraham Hirchson, a annoncé la création d’un comité spécial chargé de perpétuer la mémoire du défunt pape en Israël à cause du rapprochement entre les Juifs et le monde catholique qu’il a suscité sous son pontificat. De plus, dans quelques jours, le ministère israélien du tourisme distribuera aux prêtres et aux pèlerins des cassettes vidéo et des albums photos sur le voyage de Jean-Paul en Terre Sainte en mars 2000.

Dans les prochaines heures, nous continuerons à vous communiquer d’autres réactions.

© www.afiq.net

-------------------

Note de la Rédaction d’upjf.org

* Voici en quels termes ils se présentent eux-mêmes:

"Nous sommes un groupe de chrétiens vivant en Israël et nous souhaitons apporter des témoignages du quotidien vécu sur place. La diversité de nos points de vue nous permet d’offrir une source d’informations vivante et de première main."

-------------------

Mis en ligne le 05 avril 2005, par M. Macina, sur le site www.upjf.org.