Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Contentieux palestino-israélien

Accrochage Olmert-Abbas: Rice a dû intervenir pour empêcher Abbas de quitter le sommet
21/02/2007

Le torchon brûle-t-il entre les deux dirigeants ? Quoi qu’il en soit des rumeurs et de bruits de couloir, la dépêche qui suit traduit bien l’exaspération des deux parties, dont chacune est persuadée que l’autre est responsable du blocage des négociations. Le moins qu’on puisse en dire est qu’à défaut d’un conflit ouvert, c’est le dialogue de sourds entre les deux hommes. (Menahem Macina).

21/ 02/2007

 

Sur le site de Maan News.

 

Original anglais : "Al Hayat : Rice had to prevent Abbas from walking out of summit".  

 

Traduction française : Menahem Macina

 

 

Bethléem – Agence de Presse Ma’an – Le Président Mahmoud Abbas a dépeint le sommet tripartite de lundi à Jérusalem, comme ayant été difficile et tendu, sans toutefois constituer un échec. S’adressant à une agence de presse jordanienne, Abbas a dit qu’Israël avait mal compris l’accord de La Mecque. « Nous avons informé Israël de ce que cet accord était dans l’intérêt du peuple palestinien », a-t-il précisé.

 

D’autre part, des sources bien informées ont rapporté au journal londonien en langue arabe, Al Hayat, qu’Abbas a été « surpris quand [le Premier ministre israélien] Olmert est sorti de ses gonds en sa présence, l’accusant de s’allier avec le Hamas contre Israël ». Et les sources d’ajouter : « Olmert a demandé à Abbas [de garantir que] le mouvement du Fatah ne participe pas au gouvernement ». On rapporte qu’Olmert a refusé l’exigence d’Abbas. Al Hayat affirme qu’« Abbas a voulu quitter la rencontre mais que [la Secrétaire d’Etat, Condolezza] Rice l’y a ramené. »

 

Les sources d’information disent qu’Abbas a déclaré à Olmert qu’il ne reviendrait pas sur sa décision de former un gouvernement palestinien d’unité nationale, car « c’est la seule garantie de préservation de l’unité intérieure, et Israël n’a pas à s’en mêler ».

 

Dans la même ligne, un autre journal londonien en langue arabe, A-Sharq Al Awsat, cite des sources israéliennes affirmant qu’« Olmert a exhalé sa colère contre l’accord de La Mecque et accusé Abbas de l’avoir trompé ». Le journal ajoute qu’Abbas a promis à Olmert que la plateforme politique de la nouvelle coalition inclurait l’acceptation de l’initiative arabe, qui implique la reconnaissance d’Israël. On rapporte qu’à ce moment, Olmert aurait fait un éclat face à Abbas, en disant : « J’en ai soupé de vos promesses à ce propos, Abu Mazen ».

 

La source d’information a rapporté au journal qu’Abbas a répondu avec colère : « C’est moi qui ne puis plus avaler vos promesses. Vous n’en avez honoré aucune, même pour les barrages militaires dans les territoires - vous ne les avez pas levés ni n’en avez restreint le nombre. Au lieu de donner de l’espoir aux Palestiniens, vous faites de plus en plus pression [sur nous], et cela nous mènera à l’explosion. »

 

 

© Maan News

 

Mis en ligne le 21 février 2007, par M. Macina, sur le site upjf.org