Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Judaïsme

Aryeh Cohen ne pourra pas bénéficier d’un enterrement juif, Yael Ancri
23/12/2006

23 décembre 2006

 

Sur le site de Arouts7 en français.

 

 

Le "rabbin" Aryeh Cohen, de la communauté des Netourei Karta de Manchester, qui s’est "distingué" en participant au Congrès négationniste de Téhéran et a été photographié serrant la main d’Ahmadinejad, ne pourra plus être "anonyme" dans sa ville. Des manifestations hostiles ont accompagné son retour. Il a été insulté, a reçu des lettres de menaces, sa voiture a été endommagée, et toutes les communautés juives de la ville se sont publiquement démarquées de son attitude inacceptable et insultante.

 

Rappelons que plusieurs représentants de la communauté des Netourei Karta se sont rendus au Congrès négationniste de Téhéran, dont le seul but était de nier la Shoah. Ils ont été reçus chaleureusement par le Président iranien et ses hôtes antisémites. Ces représentants "juifs" ont affirmé que la Shoah avait, certes, eu lieu, mais ont cependant prétendu qu’elle s’était produite à cause du mouvement sioniste.

 

Ce qui, en l’occurrence, est tout à fait contraire à l’opinion de nombreux vrais rabbins, tel le grand rabbin de Kiryat Arba-Hévron. Le rav Dov Lior explique, en effet, que cette tragédie n’est pas sans rapport avec le refus des rabbins de l’époque de suivre le mouvement sioniste et de réaliser l’un des plus importants commandements de la Torah, à savoir monter en Israël lorsque cela est enfin donné au peuple juif.

 

Citons également l’ouvrage extraordinaire, Em Habanim Semeha [La mère des enfants se réjouit], écrit pendant la Shoah par le Rav Teichtel, qui appartenait initialement à l’orthodoxie antisioniste, et qui, devant les événements tragiques dont il était le témoin, a complètement modifié sa manière de voir les choses.

 

« Il faudrait citer, en entier, le monumental livre Em HaBanim Semeha, de Rav Issachar Shlomo Teichtal, écrit durant la Shoa, en Hongrie, en 1943, mais qui a été étouffé sous les cendres (Rav Teichtal est mort à Auschwitz) et n’a été réédité que maintenant. C’est un plaidoyer bouleversant en faveur des bâtisseurs laïques, profanes et même profanateurs, d’Eretz Israël et une argumentation serrée et approfondie sur des textes que nous retrouvons chez le grand contemporain de Rav Teichtel, celui dont l’oeuvre et la pensée marquent de leur empreinte indélébile notre génération, je veux dire Rav Abraham Yitzhak Kook. » (Extrait de Jérusalem, vécu juif et message, André  Neher, p. 25-28, éd. du Rocher, 1984).

 

Revenons donc à Aryeh Cohen, qui, pour sa défense pourra peut-être affirmer qu’il a réuni (contre lui) religieux et non pratiquants, qui ont manifesté devant son domicile. Ces derniers ont chanté l’hymne national d’Israël, HaTikvah, "brandissant des drapeaux de l’Etat juif, pour le vomir de la communauté juive."

 

« La communauté ne lui pardonne pas et n’a nullement l’intention de rester silencieuse. Il ne peut pas voyager comme cela, revenir et faire ce qui lui plait avec les ennemis d’Israël, tout en s’imaginant agir correctement », a affirmé un membre de la communauté juive de Manchester.

 

«Il ne pourra plus se rendre à la synagogue, il a d’ailleurs essayé Shabbat dernier, mais il a été expulsé,» raconte David Sharon, 37 ans, membre d’un groupe d’Israéliens créé il y a un an dans le but de réagir aux manifestations anti-israéliennes. «La Hevra Kadisha (les pompes funèbres) lui a déjà rendu son argent et il ne pourra même pas bénéficier d’un enterrement juif, seulement derrière la barrière,» a-t-il ajouté.

 

Selon Sharon, les grands rabbins de Manchester ont ordonné aux magasins cashers de ne plus lui vendre de nourriture cashère. «Quiconque violera l’excommunication, se verra également touché d’anathème.»

 

Le 15 décembre, le grand rabbin ashkénaze, le rav Yonah Metzger, avait appelé à excommunier les orthodoxes qui ont participé à la Conférence niant la Shoah. Le rabbin Metzger avait dit au journaliste d’Aroutz 7 en hébreu, Ouzi Baroukh, «il faut excommunier et boycotter les Juifs qui ont participé à cette conférence. Il s’agit d’une insulte à D.ieu et aux saints tombés pendant la Shoah.» Le grand rabbin a demandé à tous les rabbins ayant des gens de cette sorte dans leur communauté de ne pas leur permettre d’entrer à la synagogue, ou de participer à tous les actes saints, et de ne pas les prendre en compte pour le minian ni leur permettre de monter à la tribune pour lire la Torah. Il a également demandé à l’Etat d’Israël de trouver un moyen légal de les empêcher de venir en Israël.

 

Au même moment, les fidèles du mouvement hassidique Satmar avaient également publié une proclamation de condamnation des membres de la communauté Nétourei Karta, qui se sont rendus à Téhéran.

 

Yael Ancri

 

© Arouts7

 

[Texte aimablement signalé par Rudy R., Bruxelles.]

 

Mis en ligne le 23 décembre 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org