Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Islam

Nouvelle fatwa : la loi islamique n’interdit pas le recours aux armes nucléaires
20/02/2006

Le 16 février 2006, le site du quotidien réformateur, Rooz (www.roozonline.com), rapporte que les oulémas extrémistes de Qom ont promulgué "une nouvelle fatwa" affirmant que la sharia n’interdit pas l’usage des armes nucléaires.
MEMRI
 
Dépêche spéciale n° 1096
 
 
Voici des extraits du rapport de Rooz, cités d’après Shahram Rafizadeh (1).
 
 
Si le monde entier dispose d’armes nucléaires, il est permis d’user de ces armes comme contre-mesure
 
"Les leaders spirituels [iraniens] ultraconservateurs ont rendu l’usage des armes nucléaires légal du point de vue de la Sharia. Mohsen Gharavian, disciple de l’[ayatollah] Mesbah Yazdi [mentor spirituel du président iranien Ahmadinedjad], a, pour la première fois, mentionné l’usage d’armes nucléaires comme contre-[mesure], affirmant qu’ «en termes de sharia, tout dépend du but ».
 
Les dirigeants religieux de la République islamique [d’Iran], qui considéraient jusqu’à présent l’usage d’armes nucléaires comme interdit par la sharia, et y ont insisté à plusieurs reprises, n’ont fait aucun commentaire. Bien que, ces dernières semaines, certains hauts responsables de la République islamique aient tenté de réduire la pression [exercée par] les [conservateurs] radicaux, ces derniers semblent avoir le contrôle total de l’arène [politique].
 
Ali Larijani, [secrétaire du Conseil de sécurité national iranien], chargé du dossier nucléaire, ne s’est adressé qu’une seule fois aux journalistes depuis l’approbation de la Résolution par le Conseil des gouverneurs de l’AIEA, et son silence en la matière en dit long (2). Hier, toutefois, l’agence de presse, IraNews, a publié les derniers commentaires de Mohsen Gharavian sur le problème nucléaire. Gharavian est maître de conférences dans les écoles religieuses de Qom, ainsi que disciple de [l’ayatollah] Mesbah Yazdi. Il a affirmé, pour la première fois, que l’usage de l’arme nucléaire ne devait pas poser de problème du point de vue de la sharia. Il a en outre dit : « si le monde entier dispose d’armes nucléaires, il est permis d’user de ces armes comme contre-mesure. Selon la sharia aussi, c’est l’objectif qui compte… »
 
[Gharavian] a affirmé qu’il ne voyait aucun problème à recourir aux armes nucléaires à des fins militaires [sic] : « Il faut dire que, si le monde entier dispose d’armes nucléaires, il est tout à fait normal que l’on puisse recourir à ces armes comme contre-mesure. Toutefois, ce qui compte, c’est le but dans lequel elles sont utilisées » ".
 
 
Les ultraconservateurs en Iran déploient de nouveaux efforts pour préparer le terrain religieux à l’usage de ces armes
 
" Cet ouléma, proche du gouvernement, a aussi fait allusion aux pourparlers nucléaires et aux futures étapes des négociations. Il a estimé que le terme "rapporter" – plutôt que celui de "référer" – à propos du dossier nucléaire [du Conseil de sécurité] iranien constituait un jeu sémantique, et d’ajouter : « Le principal but de l’Occident a été d’exercer des pressions sur le régime de la République islamique d’Iran afin de générer de la peur. Nous attendons, toutefois, de voir le comportement futur de l"Europe et de l’Amérique pour prendre la meilleure décision ».
 
La déclaration de Gharavian est la première déclaration publique du groupe de Mesbah Yazdi sur le problème nucléaire. Jusqu’à présent, aucun des hauts responsables religieux n’a autorisé, sur base de critères religieux, le recours aux armes nucléaires. Mais il semble, à présent, que les ultra-[conservateurs] en Iran déploient de nouveaux efforts pour préparer le terrain religieux à l’usage de ces armes […] "
 
 
M. Ahmadinedjad a réussi à remplacer Ben Laden
 
" Au cours des six mois [de présidence d’Ahmadinedjad], tous les acquis de l’ancien président Khatami sur l’arène internationale ont été perdus. Par ses étranges propositions et son approche radicale, Mahmoud Ahmadinedjad est parvenu, en très peu de temps, à faire oublier Ben Laden au monde. Maintenant, tous les yeux sont rivés sur la République islamique, et tous parlent du danger que celle-ci [représente]. La stratégie consistant à attaquer les ambassades [étrangères] a également été mise au point il y a deux semaines. Les Etats-Unis considèrent que l’Iran et la Syrie sont derrière les derniers incidents violents, y compris l’incendie des ambassades en pays islamiques. M. Ahmadinedjad a réussi à remplacer Ben Laden […] ".
 
-----------------------
 
Notes de Memri
(1) Rooz n’est accessible que hors d’Iran et n’existe que sur Internet.
(2) MEMRI TV Clip n° 1029.
 
-----------------------
 
© MEMRI
 
Mis en ligne le 20 février 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org