Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Un prêtre décapité au nom de l’islam, Abbé A.R. Arbez
28/10/2006

27/10/06

 

Dans l’Espagne chrétienne du IXe siècle, sous domination arabe, un prêtre nommé Rodrigue résiste aux pressions de son frère, devenu musulman, qui veut obtenir sa conversion à l’islam. Devant l’insuccès de sa démarche, ce dernier le traîne devant les tribunaux islamiques. Fidèle à son baptême et incorruptible, Rodrigue y est condamné à être décapité, dans cette Espagne coranisée qu’on nous présente habituellement comme un fleuron de la tolérance. La sentence est exécutée le 13 mars 857. 

 

L’Eglise a reconnu, en Rodrigue, un courageux témoin de la vraie foi et il a été canonisé, c’est-à-dire présenté comme modèle exemplaire.

 

Dans l’Irak d’aujourd’hui, en proie aux conflits meurtriers entre musulmans, chiites et sunnites, et qui voit, chaque jour, s’allonger la liste des malheureuses victimes, il y a aussi les enlèvements de chrétiens autochtones qui se multiplient.

 

Il y a quelques jours, Paulos Amer Iskandar, un prêtre orthodoxe a été enlevé en pleine rue de Mossoul, sur la terre de ses ancêtres (présents dans le pays bien avant l’islam). Les ravisseurs, agissant au nom d’un groupuscule islamique, ont réclamé une rançon considérable pour le libérer, puis n’obtenant pas de résultat, sa famille étant dépourvue de moyens, ils l’ont décapité, et ont jeté son corps dans la rue.

 

Nageeb, un prêtre catholique ami de la victime a témoigné avant-hier sur une radio chrétienne. Il affirme que les ravisseurs ont téléphoné à la famille de Paulos pour expliquer qu’en raison du refus du prêtre de se convertir à l’islam, ils lui trancheraient la tête. Mais, ont-ils précisé, ils mettraient son corps décapité dans un sac pour que son sang impur ne pollue pas, en tant qu’infidèle, la terre irakienne de l’islam.

 

857 : Rodrigue en Espagne. 2006 : Paulos en Irak. Tous deux des hommes de Dieu agressés dans leur propre pays par une rage meurtrière, sous un prétexte religieux. En 11 siècles et demi, qu’est-ce qui a changé ?

 

© Abbé Alain René Arbez, prêtre

 

Mis en ligne le 27 octobre 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org