Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme

Excuses insuffisantes du "Soir" pour la publication d’une caricature à relents antisémites
22/12/2006

22/12/06

 

 

Voici le corps du délit.

 

Menahem Macina avait dénoncé l’insulte avec vigueur sur ce site (voir "Caricature antisémite de Kroll, dans «Le Soir» du 18/12/06"

 

 

Le même jour, un de nos internautes, G. Brandstatter, stigmatisait ce quotidien en ces termes :

 

« Vous avez atteint, par la diffusion de cette « caricature », le même niveau médiocre que celui des caricatures antisémites des journaux nazis des années 1930-1944, c’est-à-dire, la propagation de l’antisémitisme et le racisme.  Pourtant il me semble que Le Soir n’est plus sous occupation, n’est ce pas ?

Honte à vous !

Quant  au dessinateur Kroll, il est trop minable pour en parler.

J’espère que vous avez la conscience bien tranquille. »

 

Ces pavés dans la marre ont porté. Voici la réponse de Béatrice Delvaux, la Rédactrice en chef du journal belge, Le Soir :

 

-----Original Message-----

From: Mireille Salkin [mailto:Mireille.Salkin@lesoir.be]

Sent: vendredi 22 décembre 2006 15:33

To: XXX

Subject: La réponse de Béatrice DELVAUX

 

Voici la réponse de Béatrice DELVAUX

 

Mireille SALKIN

Assistante de direction

Secrétaire de la Rédactrice en chef

tél 32 2 225 5396

mireille.salkin@lesoir.be

 

Cher Monsieur,

 

J’ai pris connaissance et je comprends votre émoi suite à la parution du dessin de notre caricaturiste Pierre Kroll dans nos éditions du...

 

Pierre Kroll qui a eu l’occasion de s’en expliquer en direct avec certains d’entre vous, ne peut être accusé d’aucune volonté de dénigrement, d’amalgame ou d’insulte à l’égard d’aucune communauté, et certainement pas de la communauté juive. La caricature force cependant parfois des portes que la ligne éditoriale doit cadrer  et encadrer. C’est au journal en effet de refuser ou d’accepter tel ou tel dessin. Pierre Kroll ayant son propre code de représentation d’une réalité. Nous avons eu et nous aurons dans les jours qui viennent avec Pierre Kroll un débat de fond sur ce sujet. Il s’interroge en effet avec justesse sur les limites d’une représentation. Question qu’il se pose tant pour les réalités juives qu’islamiques (l’affaire récente des caricatures danoises a redonné vigueur à ce débat et à ce qui est considéré comme une réelle difficulté pour les dessinateurs dans leur liberté d’expression).

 

En l’occurrence, cette caricature, publiée un week-end, a échappé à cette relecture vigilante. Nous vous prions de nous en excuser.

 

Bien à vous, Béatrice DELVAUX

 

----------------

 

Est-ce suffisant ? Faut-il se contenter de ces excuses privées ?

 

Le mal causé par le venin antisémite injecté a probablement atteint des dizaines de milliers de lecteurs…

 

A mon avis, il faut faire pression sur ce quotidien pour que ces excuses individuelles apparaissent publiquement, dans le journal, sur un espace bien visible, équivalant au moins à la dimension du cliché.

 

Que vous en semble, chers internautes ?

 

Menahem Macina

 

 

© upjf.org

 

 

Mis en ligne le 22 décembre 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org

 

 

Mis en ligne le 22 décembre 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org