Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme

Réactions d’internautes à l’article de Udo Ulfkotte
23/10/2006

Concerne l’article intitulé "Le monde sens dessus dessous [Les intégristes musulmans ont le dessus]", de Udo Ulfkotte. 

 

1. -----Message d’origine-----
De : A. Pernot
Envoyé : dimanche 22 octobre 2006 19:46
À : ’Macina’
Objet : RE: Newsletter www.upjf.org (21/10/06) Les intégristes musulmans prennent le dessus...

 

Merci pour cet article.

 

Bof… c’est (malheureusement) maintenant tellement courant de lire ou entendre ce genre de choses que je n’ai, pour ma part, même pas été effrayé, ni surpris, ni étonné de voir que, comme les autres pays européens, les autorités allemandes ont un comportement de dhimmis. Ce M. Udo Ulfkotte sait manifestement plus de choses qu’il n’en dit, mais il a le courage de le dire, comme Chagnon, ou Redeker. Les autorités savent ces choses aussi, mais, pour préserver la paix du pays contre les risques d’attentats, ainsi que de bonnes relations commerciales avec les pays arabes, elles ont ordre de se mettre du côté de ces derniers, c’est malheureusement classique depuis quelques années…

 

Vos voisins hollandais n’ont pas fait mieux en n’hésitant pas, de leur côté, à expulser et démettre de sa nationalité la jeune et courageuse députée, Ali Ayam Hirsi, après avoir pourtant vécu l’assassinat de Théo Van Gogh, tout près de là…

 

Depuis les attentats de Madrid et de Londres, puis l’affaire des caricatures de Mahomet (à propos de laquelle Primo-Europe avait fort justement intitulé un article « L’Europe dhimmissionne ») ; après le discours du Pape à Ratisbonne (où il savait très très bien ce qu’il disait), après l’affaire Redeker, celle des bagagistes de Roissy-CDG, cette semaine (à propos desquels je trouve que Sarkozy a parfaitement raison, si les services de renseignements ont bien mené leurs enquêtes, c’est une question de sécurité nationale autour du 1er aéroport français), après celle, enfin de Ulfkotte, et j’en passe… il est clair que l’Europe ne fait que reculer devant les islamistes. Certes, ils ne constituent pas - loin de là - la majorité des musulmans, j’en suis bien d’accord avec vous, mais ce sont eux qui agissent, et à part quelques cas et quelques petites associations, telle la MML, les « bons » musulmans les laissent faire…

 

Oui, l’Europe a déjà, de fait, dhimmissionné… Ce n’est qu’une affaire de quelques années, et les islamistes savent que le temps travaille pour eux.

 

Il n’y avait guère que les gouvernements d’Aznar, en Espagne, et de Berlusconi, en Italie, pour résister ; tous deux se sont fait balayer…

 

Pour avoir une paix illusoire maintenant, on marchande l’avenir… Eurabia, quand tu nous tiens, dirait Bat Yeor…

 

Même Bush n’est pas clair à ce sujet, qui flatte les musulmans dans son discours de fin de Ramadan (mais bien malin qui saura distinguer entre les bons et les mauvais musulmans ou islamistes : ceux des attentats de Londres étaient des jeunes de nationalité britannique, parfaitement bien intégrés dans la société anglaise, et aucun doute ne pesait sur eux jusqu’à la veille des attentats, c’est là la difficulté, tout le monde le sait bien.

 

C’est il y a 30 ou 40 ans que nos sociétés judéo-chrétiennes auraient dû défendre, bec et ongles, leurs valeurs et ne pas laisser entrer n’importe qui. Ces gens ont profité de nos lois démocratiques pour nous imposer leurs lois : lorsque la Charia sera établie en France, ou en Belgique, ce sera par le biais de nos institutions démocratiques, n’en doutons pas !

