Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Contentieux palestino-israélien

En 2035, il y aura autant d’Arabes que de Juifs à Jérusalem
22/02/2007

22 février 2007

 

Sur le site de "Un écho d’Israël".

 

Rédaction

 

 

Selon une étude publiée par l’Institut de Jérusalem de Recherche sur Israël, l’évolution démographique de la ville Sainte devrait entraîner, d’ici 28 ans, une égalité entre les populations.

 

Lors d’un congrès organisé à l’occasion du quarantième anniversaire de l’unification de Jérusalem, l’Institut de Jérusalem de Recherche sur Israël a présenté les données suivantes :

Jérusalem compte aujourd’hui 720 000 habitants, dont 475 000 Juifs (66% de la population) et 245 000 Arabes (soit 34% de la population). D’ici 2020, le fossé devrait commencer à se combler puisque, si aucun événement ne survient venant altérer l’évolution démographique, il y aura 60% de Juifs dans la Ville Sainte contre 40% d’Arabes. En 2035, Jérusalem devrait compter 50% d’Arabes et 50% de Juifs.

 

En 1967, juste après la guerre des Six Jours, Jérusalem comptait 266 000 habitants. Depuis, sa population ne cesse de croître rapidement. La population arabe connaît une augmentation plus rapide (257%) que la population juive (seulement 140%). Depuis 1967, la population arabe est ainsi passée de 68 000 à 245 000 personnes.

 

« Si la tendance actuelle se poursuit, nous allons arriver à une situation où la population arabe sera plus nombreuse que la population juive », explique Mayan Hoshen, chercheuse à l’Institut. « La barrière de sécurité autour de Jérusalem accélère l’augmentation de la population arabe parce que cette dernière a peur de perdre ses droits civils, et c’est pourquoi elle décide d’immigrer dans les quartiers arabes de la ville » explique-t-elle.

 

Source : Ynet, 21 février 07

© Un écho d’Israël

 

Mis en ligne le 22 février 2007, par M. Macina, sur le site upjf.org