Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (diabolisation d')

Un autre pilonnage… médiatique, celui-là, mais non moins mortel, N. Zirah
30/07/2006

Billet d’humeur d’une internaute… On la comprend. (M. M.)
30/07/06
 
[Titre de la Rédaction d’upjf.org.]
 
 
Trois semaines que les médias nous pilonnent d’Israël, Israël, Israël…
 
Des revues de presse aux zappings, décidément il n’y en n’a que pour Israël : Israël a attaqué, Israël a mitraillé.
 
Que se passe-t-il en Israël ? Des missiles qui s’abattent sur le nord du pays, par centaines, envoyés délibérément sur des civils. Plusieurs morts, également civils, de tous âges, et des soldats enlevés…
 
Ah ! les soldats ! Ces gosses dont le visage poupin est recouvert d’un casque et que les journalistes nous exposent, tels des monstres !
  • Sait-on qu’en Israël, tout enfant de 17 ans est astreint au service militaire et que la survie du petit Etat sans cesse menacé par ses voisins en dépend?
  • Sait-on qu’un très petit nombre constitue une armée de métier ?
  • Ce ne sont ni des « résistants », ni des « martyrs », élevés ou dressés dans ces perspectives, mais des jeunes gens arrachés à leur adolescence pour sauver leur patrie.
Pas sûr que l’on puisse, sachant cela,  vendre de la pub après le journal !
 
 
Leurs adversaires ? Ah ! leurs adversaires ! Ils sont courageux, résistants, tente-t-on de nous persuader !
 
Pas trop casse-cou, quand même, terrés dans des bunkers, cachés parmi les civils, protégés par les gouvernements iranien, syrien, et même libanais. Celui-ci n’a pas trop le choix, il est vrai, c’est l’hospitalité ou la mort : grâce au Hezbollah ils auront les deux ! En attendant ils auront permis la création d’un Etat dans l’Etat, le forage de galeries souterraines et l’édification d’infrastructures telles, que trois semaines de pilonnage par ceux qui osent montrer leur visage n’ont pu en venir à bout.
 
La complicité d’un Iran qui se dote de l’arme nucléaire et prépare la troisième guerre mondiale contre l’Occident des "croisés", et celle de ’cette brave Syrie’, dénoncée pour  ses assassinats, sont tues, cachées.
 
Ils se terrent de la même manière, ces combattants de l’ombre, qui ont décidé d’arracher leur jeunesse à des gamins casqués et de sacrifier leurs propres frères en se cachant derrière eux, pour mieux envoyer leur Katiouchas.
 
Tout cela n’est pas perdu : ils pourront vendre à des médias, avides de sensationnel et si peu lucides, un ennemi désormais commun, qui tente de les débarrasser du poison qu’est le terrorisme islamiste.
 
N. Zirah
 
© upjf.org
 
Mis en ligne le 30 juillet 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org