 

Et qu’Israël se méfie, modèle de démocratie s’il en est, qui donne autant de droits aux Arabes qu’aux Juifs (et ça parait normal, ô combien !). Mais comme la démographie des deux populations (au sens statistique) est très différente, si des garde-fous ne sont pas mis en place légalement, il ne faudra pas plus de 30 à 50 ans pour que la population arabe (qui représente quelque 15 à 20% du pourcentage de la population israélienne, je crois, vous le savez mieux que moi) prenne le dessus sur la population juive.

 

Et pendant ce temps-là, notre « justice » juge coupable un Philippe Karsenty qui a eu le courage d’essayer de dire la vérité sur Al-Dura. Certes, il a peut-être été trop péremptoire, il est vrai, car il s’appuyait entièrement sur l’enquête de vos « amis » de la MENA, mais FR2 / Enderlin n’ont rien fait non plus pour dissiper l’opacité de cette affaire). En réalité, il n’est pas de bon ton de s’opposer à une institution d’Etat comme FR2, qui est « la voix de la France » (donc de Chirac), sinon, là aussi, les pays arabes, « nos amis » auraient mal réagi… C’est de mauvais augure pour notre ami Nicolas, de Voxdei, qui est inculpé sur base des mêmes chefs d’accusation.

 

Amitiés.

 

A. Pernot

 

© upjf.org

 

Mis en ligne le 23 octobre 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org

 

-----------------------------------

 

2. -----Message d’origine-----
De : Vila F.
Envoyé : dimanche 22 octobre 2006 20:26
À : Menahem Macina
Objet : « Le monde sens dessus dessous »

Cher Menahem, bonjour.


Vos commentaires sont toujours aussi passionnants. Je lis aussi avec beaucoup d’intérêt debriefing.org. La tournure du procès Al Dura me laisse sans voix. Mais ne désespérons pas.


Merci pour les courageux témoignages que vous nous apportez et pour votre généreuse et courageuse implication dans la défense de votre peuple, que j’admire particulièrement.
 
Ci-après, voici ce que m’inspire le texte « Le monde sens dessus dessous ».


Au plaisir de vous lire.


F. Vila


Le texte de Udo Ulfkotte doit être perçu comme un cri d’alarme, et nous devons nous interroger sur l’attitude des pouvoirs publics, de nos politiques, de nos médias et de nos compatriotes. Il est temps que toute la lumière soit faite sur les agissements des mouvements islamistes qui gangrènent nos sociétés, et sur le comportement des musulmans en Occident.


Des voix s’élèvent, telles celles de Salman Rushdie, Bat Yé’or, Oriana Fallaci - qui nous a quittés récemment -, François Zimeray, le journaliste du Bangladesh, Salah Uddin Shoaib Choudoury, qui risque aujourd’hui la peine de mort dans son pays (1), Louis Chagnon, Robert Redeker, Daniel Pipes, Guy Millière, Caroline Glick... Tous ces gens, animés de la même sincérité, de la même clairvoyance, du même courage et de la même opiniâtreté, s’efforcent, au péril de leur vie, de nous ouvrir les yeux et d’éveiller nos consciences. Les fatwas sont là pour nous le rappeler. A bien des égards, ils me font penser à la poignée de résistants qui ont sauvé l’honneur de notre pays pendant les années noires de la collaboration.


Nous assistons, dans nos sociétés, à une soumission du monde politique et de la plus grande partie de nos médias au monde musulman, qui en est particulièrement conscient. Cette soumission, que certains appellent "politiquement correcte", contribue très largement à la corruption des consciences et à l’anesthésie de tout esprit critique, ainsi qu’en témoigne Udo Ulfkotte, dans son article. Ce n’est pas nouveau, hélas.


