Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Elias Chacour est nommé évêque grec-catholique de Galilée
09/02/2006

08/02/06
 
Sur le site de Un écho d’Israël
 
 
Le père Elias Chacour, originaire du village de Biram au nord d’Israël, vient d’être nommé par le pape et le synode de l’Eglise grecque catholique archevêque de Galilée. Il est le premier citoyen israélien a occuper ce poste. Il devient, par cette nomination, archevêque de l’archiéparchie grecque catholique d’Akko et succède à Mgr Boutros Mouallem, qui a pris sa retraite il y a un peu plus de deux ans.
 
Mgr Elias Chacour, 66 ans, se présente comme Arabe palestinien, chrétien, prêtre melkite, et citoyen israélien. Quand il était enfant, il a vu les Israéliens voler la terre de ses parents et raser son propre village. Son père a été engagé par les habitants juifs pour aller cueillir les fruits des arbres de son propre jardin. Le prêtre a raconté ses souvenirs dans plusieurs ouvrages et lors de nombreuses interviews.
 
Elias Chacour a obtenu une licence en philosophie, puis il a étudié la science des religions à la Sorbonne à Paris. Il parle parfaitement l’arabe, l’hébreu, le français et l’anglais. En 1965, il est ordonné prêtre dans son Eglise grecque catholique. Il a ensuite poursuivi ses études de Bible et de Talmud à l’Université Hébraïque de Jérusalem, où il obtient une maîtrise.
 
Il y a 20 ans, il a construit une école à Ibillin (près de Nazareth) pour faire asseoir sur les mêmes bancs des enfants musulmans, druzes, juifs et chrétiens. Aujourd’hui, elle compte 4.500 enfants et étudiants. Actif dans le dialogue interreligieux, Elias Chacour prêche l’écoute mutuelle et la tolérance entre les habitants de la Terre Sainte.
 
Il y a deux ans, il a créé la première université arabe de premier cycle, israélienne et chrétienne, en Israël. Avec d’autres prêtres melkites, comme le père Emile Shoufani, il prône l’insertion des arabes chrétiens dans la société israélienne, tout en préservant leur identité chrétienne et palestinienne.
 
Le père Elias Chacour a été proposé trois fois pour l’obtention du prix Nobel de la paix. Il a reçu de nombreux prix pour son action en faveur du dialogue, de la tolérance et de la paix.
 
 
© Un écho d’Israël
 
Mis en ligne le 09 février 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org