La fragilité des économies occidentales, la dépendance énergétique de la plupart des États, l’attitude obséquieuse de nos gouvernants à l’égard du monde musulman, poussent nos élites aux plus basses compromissions et à l’accablement de nos compatriotes qui dénoncent cette situation. Pour quelques barils de pétrole et quelques mètre cubes de gaz, l’Occident fait fi de son honneur et de sa culture. Que penser de l’attribution, par Chirac, à Poutine de la Grand-Croix de la Légion d’honneur ? Cette interrogation en suscite bien d’autres que cachent mal ces révérences indignes faites par l’Occident au monde islamique. Nous ne sommes plus très loin de payer la jizya (2).


Comment ne pas citer Jelen Christian, qui écrivait en parlant de notre propre pays, dès 1996 (La France éclatée, Nil Éditions), et dans l’indifférence du plus grand nombre :

 

«Sous les septennats de François Mitterrand, le communautarisme est devenu l’idéologie à la mode, a fait reculer l’esprit républicain et a jeté les bases d’une société multiculturelle [...] Ce sont les pouvoirs publics qui ont oeuvré contre nos traditions, contre nos principes, allant jusqu’à brader une valeur universelle : l’égalité des droits entre hommes et femmes. Ils se sont laissé gruger au point de permettre, sous couvert de liberté de conscience, la propagation, à l’école, d’une idéologie politique et totalitaire : l’intégrisme islamique».

 

Les alternances politiques que notre pays a connues depuis 1996 n’ont rien changé à ce douloureux constat.


Oui, l’article de Udo Ulfkotte est inquiétant. Il nous montre, encore une fois, à quel point les Etats Européens les plus puissants ont perdu toute dignité et tout sens de l’honneur. Ils sont en passe de brader l’héritage culturel que nos pères nous ont légué, souvent au prix de leur vie : la culture judéo-chrétienne. Quel monde allons nous laisser à nos enfants, si nous ne défendons pas nos modes de vie, notre propre culture ? Il est temps, grand temps de nous réveiller et d’associer nos voix à toutes celles qui s’élèvent pour défendre nos valeurs.

 

F. Vila


-----------------------------------


Notes de l’auteur

 

(1) Salah Uddin Shoaib Choudhury, directeur de la revue Blitz, a été arrêté le 29 novembre, à Dacca. Le journaliste devait se rendre en Israël pour participer à une conférence. M. Choudhury est accusé d’espionnage pour l’Etat hébreu. Il pourrait être inculpé de "sédition", acte passible de la peine de mort. (Source : Reporters sans frontières).


 (2) La jizya, capitation; tribut; taxe) est l’impôt que devaient payer les hommes pubères parmi les dhimmis vivant en terre d’islam. Les dhimmis, c’est-à-dire les « protégés », comprenaient les Juifs, les chrétiens, les zoroastriens et les nestoriens, considérés par l’islam comme les « Peuples du Livre » et qui étaient largement majoritaires dans les territoires nouvellement conquis par l’islam. Cet impôt de capitation trouve son fondement dans le Coran : « « Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son apôtre ont défendu, et à ceux d’entre les hommes des Écritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu’à ce qu’ils payent le tribut de leurs propres mains et qu’ils se soient soumis. » (Sourate IX, 29). » (Source : Wikipedia).

 

© upjf.org

 

Mis en ligne le 23 octobre 2006 sur le site upjf.org

 

-----------------------------------

 

3. -----Message d’origine-----
De : B.A.
Envoyé : dimanche 22 octobre 2006 23:03
À : m.macina@skynet.be
Objet : Re: Newsletter_www.upjf.org « Les intégristes... »
 
À la lecture de ce texte, on se croit effectivement dans une fiction, tant les faits sont inimaginables, irréalistes et tout aussi révoltants !
La politique est écoeurante, les mêmes faits auraient pu se passer en Belgique, s’il y avait un intellectuel belge de même courage.
L’Europe mérite son étiquette de "ventre mou de l’Occident".
 
Je conseillerais à Udo Ulfkotte d’émigrer aux USA, afin d’y poursuivre son remarquable travail en toute sérénité.
 
© upjf.org
 
Mis en ligne le 23 octobre 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org